Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Friedrich Haider - Wolf-Ferrari : Il Segreto di Susanna - Serenade for Strings in E-Flat Major

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Wolf-Ferrari : Il Segreto di Susanna - Serenade for Strings in E-Flat Major

Àngel Òdena, Judith Howarth, Oviedo Filarmonía, Friedrich Haider

Livret Numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

En 1903, on produisit à Munich l’opéra d’un tout jeune compositeur italo-allemand, Ermanno Wolf-Ferrari (1876–1948), vingt-sept ans. Dès lors, sa réputation était faite et ses nouveaux opéras seraient dirigés par rien moins que Toscanini, Nikisch, Felix Mottl ou Mahler, preuve évidente qu’il avait quelque chose à dire. Quelques années après cette arrivée en fanfare, Wolf-Ferrari dévoilait Il segreto di Susanna de 1909, encore une farce d’après Goldoni. Ce n’est pas à proprement parler un opéra, avec sa durée de trois petits quarts d’heure, mais un « intermezzo » sur le modèle de ceux des baroques italiens tels que Pergolesi.
À ce jour, Il segreto di Susanna reste l’œuvre la plus jouée de Wolf-Ferrari, et il est coutume dorénavant de le donner en italien plutôt que dans la langue de création, l’allemand : cet enregistrement est en italien, bien sûr. Mille fois hélas pour le compositeur, la Première Guerre opposa ses deux nationalités, de sorte qu’il fut considéré comme un ennemi par les uns, et par les autres et dut se réfugier en Suisse.
À la sortie de la Guerre, il s’adonna plutôt à la composition d’œuvres instrumentales, puis la Seconde Guerre acheva de le pousser dans la dépression – il était à moitié juif, ce qui ne facilitait la vie ni en Allemagne ni même en Italie.
La Sérénade en mi bémol majeur est un ouvrage de jeunesse, écrit à l’âge de dix-sept ans : Wolf-Ferrari y fait déjà preuve d’un solide métier, et d’une extraordinaire capacité à allier la rigueur d’écriture allemande avec la fantaisie mélodique italienne. Voilà bien un personnage qu’il serait grand temps de remettre à l’honneur ; sans doute ce nouvel enregistrement y contribuera-t-il, par sa grande qualité musicale. © SM/Qobuz

Plus d'info

Wolf-Ferrari : Il Segreto di Susanna - Serenade for Strings in E-Flat Major

Friedrich Haider

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Il Segreto di Susanna

1
Ouvertüre 00:02:45

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Dagmar Birwe, Producer - Oviedo Filarmonía, Orchestra, MainArtist - Jerzy Długosz, Engineer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

2
Mantiglia grigia... Cappellino rosa 00:01:32

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

3
Ben lo conosco l'odor molesto 00:02:44

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

4
Evitiam che un domestico 00:01:12

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

5
Guardala! Con quell'aria ingenua e franca 00:04:41

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

6
Dal suo gesticolare - Il dolce idillo 00:03:35

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist, MainArtist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

7
Ah! L'odore fatal sin nella veste! 00:01:32

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

8
Ah! Scellerata! 00:02:57

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

9
Intermezzo - Coglierla debbo... 00:03:31

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

10
Via, così non mi lasciate 00:05:11

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist, MainArtist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

11
Bravo Sante, chiudiam tutte le porte 00:01:42

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist, MainArtist - Friedrich Haider, Conductor - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

12
Chi è là? - Son io Susanna 00:04:35

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist, MainArtist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

13
Oh gioia la nube leggera 00:04:44

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist, MainArtist - Friedrich Haider, Conductor - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

14
Ti colgo questa volta! 00:03:22

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Judith Howarth, Artist - Friedrich Haider, Conductor - Àngel Òdena, Artist, MainArtist - Oviedo Filarmonía, Orchestra

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

Serenade for Strings in E-Flat Major

15
I. Allegro 00:07:35

Fernando Arias, Engineer - Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Oviedo Filarmonía, Orchestra, MainArtist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

16
II. Andante 00:06:51

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Oviedo Filarmonía, Orchestra, MainArtist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

17
III. Scherzo. Presto 00:02:34

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Oviedo Filarmonía, Orchestra, MainArtist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

18
IV. Finale. Presto 00:05:14

Ermanno Wolf-Ferrari, Composer - Friedrich Haider, Conductor - Oviedo Filarmonía, Orchestra, MainArtist

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

Descriptif de l'album

En 1903, on produisit à Munich l’opéra d’un tout jeune compositeur italo-allemand, Ermanno Wolf-Ferrari (1876–1948), vingt-sept ans. Dès lors, sa réputation était faite et ses nouveaux opéras seraient dirigés par rien moins que Toscanini, Nikisch, Felix Mottl ou Mahler, preuve évidente qu’il avait quelque chose à dire. Quelques années après cette arrivée en fanfare, Wolf-Ferrari dévoilait Il segreto di Susanna de 1909, encore une farce d’après Goldoni. Ce n’est pas à proprement parler un opéra, avec sa durée de trois petits quarts d’heure, mais un « intermezzo » sur le modèle de ceux des baroques italiens tels que Pergolesi.
À ce jour, Il segreto di Susanna reste l’œuvre la plus jouée de Wolf-Ferrari, et il est coutume dorénavant de le donner en italien plutôt que dans la langue de création, l’allemand : cet enregistrement est en italien, bien sûr. Mille fois hélas pour le compositeur, la Première Guerre opposa ses deux nationalités, de sorte qu’il fut considéré comme un ennemi par les uns, et par les autres et dut se réfugier en Suisse.
À la sortie de la Guerre, il s’adonna plutôt à la composition d’œuvres instrumentales, puis la Seconde Guerre acheva de le pousser dans la dépression – il était à moitié juif, ce qui ne facilitait la vie ni en Allemagne ni même en Italie.
La Sérénade en mi bémol majeur est un ouvrage de jeunesse, écrit à l’âge de dix-sept ans : Wolf-Ferrari y fait déjà preuve d’un solide métier, et d’une extraordinaire capacité à allier la rigueur d’écriture allemande avec la fantaisie mélodique italienne. Voilà bien un personnage qu’il serait grand temps de remettre à l’honneur ; sans doute ce nouvel enregistrement y contribuera-t-il, par sa grande qualité musicale. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions : 5 de Diapason (1/07/19)

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Friedrich Haider
Dans la même thématique...

Dans l'actualité...