Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vertavo String Quartet - Verdi - Sibelius

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Verdi - Sibelius

Vertavo String Quartet

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Attention, disque sublime. Voici réunis deux quatuors à cordes de deux compositeurs qui se sont distingués dans des genres tout différents, l’opéra pour Verdi, la symphonie et le poème symphonique pour Sibelius. Deux compositeurs d’horizons opposés, aux esthétiques et aux univers incomparables certes. Pourtant, le formidable Vertavo String Quartet – l’un des meilleurs quatuors au monde – les unit par un lyrisme irrépressible et une tendresse ensoleillée, d’une très grande sensibilité et subtilité.
Verdi a composé, avec "amusement", son bref Quatuor en 1873, regardant cette pièce de musique de chambre avec distance, en aucun cas le considérant comme une œuvre majeure. Le Vertavo String Quartet la place naturellement dans la tradition germanique, pas si éloignée des œuvres d’un Mendelssohn par exemple, en en détaillant pourtant l’instrumentation inventive, dans le curieux finale notamment, un Scherzo en forme de canon, d’allure Allegro assai mosso, dont certains procédés, étrangement, appellent l’univers du compositeur finlandais, avec ses quelques pédales harmoniques aux basses : le lien avec Voces intimae de Sibelius en devient naturel. Bien sûr, le monde expressif demeure radicalement différent.
Dans le Sibelius, les cordes incroyablement belles des Vertavo sont d’une clarté proprement inouïe, et l'équilibre entre les quatre instruments, si difficile dans cette partition souvent négligée, simplement exceptionnel (Vivace, Adagio di molto). Composé en 1909, le Quatuor "Voces intimae" demeure intimement lié à la Quatrième Symphonie, et le matériau de l’Adagio di molto trouvera un second épanouissement dans le mouvement lent (Il tempo largo) de la Quatrième. Les Vertavo jouent justement le Quatuor "Voces intimae" comme une symphonie miniature, détaillant avec une précision presque chirurgicale (mais jamais froide !) les superpositions harmoniques, l’éclatement des textures, l’absence totale de polyphonie classique : l’aspect purement timbral de l’univers sibélien se déploie avec un naturel envoûtant — inoubliables, les passages en "moto perpetuo" de l’Allegro final !
Ici, le Vertavo String Quartet, par sa justesse stylistique, signe sans doute l’une des interprétations les plus fortes depuis celle, historique, du Fitzwilliam String Quartet pour Decca en 1978. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

Verdi - Sibelius

Vertavo String Quartet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
String Quartet in E Minor: I. Allegro
00:07:53

Giuseppe Verdi, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

2
String Quartet in E Minor: II. Andantino
00:07:30

Giuseppe Verdi, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

3
String Quartet in E Minor: III. Prestissimo
00:03:13

Giuseppe Verdi, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

4
String Quartet in E Minor: IV. Scherzo fuga. Allegro assai mosso
00:04:23

Giuseppe Verdi, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

5
String Quartet, Op. 56 "Voces intimae": I. Andante – Allegro molto moderato
00:06:39

Jean Sibelius, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

6
String Quartet, Op. 56 "Voces intimae": II. Vivace
00:02:32

Jean Sibelius, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

7
String Quartet, Op. 56 "Voces intimae": III. Adagio di molto
00:10:44

Jean Sibelius, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

8
String Quartet, Op. 56 "Voces intimae": IV. Allegretto (ma pesante)
00:05:13

Jean Sibelius, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

9
String Quartet, Op. 56 "Voces intimae": V. Allegro
00:05:44

Jean Sibelius, Composer - Vertavo String Quartet, Ensemble, MainArtist - Vegard Landaas, Producer

(C) 2020 LAWO Classics (P) 2020 LAWO Classics

Descriptif de l'album

Attention, disque sublime. Voici réunis deux quatuors à cordes de deux compositeurs qui se sont distingués dans des genres tout différents, l’opéra pour Verdi, la symphonie et le poème symphonique pour Sibelius. Deux compositeurs d’horizons opposés, aux esthétiques et aux univers incomparables certes. Pourtant, le formidable Vertavo String Quartet – l’un des meilleurs quatuors au monde – les unit par un lyrisme irrépressible et une tendresse ensoleillée, d’une très grande sensibilité et subtilité.
Verdi a composé, avec "amusement", son bref Quatuor en 1873, regardant cette pièce de musique de chambre avec distance, en aucun cas le considérant comme une œuvre majeure. Le Vertavo String Quartet la place naturellement dans la tradition germanique, pas si éloignée des œuvres d’un Mendelssohn par exemple, en en détaillant pourtant l’instrumentation inventive, dans le curieux finale notamment, un Scherzo en forme de canon, d’allure Allegro assai mosso, dont certains procédés, étrangement, appellent l’univers du compositeur finlandais, avec ses quelques pédales harmoniques aux basses : le lien avec Voces intimae de Sibelius en devient naturel. Bien sûr, le monde expressif demeure radicalement différent.
Dans le Sibelius, les cordes incroyablement belles des Vertavo sont d’une clarté proprement inouïe, et l'équilibre entre les quatre instruments, si difficile dans cette partition souvent négligée, simplement exceptionnel (Vivace, Adagio di molto). Composé en 1909, le Quatuor "Voces intimae" demeure intimement lié à la Quatrième Symphonie, et le matériau de l’Adagio di molto trouvera un second épanouissement dans le mouvement lent (Il tempo largo) de la Quatrième. Les Vertavo jouent justement le Quatuor "Voces intimae" comme une symphonie miniature, détaillant avec une précision presque chirurgicale (mais jamais froide !) les superpositions harmoniques, l’éclatement des textures, l’absence totale de polyphonie classique : l’aspect purement timbral de l’univers sibélien se déploie avec un naturel envoûtant — inoubliables, les passages en "moto perpetuo" de l’Allegro final !
Ici, le Vertavo String Quartet, par sa justesse stylistique, signe sans doute l’une des interprétations les plus fortes depuis celle, historique, du Fitzwilliam String Quartet pour Decca en 1978. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

À découvrir également
Par Vertavo String Quartet

Beethoven: String Quartet No. 13 in B Flat Major, Op. 130

Vertavo String Quartet

Kjell Habbestad: Quattro Stazioni

Vertavo String Quartet

Kjell Habbestad: Quattro Stazioni Vertavo String Quartet

Grieg & Debussy: String Quartets

Vertavo String Quartet

Grieg & Debussy: String Quartets Vertavo String Quartet

Les Vendredis

Vertavo String Quartet

Les Vendredis Vertavo String Quartet

String Quartet in E Minor: III. Prestissimo

Vertavo String Quartet

Dans la même thématique...

Mendelssohn: String Quintets

Bartholdy Quintett

Mendelssohn: String Quintets Bartholdy Quintett

Schubert : Aus der Ferne

Signum Quartett

Schubert : Aus der Ferne Signum Quartett

Joseph Haydn : The Complete String Quartets played on period instruments

Festetics Quartet

Mozart : Complete Flute Quartets

Juliette Hurel

Britten & Purcell : Chamber Works for Strings

Doric String Quartet

Les Grands Angles...
Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

The Sirens Cycle, l’écouter-voir de Peter Eötvös

Homère, Joyce et Kafka. Voilà les auteurs des textes que met en musique Peter Eötvös dans The Sirens Cycle de 2016. The Sirens Cycle est un quatuor à cordes avec soprano colorature, dans la lignée conceptuelle – l’adjonction de la voix – du Second Quatuor de Schönberg, de la Suite lyrique d’Alban Berg (dans sa variante chantée ou, du moins, chantable) ou des Sonnets pour Elisabeth Barrett-Browning d’Egon Wellesz. L’album se conclut avec le premier quatuor d’Eötvös, Korrespondenz une œuvre qui date 1992, sorte de « mini-opéra » sans chant, qui prend appui sur la correspondance de Mozart et de son père pendant l’année 1778. Omer Corlaix revient pour nous sur l’œuvre, après en avoir parlé avec le compositeur lui-même, spécialement pour Qobuz ! The Sirens Cycle est notre Qobuzissime d’octobre 2017 sur le label BMC. Laissez-vous porter par la musique de l’un des compositeurs les plus attachants de notre époque.

Dans l'actualité...