Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Anne-Sophie Mutter|Williams: Violin Concerto No. 2 & Selected Film Themes

Williams: Violin Concerto No. 2 & Selected Film Themes

Anne-Sophie Mutter

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

En écrivant son Concerto pour violon n° 2, John Williams, si connu pour ses inoubliables musiques de film, s’est demandé avec modestie ce qu’il pouvait apporter de nouveau à une interprète aussi célèbre et aussi courtisée que la violoniste Anne-Sophie Mutter, à laquelle il a dédié sa nouvelle œuvre. Le compositeur américain avoue avoir tiré son inspiration directement du style, de l’énergie et du jeu de sa dédicataire.

Comme de nombreux compositeurs (songeons à Bach, Mozart ou, plus près de nous, Mahler ou Poulenc), John Williams fait flèche de tout bois et de toute musique grâce à une parfaite connaissance du répertoire symphonique et une mémoire exceptionnelle. Inutile de chercher des références précises à son œuvre nouvelle qui est tissée d’un foisonnement de musiques venues de partout pour écrire une pièce composite mais finalement assez personnelle.

C’est le lyrisme du jeu lumineux d’Anne-Sophie Mutter qui est ici valorisé avec une écriture multipliant les divers modes de jeu du violon, accompagné par un orchestre luxuriant. Créé le 24 juillet 2021 par l’Orchestre symphonique de Boston sous la direction du compositeur à l’occasion de son 90e anniversaire, ce Concerto n° 2 fut enregistré peu après, en octobre de la même année, couplé avec un nouvel arrangement d’un choix de musiques de film – The Long Goodbye (Le Privé), Star Wars (La Guerre des étoiles) et Raiders of the Lost Ark (Les Aventuriers de l’arche perdue) – réalisé tout spécialement pour Anne-Sophie Mutter. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Williams: Violin Concerto No. 2 & Selected Film Themes

Anne-Sophie Mutter

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Violin Concerto No. 2 (John Williams)

1
I. Prologue
00:11:12

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
II. Rounds
00:09:28

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
III. Dactyls
00:06:00

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
IV. Epilogue
00:08:17

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
Williams: Theme (From "The Long Goodbye")
00:05:54

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - John H Mercer, Author - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
Williams: Han Solo and the Princess (From "Star Wars: The Empire Strikes Back")
00:05:26

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

7
Williams: Marion's Theme (From "Indiana Jones and the Raiders of the Lost Ark")
00:04:23

John Williams, Composer, Conductor, MainArtist - Shawn Murphy, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Anne-Sophie Mutter, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Boston Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Christoph Stickel, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Nick Squire, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Cole Barbour, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

En écrivant son Concerto pour violon n° 2, John Williams, si connu pour ses inoubliables musiques de film, s’est demandé avec modestie ce qu’il pouvait apporter de nouveau à une interprète aussi célèbre et aussi courtisée que la violoniste Anne-Sophie Mutter, à laquelle il a dédié sa nouvelle œuvre. Le compositeur américain avoue avoir tiré son inspiration directement du style, de l’énergie et du jeu de sa dédicataire.

Comme de nombreux compositeurs (songeons à Bach, Mozart ou, plus près de nous, Mahler ou Poulenc), John Williams fait flèche de tout bois et de toute musique grâce à une parfaite connaissance du répertoire symphonique et une mémoire exceptionnelle. Inutile de chercher des références précises à son œuvre nouvelle qui est tissée d’un foisonnement de musiques venues de partout pour écrire une pièce composite mais finalement assez personnelle.

C’est le lyrisme du jeu lumineux d’Anne-Sophie Mutter qui est ici valorisé avec une écriture multipliant les divers modes de jeu du violon, accompagné par un orchestre luxuriant. Créé le 24 juillet 2021 par l’Orchestre symphonique de Boston sous la direction du compositeur à l’occasion de son 90e anniversaire, ce Concerto n° 2 fut enregistré peu après, en octobre de la même année, couplé avec un nouvel arrangement d’un choix de musiques de film – The Long Goodbye (Le Privé), Star Wars (La Guerre des étoiles) et Raiders of the Lost Ark (Les Aventuriers de l’arche perdue) – réalisé tout spécialement pour Anne-Sophie Mutter. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Anne-Sophie Mutter

Schubert: Forellenquintett - Trout Quintet

Anne-Sophie Mutter

Anton Dvorák : Violin Concerto - Romance - Mazurka - Humoresque

Anne-Sophie Mutter

Across The Stars

Anne-Sophie Mutter

Across The Stars Anne-Sophie Mutter

Beethoven: Triple Concerto & Symphony No. 7

Anne-Sophie Mutter

Vivaldi: Die vier Jahreszeiten

Anne-Sophie Mutter

Vivaldi: Die vier Jahreszeiten Anne-Sophie Mutter

Playlists

Dans la même thématique...

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 3

Francesco Corti

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Clara Schumann, entre artiste et épouse

Pianiste la plus renommée de son siècle, enfant prodige, compositrice, pédagogue… Elle reste surtout connue comme « la femme de Robert Schumann ». Avec sa musicalité et sa virtuosité sans précédents, Clara Schumann a ouvert une nouvelle ère et compte aujourd’hui parmi les plus grandes représentantes du romantisme. Et pourtant, ses œuvres sont toujours nettement moins mises en lumière que celles de ses contemporains, et en particulier de son époux. Jetons un œil sur la vie et l’œuvre de Clara Wieck/Schumann, artiste et compositrice qui était aussi une femme en avance sur son temps.

Nelson Freire, un virtuose très discret

Enfant prodige dans son pays natal, le pianiste brésilien, disparu en novembre 2021, est resté loin des bruyantes trompettes de la renommée. Ses mains de géant, sa technique aisée et virtuose étaient toujours au service d’une sonorité puissante, pleine et moelleuse. Qobuz revient sur le parcours de celui qui fut longtemps le « secret le mieux gardé du piano ».

Marian Anderson, cantatrice de combats

La magnifique carrière de la cantatrice contralto afro-américaine Marian Anderson se confond avec sa lutte incessante contre le racisme. Elle a 94 ans lorsqu’elle reçoit enfin, en 1991, le Grammy Lifetime Achievement Award en reconnaissance de toute une vie de musique. Mais combien le chemin menant à cette tardive reconnaissance fut long et semé d’épines…

Dans l'actualité...