Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Stile Antico - Victoria: Tenebrae Responsories

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Victoria: Tenebrae Responsories

Stile Antico

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les Tenebræ responsories proviennent d’un vaste recueil de musique polyphonique pour la Semaine Sainte, l’Officium Hebdomadæ Sanctæ, publié par Victoria en 1585 et qui regroupait quelques pièces composées durant ses quelque vingt années passées à Rome. Les répons réunis ici font partie d’un ensemble nettement plus long, l’Office des Ténèbres, qui combinait essentiellement les heures monastiques des matines et des laudes, pour chacun des trois derniers jours de la Semaine Sainte. L’un des traits caractéristiques du service consiste en l’extinction progressive de quinze cierges jusqu’à ce que l’église soit finalement plongée dans les ténèbres – d’où l’office tire son nom. Les répons s’inscrivent dans une liturgie beaucoup plus vaste, qui était chantée pour l’essentiel en plain-chant, et face à laquelle les compositions polyphoniques de Victoria faisaient toute la richesse musicale dans un contraste saisissant. Un tel effet est plus difficile à réaliser en concert ou même en enregistrement, où l’on se situe en dehors du contexte liturgique : ici la polyphonie s’y enchaîne sans interruption. Bien que la musique en soit très variée, l’utilisation ininterrompue du même mode et des mêmes textures à trois ou quatre parties tout au long de ces dix-huit Répons aurait pu, par moments, sembler bien ample à écouter d’un seul trait. Pour contrebalancer cette impression, l’ensemble vocal Stile Antico a introduit çà et là des extraits des lectures des Lamentations, chantés en plain-chant à la fin de chaque Répons. Ainsi le contraste est restitué. Le programme se referme sur le lumineux et ô combien apaisant motet à six voix pour la Semaine sainte O Domine Jesu Christi, publié encore à Rome en 1576. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Victoria: Tenebrae Responsories

Stile Antico

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Maundy Thursday Responsories, Second and Third Nocturns: I. Amicus meus
00:02:59

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

2
Maundy Thursday Responsories, Second and Third Nocturns: II. Judas mercator
00:02:26

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

3
Maundy Thursday Responsories, Second and Third Nocturns: III. Unus ex discipulis meis
00:02:26

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

4
Maundy Thursday Responsories, Second and Third Nocturns: IV. Eram quasi agnus
00:03:06

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

5
Maundy Thursday Responsories, Second and Third Nocturns: V. Una hora
00:02:51

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

6
Maundy Thursday Responsories, Second and Third Nocturns: VI. Seniores populi
00:02:40

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

7
Plainsong: Incipit lamentatio Jeremiæ
00:03:33

Anonymous, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

8
Good Friday Responsories, Second and Third Nocturns: I. Tamquam ad latronem
00:03:39

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

9
Good Friday Responsories, Second and Third Nocturns: II. Tenebræ factæ sunt
00:04:27

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

10
Good Friday Responsories, Second and Third Nocturns: III. Animam meam dilectam
00:04:35

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

11
Good Friday Responsories, Second and Third Nocturns: IV. Tradiderunt me
00:02:13

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

12
Good Friday Responsories, Second and Third Nocturns: V. Jesum tradidit impius
00:03:03

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

13
Good Friday Responsories, Second and Third Nocturns: VI. Caligaverunt oculi mei
00:04:28

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

14
Plainsong: De lamentatione Jeremiæ
00:03:42

Anonymous, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

15
Holy Saturday Responsories, Second and Third Nocturns: I. Recessit pastor noster
00:03:00

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

16
Holy Saturday Responsories, Second and Third Nocturns: II. O vos omnes
00:03:05

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

17
Holy Saturday Responsories, Second and Third Nocturns: III. Ecce quomodo moritur
00:03:26

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

18
Holy Saturday Responsories, Second and Third Nocturns: IV. Astiterunt reges terræ
00:02:05

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

19
Holy Saturday Responsories, Second and Third Nocturns: V. Æstimatus sum
00:02:45

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

20
Holy Saturday Responsories, Second and Third Nocturns: VI. Sepulto Domino
00:02:49

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

21
Plainsong: De lamentatione Jeremiæ Prophetæ
00:04:08

Anonymous, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

22
Motet: O Domine Jesu Christe
00:03:43

Tomás Luis de Victoria, Composer - Stile Antico, Ensemble, MainArtist

harmonia mundi harmonia mundi

Descriptif de l'album

Les Tenebræ responsories proviennent d’un vaste recueil de musique polyphonique pour la Semaine Sainte, l’Officium Hebdomadæ Sanctæ, publié par Victoria en 1585 et qui regroupait quelques pièces composées durant ses quelque vingt années passées à Rome. Les répons réunis ici font partie d’un ensemble nettement plus long, l’Office des Ténèbres, qui combinait essentiellement les heures monastiques des matines et des laudes, pour chacun des trois derniers jours de la Semaine Sainte. L’un des traits caractéristiques du service consiste en l’extinction progressive de quinze cierges jusqu’à ce que l’église soit finalement plongée dans les ténèbres – d’où l’office tire son nom. Les répons s’inscrivent dans une liturgie beaucoup plus vaste, qui était chantée pour l’essentiel en plain-chant, et face à laquelle les compositions polyphoniques de Victoria faisaient toute la richesse musicale dans un contraste saisissant. Un tel effet est plus difficile à réaliser en concert ou même en enregistrement, où l’on se situe en dehors du contexte liturgique : ici la polyphonie s’y enchaîne sans interruption. Bien que la musique en soit très variée, l’utilisation ininterrompue du même mode et des mêmes textures à trois ou quatre parties tout au long de ces dix-huit Répons aurait pu, par moments, sembler bien ample à écouter d’un seul trait. Pour contrebalancer cette impression, l’ensemble vocal Stile Antico a introduit çà et là des extraits des lectures des Lamentations, chantés en plain-chant à la fin de chaque Répons. Ainsi le contraste est restitué. Le programme se referme sur le lumineux et ô combien apaisant motet à six voix pour la Semaine sainte O Domine Jesu Christi, publié encore à Rome en 1576. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

"Let's Rock"

The Black Keys

"Let's Rock" The Black Keys

El Camino

The Black Keys

El Camino The Black Keys

Turn Blue

The Black Keys

Turn Blue The Black Keys

Attack & Release

The Black Keys

Attack & Release The Black Keys
À découvrir également
Par Stile Antico

The Golden Renaissance: Josquin des Prez

Stile Antico

Passion & Resurrection (Music inspired by Holy Week)

Stile Antico

Puer Natus Est - Tudor Music for Advent and Christmas

Stile Antico

A Spanish Nativity

Stile Antico

A Spanish Nativity Stile Antico

The Golden Renaissance: Josquin des Prez

Stile Antico

Playlists

Dans la même thématique...

Road to the Sun

Pat Metheny

Road to the Sun Pat Metheny

Debussy, Szymanowski, Hahn, Ravel

Fanny Robilliard

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine

The Royal Scottish National Orchestra

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

All Shall Not Die - Haydn String Quartets

Quatuor Hanson

Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cette artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...