Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mojca Erdmann - Wolfgang Rihm: Requiem-Strophen (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Wolfgang Rihm: Requiem-Strophen (Live)

Mariss Jansons, Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Chor des Bayerischen Rundfunks

Livret Numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quelle œuvre magnifique que le Requiem-Strophen de Wolfgang Rihm… Le compositeur, longtemps contenu dans un certain cercle avant-gardiste, nous y démontre qu’il est aussi l’héritier direct de Brahms – les parallèles formels avec le Requiem allemand de Brahms sont évidents, dans la tendresse lyrique des moments les plus recueillis. Requiem-Strophen, créé en 2017 par ce même orchestre de la Radio Bavaroise qui l’enregistre ici en public, mêle le latin et l’allemand, le sacré des textes bibliques (le « Requiem » à proprement parler, ainsi que des passages de la Bible) et le profane (les « strophes », donc) des poèmes de Rilke, Michel-Ange et Johannes Bobrowski. L’écriture orchestrale, puissamment moderne et pourtant en phase directe avec toute la musique du passé, déploie des sonorités parfois inquiétantes, parfois rassurantes, toujours fascinantes. Sans nul doute le Requiem-Strophen de Rihm rejoint-il le club très fermé des grands Requiems de l’histoire de la musique : Mozart, Britten, Brahms, Duruflé, Verdi, Penderecki, Berlioz, Fauré pour se limiter aux plus immortels. © SM/Qobuz

Plus d'info

Wolfgang Rihm: Requiem-Strophen (Live)

Mojca Erdmann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Requiem-Strophen, Pt. 1

1
I. Initial. Omnis Caro Faenum et Omnis Gloria (Live) 00:03:05

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Wolfgang Rihm, Composer - Anna Prohaska, Artist - Mojca Erdmann, Artist, MainArtist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

2
II. Requiem Aeternam Dona eis Domine (Live) 00:07:17

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Wolfgang Rihm, Composer - Anna Prohaska, Artist - Mojca Erdmann, Artist, MainArtist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

3
III. Kyrie Eleison (Live) 00:03:18

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

Requiem-Strophen, Pt. 2

4
IV. Sonett I. Des Todes sicher, nicht der Stunde, wann (Live) 00:03:52

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Wolfgang Rihm, Composer - Hanno Müller-Brachmann, Artist, MainArtist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

5
Va. Psalm. De Profundis Clamavi ad Te Domine (Live) 00:08:07

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

6
VI. Sonett II. Von Sünden voll, mit Jahren überladen (Live) 00:03:54

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Wolfgang Rihm, Composer - Hanno Müller-Brachmann, Artist, MainArtist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

7
Vb. Psalm. De Profundis Clamavi ad Te Domine (Live) 00:06:46

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

8
VII. Sonett III. Schon angelangt ist meines Lebens Fahrt (Live) 00:04:21

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Wolfgang Rihm, Composer - Hanno Müller-Brachmann, Artist, MainArtist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

Requiem-Strophen, Pt. 3

9
VIII. Der Tod ist groß (Live) 00:06:18

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

10
IX. Lacrimosa I. Lacrimosa Dies Illa (Live) 00:04:29

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Wolfgang Rihm, Composer - Anna Prohaska, Artist - Mojca Erdmann, Artist, MainArtist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

11
X. Sanctus Dominus Deus Sabaoth (Live) 00:04:57

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

12
XI. Der Tod ist groß (Live) 00:02:55

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

Requiem-Strophen, Pt. 4

13
XII. Lacrimosa II. Über dir in der Tage Gezweig hängt er (Live) 00:08:45

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir - Wolfgang Rihm, Composer - Anna Prohaska, Artist - Mojca Erdmann, Artist, MainArtist - Hanno Müller-Brachmann, Artist

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

14
XIII. Agnus Dei Qui Tollis Peccata Mundi (Live) 00:04:39

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

15
XIV. Epilog. Ich gehe langsam aus der Welt heraus (Live) 00:06:56

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Chor des Bayerischen Rundfunks, Choir, MainArtist - Wolfgang Rihm, Composer

(C) 2018 BR-Klassik (P) 2018 BR-Klassik

Descriptif de l'album

Quelle œuvre magnifique que le Requiem-Strophen de Wolfgang Rihm… Le compositeur, longtemps contenu dans un certain cercle avant-gardiste, nous y démontre qu’il est aussi l’héritier direct de Brahms – les parallèles formels avec le Requiem allemand de Brahms sont évidents, dans la tendresse lyrique des moments les plus recueillis. Requiem-Strophen, créé en 2017 par ce même orchestre de la Radio Bavaroise qui l’enregistre ici en public, mêle le latin et l’allemand, le sacré des textes bibliques (le « Requiem » à proprement parler, ainsi que des passages de la Bible) et le profane (les « strophes », donc) des poèmes de Rilke, Michel-Ange et Johannes Bobrowski. L’écriture orchestrale, puissamment moderne et pourtant en phase directe avec toute la musique du passé, déploie des sonorités parfois inquiétantes, parfois rassurantes, toujours fascinantes. Sans nul doute le Requiem-Strophen de Rihm rejoint-il le club très fermé des grands Requiems de l’histoire de la musique : Mozart, Britten, Brahms, Duruflé, Verdi, Penderecki, Berlioz, Fauré pour se limiter aux plus immortels. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions : 5 Sterne Fono Forum Klassik (1/07/19)

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Mojca Erdmann

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Dans l'actualité...