Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

John Neschling - Villa-lobos: Floresta do Amazonas

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Villa-lobos: Floresta do Amazonas

Sao Paulo Symphony Orchestra, John Neschling

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

En 1958, Heitor Villa-Lobos compose une grande fresque superbe, Floresta do Amazonas (Forêt de l’Amazonie), où éclate son amour pour le Brésil et ses grandes forêts fluviales. Poème pour soprano, chœur d’hommes et orchestre, cette partition témoigne de la maîtrise totale du compositeur à la fin de sa vie. Une œuvre magnifique à découvrir ! Initialement, Villa-Lobos fut engagé pour composer la musique du film Vertes demeures avec Audrey Hepburn et Anthony Perkins. Mais le vieux patriarche n’avait pas grande connaissance des habitudes hollywoodiennes et composa, composa, composa sans se préoccuper du script ni du déroulement, estimant probablement que le cinéaste adapterait son film à la musique. Patatras… la production prit possession de la partition « à la Hollywood », faisant adapter par un arrangeur-maison les séquences musicales selon le bon vouloir du réalisateur. Fureur de Villa-Lobos qui s’offrit le luxe de recycler toute sa musique – seule la partition cinématographique était sous rigoureux copyright des Studios MGM, le reste était propriété du compositeur – en une sorte d’immense fresque-cantate Forêt amazonienne, en vingt-trois numéros musicaux, avec passages chantés, percussions brésiliennes à foison, et l’habituel orchestre extravagant de Villa-Lobos. Il fit même appel, en cette année 1959 –l’année de sa mort donc – à un singulier instrument électronique, le Solovox de la firme Hammond inventé une dizaine d’années auparavant, pour doubler la partie vocale d’une sonorité intrigante et fantomatique. Voici donc l’œuvre complète, soigneusement restituée dans son intégralité – le manuscrit de Villa-Lobos présentait quelques problèmes de lecture, d’enchaînements et de corrections – dans la somptueuse interprétation de l’Orchestre d’Etat de Saõ Paulo. © SM/Qobuz

Plus d'info

Villa-lobos: Floresta do Amazonas

John Neschling

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Floresta do Amazonas

1
Floresta do Amazonas: Overture 00:02:24

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

2
Floresta do Amazonas: A Floresta (The Forest) 00:08:05

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

3
Floresta do Amazonas: Danca dos Indios (Dance of the Indians) 00:03:21

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

4
Floresta do Amazonas: Em Plena Floresta (In the Depths of the Forest) 00:02:15

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

5
Floresta do Amazonas: Passaro da Floresta - Canto I (Bird of the Forest - First Song) 00:04:24

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

6
Floresta do Amazonas: Danca da Natureza (Nature's Dance) 00:02:40

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

7
Floresta do Amazonas: Passaro da Floresta - Canto II (Bird of the Forest - Second Song) 00:03:59

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

8
Floresta do Amazonas: Canto na Floresta I (Song in the Forest I) 00:00:37

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

9
Floresta do Amazonas: Conspiracao e Danca Guerreira (Conspiracy and War Dance) 00:04:18

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

10
Floresta do Amazonas: Veleiros (Sailing Ships) 00:03:23

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

11
Floresta do Amazonas: Em Caminhos para a Cacada (On the way to the Hunt) 00:04:52

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

12
Floresta do Amazonas: Passaro da Floresta - Canto III (Bird of the Forest - Third Song) 00:02:06

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

13
Floresta do Amazonas: Cair da Tarde (Twilight) 00:03:06

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

14
Floresta do Amazonas: Os Indios em Busca da Moca (The Indians in Search of the Girl) 00:00:56

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

15
Floresta do Amazonas: Passaro da Floresta - Canto IV (Bird of the Forest - Fourth Song) 00:03:24

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

16
Floresta do Amazonas: Danca Guerreira - repeticao (War Dance - repeat) 00:01:51

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

17
Floresta do Amazonas: Interludio e Acalanto (Interlude and Lullaby) 00:02:50

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

18
Floresta do Amazonas: Canto na Floresta II (Song in the Forest II) 00:03:05

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

19
Floresta do Amazonas: Cacadores de Cabeca (Head Hunters) 00:06:21

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

20
Floresta do Amazonas: Cancao do Amor (Love Song) 00:04:01

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

21
Floresta do Amazonas: Melodia Sentimental (Sentimental Melody) 00:03:30

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

22
Floresta do Amazonas: O Fogo na Floresta (Forest Fire) 00:03:53

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

23
Floresta do Amazonas: Epilogue 00:03:04

John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Chorus, Choir - John Neschling, Conductor - Sao Paulo Symphony Orchestra, Orchestra

2010 BIS

Descriptif de l'album

En 1958, Heitor Villa-Lobos compose une grande fresque superbe, Floresta do Amazonas (Forêt de l’Amazonie), où éclate son amour pour le Brésil et ses grandes forêts fluviales. Poème pour soprano, chœur d’hommes et orchestre, cette partition témoigne de la maîtrise totale du compositeur à la fin de sa vie. Une œuvre magnifique à découvrir ! Initialement, Villa-Lobos fut engagé pour composer la musique du film Vertes demeures avec Audrey Hepburn et Anthony Perkins. Mais le vieux patriarche n’avait pas grande connaissance des habitudes hollywoodiennes et composa, composa, composa sans se préoccuper du script ni du déroulement, estimant probablement que le cinéaste adapterait son film à la musique. Patatras… la production prit possession de la partition « à la Hollywood », faisant adapter par un arrangeur-maison les séquences musicales selon le bon vouloir du réalisateur. Fureur de Villa-Lobos qui s’offrit le luxe de recycler toute sa musique – seule la partition cinématographique était sous rigoureux copyright des Studios MGM, le reste était propriété du compositeur – en une sorte d’immense fresque-cantate Forêt amazonienne, en vingt-trois numéros musicaux, avec passages chantés, percussions brésiliennes à foison, et l’habituel orchestre extravagant de Villa-Lobos. Il fit même appel, en cette année 1959 –l’année de sa mort donc – à un singulier instrument électronique, le Solovox de la firme Hammond inventé une dizaine d’années auparavant, pour doubler la partie vocale d’une sonorité intrigante et fantomatique. Voici donc l’œuvre complète, soigneusement restituée dans son intégralité – le manuscrit de Villa-Lobos présentait quelques problèmes de lecture, d’enchaînements et de corrections – dans la somptueuse interprétation de l’Orchestre d’Etat de Saõ Paulo. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par John Neschling
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Sibelius : 10 moments clés de la discographie

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Picasso & la Musique

Le génie moderniste de Picasso a très vite dépassé le cadre pictural pour irradier la musique et la danse, deux arts avec lesquels le peintre espagnol a toujours entretenu un rapport étroit, allant jusqu’à influencer ses amis compositeurs rencontrés en cours de route.

Dans l'actualité...