Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Echo And The Bunnymen|The Stars, The Oceans & The Moon

The Stars, The Oceans & The Moon

Echo & The Bunnymen

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Echo & The Bunnymen, ce sont des palais flamboyants. Des cavernes sonores mouillées. Des ballades sans attache et lunaires. « My ship's a sail, Hear its tender frame, Screaming from beneath the waves » (Ocean Rain). Publié à l’automne 2018, The Stars, The Ocean & The Moon articule l'œuvre postpunk du gang de Ian McCulloch, où la grandiloquence des cordes prenait le pas sur les synthés, où l'orchestration irisait un lyrisme new wave devenu caricatural au mitan des années 80. Après Meteorites en 2014, les enfants terribles de Liverpool devenu courbés reviennent sur ce qui les a couronnés rois de la vague, aux côtés des Smiths, Cure ou Psychedelic Furs. Treize titres entièrement revisités dont deux inédits, How Far? et The Somnambulist, dans leur exact sillon.

« Je ne le fais pour personne. Je le fais car c'est important pour moi d'améliorer les morceaux », lâche le taulier scouser. Inutile de séparer le grain de l'ivraie. Tout était bon et tout l'est encore. Lips Like Sugar désembué de son synthé daté mais avec guitare et basse liftées, Zimbo/All My Colours (Heaven Up Here) à la voix désormais éraflée et privée de batterie, Seven Seas (Ocean Rain) lavée de ses lourdeurs pop, les morceaux phares des Bunnymen se dépouillent. D'autres percutent, comme ce Bedbugs and Bellyhoo où la section rythmique remplace une basse fanée. Mais c'est surtout ce virginal The Killing Moon, version piano, dont la mue épate le plus. Avec ce treizième opus en trente-huit ans, McCulloch prouve que, malgré son crâne dégarni et son visage graveleux, sa bande dure toujours. "Whatever burns, burns eternally" (Nocturnal Me). Ce qui manque, à vrai dire, ce sont de nouveaux morceaux. © Charlotte Saintoin/Qobuz

Plus d'informations

The Stars, The Oceans & The Moon

Echo And The Bunnymen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Bring on the Dancing Horses (Transformed)
00:04:01

Andy Wright, Producer, Programmer - Ian Skelly, Drums - Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist - Ian Mcculloch, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Vocals, Writer - Les Pattinson, Composer, Writer - Will Sergeant, Composer, Guitar, Writer - Jean-Pierre Chalbos, Mastering Engineer - Andrea Wright, Recording Engineer - Gavin Goldberg, Producer, Programmer, Mixing Engineer - Pete de Freitas, Composer, Writer - Jeremy Wing, Keyboards, Programmer - Steve Brannan, Bass Guitar

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

2
The Somnambulist
00:03:23

Andy Wright, Producer, Programmer - Steve Morris, Violin - Everton Nelson, Violin - Ian Humphries, Violin - Isobel Griffiths, Contractor - David Daniels, Cello - Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist - Ian Mcculloch, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Vocals, Writer - Will Sergeant, Composer, Guitar, Writer - Jean-Pierre Chalbos, Mastering Engineer - Emlyn Singleton, Violin - Patrick Kiernan, Violin - Andy Parker, Viola - Cathy Thompson, Violin - Bruce White, Viola - Nick Barr, Viola - Andrea Wright, Recording Engineer - Sam Swallow, String Arranger, Strings Conductor - Gavin Goldberg, Producer, Programmer, Mixing Engineer - Barrie Barlow, Drums - Jeremy Wing, Keyboards, Programmer

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

3
Nothing Lasts Forever (Transformed)
00:04:09

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

4
Lips Like Sugar (Transformed)
00:04:26

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

5
Rescue (Transformed)
00:04:16

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

6
Rust (Transformed)
00:05:02

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

7
Angels & Devils (Transformed)
00:03:39

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

8
Bedbugs & Ballyhoo (Transformed)
00:03:24

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

9
Zimbo (Transformed)
00:04:33

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

10
Stars Are Stars (Transformed)
00:03:30

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

11
Seven Seas (Transformed)
00:03:42

Andy Wright, Producer, Programmer - Echo & The Bunnymen, MainArtist - Ian Mcculloch, Composer, Producer, Guitar, Keyboards, Vocals - Les Pattinson, Composer - Will Sergeant, Composer, Guitar - Jean-Pierre Chalbos, Mastering Engineer - Andrea Wright, Recording Engineer - Gavin Goldberg, Producer, Programmer, Mixing Engineer - Gareth Huw Davies, Cello - Pete de Freitas, Composer - Igor Outkine, Accordion

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

12
Ocean Rain (Transformed)
00:05:40

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

13
The Cutter (Transformed)
00:04:22

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

14
How Far?
00:04:39

Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

15
The Killing Moon (Transformed)
00:04:58

Andy Wright, Producer, Programmer - Steve Morris, Violin - Everton Nelson, Violin - Ian Humphries, Violin - Isobel Griffiths, Contractor - David Daniels, Cello - Echo & The Bunnymen, Composer, MainArtist - Ian Mcculloch, Composer, Producer, Vocals, Writer - Les Pattinson, Composer, Writer - Will Sergeant, Composer, Guitar, Writer - Jean-Pierre Chalbos, Mastering Engineer - Emlyn Singleton, Violin - Patrick Kiernan, Violin - Andy Parker, Viola - Cathy Thompson, Violin - Bruce White, Viola - Nick Barr, Viola - Andrea Wright, Recording Engineer - Sam Swallow, String Arranger, Piano, Strings Conductor - Gavin Goldberg, Producer, Programmer, Mixing Engineer - Pete de Freitas, Composer, Writer

© 2018 BMG Rights Management (UK) Limited ℗ 2018 BMG Rights Management (UK) Limited

Descriptif de l'album

Echo & The Bunnymen, ce sont des palais flamboyants. Des cavernes sonores mouillées. Des ballades sans attache et lunaires. « My ship's a sail, Hear its tender frame, Screaming from beneath the waves » (Ocean Rain). Publié à l’automne 2018, The Stars, The Ocean & The Moon articule l'œuvre postpunk du gang de Ian McCulloch, où la grandiloquence des cordes prenait le pas sur les synthés, où l'orchestration irisait un lyrisme new wave devenu caricatural au mitan des années 80. Après Meteorites en 2014, les enfants terribles de Liverpool devenu courbés reviennent sur ce qui les a couronnés rois de la vague, aux côtés des Smiths, Cure ou Psychedelic Furs. Treize titres entièrement revisités dont deux inédits, How Far? et The Somnambulist, dans leur exact sillon.

« Je ne le fais pour personne. Je le fais car c'est important pour moi d'améliorer les morceaux », lâche le taulier scouser. Inutile de séparer le grain de l'ivraie. Tout était bon et tout l'est encore. Lips Like Sugar désembué de son synthé daté mais avec guitare et basse liftées, Zimbo/All My Colours (Heaven Up Here) à la voix désormais éraflée et privée de batterie, Seven Seas (Ocean Rain) lavée de ses lourdeurs pop, les morceaux phares des Bunnymen se dépouillent. D'autres percutent, comme ce Bedbugs and Bellyhoo où la section rythmique remplace une basse fanée. Mais c'est surtout ce virginal The Killing Moon, version piano, dont la mue épate le plus. Avec ce treizième opus en trente-huit ans, McCulloch prouve que, malgré son crâne dégarni et son visage graveleux, sa bande dure toujours. "Whatever burns, burns eternally" (Nocturnal Me). Ce qui manque, à vrai dire, ce sont de nouveaux morceaux. © Charlotte Saintoin/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Everyday Life

Coldplay

Everyday Life Coldplay

A Head Full of Dreams

Coldplay

A Rush of Blood to the Head

Coldplay

Parachutes

Coldplay

Parachutes Coldplay
À découvrir également
Par Echo And The Bunnymen

The John Peel Sessions 1979-1983

Echo And The Bunnymen

The John Peel Sessions 1979-1983 Echo And The Bunnymen

Ocean Rain

Echo And The Bunnymen

Ocean Rain Echo And The Bunnymen

Ocean Rain

Echo And The Bunnymen

Ocean Rain Echo And The Bunnymen

Songs to Learn & Sing

Echo And The Bunnymen

Songs to Learn & Sing Echo And The Bunnymen

Porcupine

Echo And The Bunnymen

Porcupine Echo And The Bunnymen
Dans la même thématique...

Music Of The Spheres

Coldplay

My Universe

Coldplay

My Universe Coldplay

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Terra Firma

Tash Sultana

Terra Firma Tash Sultana
Les Grands Angles...
Le monde selon Peter Gabriel

Porte-drapeau du rock progressif britannique avec Genesis, Peter Gabriel, qui fête ses 70 ans le 13 février, est devenu le champion de la world music et la figure de l’artiste engagé à travers son label Real World, la série de festivals Womad et bien sûr la protest song “Biko”, passée à la postérité via la tournée de concerts Amnesty International. Retour sur le parcours d’une pop star pas comme les autres.

Les Black Keys en 10 chansons

Dès 2001, les Black Keys ont rappelé à la Terre entière d’où venait vraiment le blues, virant tout gras apparent et solos superflus. Du sauvage, du brutal, du minimaliste et du cru joué seulement à deux. Un style unique que Dan Auerbach et Patrick Carney ont réussi à faire évoluer sur deux décennies sans jamais vendre leur âme au diable, invariablement posté en embuscade au carrefour du delta du Mississippi. La preuve en dix chansons.

Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Dans l'actualité...