Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Bill Evans - Waltz For Debby [Original Jazz Classics Remasters]

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Waltz For Debby [Original Jazz Classics Remasters]

Bill Evans Trio

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Indissociable de Sunday at the Village Vanguard, enregistré également le 25 juin 1961 dans le mythique club new-yorkais lors du même concert, ce live Waltz for Debby montre comment l’entente métaphysique entre Bill Evans, Scott LaFaro et Paul Motian s’est amplifiée. Mais le vrai point d’orgue du trio impressionniste tient dans l’alchimie entre Evans et LaFaro. « Ce ne fut pas qu’une expérience musicale », avouera plus tard le pianiste. « Scott était une des personnes les plus vivantes que j’ai connues. Il fut toujours pour moi une source d’inspiration. Je ne sais pas ce qui se serait passé s’il n’avait pas trouvé la mort. Il avait progressé si vite. » Ce dimanche de début d’été 1961, sur le vieux Steinway du Vanguard, Bill Evans déroule une partition pleine d’émotion mais jamais larmoyante. Rarement auparavant, cet élément fort de son ADN pianistique n’avait été autant mis en exergue. Il y a dans cette musique subtile un romantisme renversant qui ne cède à aucun moment à la facilité. A l’image de My Foolish Heart, le standard de Victor Young et Ned Washington ouvrant le disque, interprété sans aucun effet lacrymal dans ce que disent les trois musiciens. L’élégance de ce trio sera fauchée dix jours seulement après le concert avec la mort de Scott La Faro sur la route 20 dans l'État de New York entre Geneva et Canandaigua… © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Waltz For Debby [Original Jazz Classics Remasters]

Bill Evans

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
My Foolish Heart
Bill Evans Trio
00:04:57

Victor Young, ComposerLyricist - Ned Washington, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

2
Waltz for Debby (Take 2) (Live)
Bill Evans Trio
00:07:00

Bill Evans, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

3
Detour Ahead (take 2) (Album Version)
Bill Evans Trio
00:07:36

Herb Ellis, ComposerLyricist - John Frigo, ComposerLyricist - Lou Carter, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

4
My Romance (take 1) (Album Version)
Bill Evans Trio
00:07:11

Richard Rodgers, ComposerLyricist - Lorenz Hart, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

5
Some Other Time (Album Version)
Bill Evans Trio
00:04:59

Leonard Bernstein, ComposerLyricist - Adolph Green, ComposerLyricist - Betty Comden, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

6
Milestones (Album Version)
Bill Evans Trio
00:06:32

Miles Davis, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

7
Porgy (I Loves You Porgy) (Outtake)
Bill Evans Trio
00:06:00

George Gershwin, ComposerLyricist - Ira Gershwin, ComposerLyricist - Dubose Heyward, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

8
discussing repertoire (Bonus Track)
Bill Evans Trio
00:00:30

Bill Evans, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

9
Waltz for Debby (take 1) (Alternate Take)
Bill Evans Trio
00:06:49

Bill Evans, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

10
Detour Ahead (take 1) (Alternate Take)
Bill Evans Trio
00:07:15

Herb Ellis, ComposerLyricist - John Frigo, ComposerLyricist - Lou Carter, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

11
My Romance (take 2) (Alternate Take)
Bill Evans Trio
00:07:11

Richard Rodgers, ComposerLyricist - Lorenz Hart, ComposerLyricist - The Bill Evans Trio, MainArtist

℗ 2010 Concord Music Group Inc.

Descriptif de l'album

Indissociable de Sunday at the Village Vanguard, enregistré également le 25 juin 1961 dans le mythique club new-yorkais lors du même concert, ce live Waltz for Debby montre comment l’entente métaphysique entre Bill Evans, Scott LaFaro et Paul Motian s’est amplifiée. Mais le vrai point d’orgue du trio impressionniste tient dans l’alchimie entre Evans et LaFaro. « Ce ne fut pas qu’une expérience musicale », avouera plus tard le pianiste. « Scott était une des personnes les plus vivantes que j’ai connues. Il fut toujours pour moi une source d’inspiration. Je ne sais pas ce qui se serait passé s’il n’avait pas trouvé la mort. Il avait progressé si vite. » Ce dimanche de début d’été 1961, sur le vieux Steinway du Vanguard, Bill Evans déroule une partition pleine d’émotion mais jamais larmoyante. Rarement auparavant, cet élément fort de son ADN pianistique n’avait été autant mis en exergue. Il y a dans cette musique subtile un romantisme renversant qui ne cède à aucun moment à la facilité. A l’image de My Foolish Heart, le standard de Victor Young et Ned Washington ouvrant le disque, interprété sans aucun effet lacrymal dans ce que disent les trois musiciens. L’élégance de ce trio sera fauchée dix jours seulement après le concert avec la mort de Scott La Faro sur la route 20 dans l'État de New York entre Geneva et Canandaigua… © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Bill Evans

Behind the Dikes: The 1969 Netherlands Recordings

Bill Evans

Symbiosis

Bill Evans

Symbiosis Bill Evans

Empathy

Bill Evans

Empathy Bill Evans

Undercurrent

Bill Evans

Undercurrent Bill Evans

Everybody Still Digs Bill Evans

Bill Evans

Playlists

Dans la même thématique...

Side-Eye NYC (V1.IV)

Pat Metheny

Side-Eye NYC (V1.IV) Pat Metheny

BD Music Presents Miles Davis

Miles Davis

Le Jazz de Cabu - Une petite histoire du swing de Louis Armstrong à Miles Davis...

Various Artists

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Sunset In The Blue (Deluxe Version)

Melody Gardot

Les Grands Angles...
Bill Evans en 10 albums

Sans lui, Keith Jarrett, Brad Mehldau et quelques milliers d’autres pianistes de jazz joueraient différemment. Quarante ans après sa mort, l’héritage de Bill Evans n’a pas perdu de son influence. Au contraire. Difficile de faire le tri dans une discographie sans fond où même un enregistrement taxé d’anecdotique reste toujours supérieur à 90 % de la production. En voilà dix, sélectionnés en toute subjectivité…

ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Ray Charles, styliste sous influence

Père fondateur de la soul dont la carrière a duré un demi-siècle, Ray Charles ne saurait se résumer à la poignée de tubes que tout le monde connaît. C’est surtout le maître du crossover musical, la variété haut de gamme qui fait du mélange des genres un art, en approche un pour mieux embrasser l’autre. Ray Charles a sécularisé le gospel, enrichi le blues, joué du jazz, chanté de la country et frôlé le rock’n’roll. Retour sur son style unique fondé sur les cinq qui précèdent.

Dans l'actualité...