Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yob - The Great Cessation

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

The Great Cessation

Yob

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Langue disponible : anglais

Probably one of the greatest descriptions of the heaviness of doom metallists YOB comes in the press release for their 2009 release, Great Cessation: "Heavier than the world's entire elephant population." Hailing from Eugene, OR (not exactly primarily thought of as a doom metal mecca), YOB opted to call it a day in 2006, but two years later, the call of the recording studio had brought the lads back together, resulting in their fifth album overall (and first for the Profound Lore label). Expectedly, the songs are long, plodding, numbing, and oozing with riffage and screams -- take your pick of any of the album's five songs (which clock in at an hour total) to experience the doomsday charm of YOB. ~ Greg Prato

Plus d'informations

The Great Cessation

Yob

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Burning the Altar 00:12:36

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

2
The Lie that is Sin 00:11:16

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

3
Silence of Heaven 00:09:47

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

4
Breathing from the Shallows 00:07:34

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

5
The Great Cessation 00:20:33

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

6
Blessed by Nothing (Bonus Track) 00:08:33

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

7
Pain like Sugar (Bonus Track) 00:05:48

Yob, MainArtist

(C) 2017 Relapse Records Inc. (P) 2017 Relapse Records Inc.

Descriptif de l'album

Probably one of the greatest descriptions of the heaviness of doom metallists YOB comes in the press release for their 2009 release, Great Cessation: "Heavier than the world's entire elephant population." Hailing from Eugene, OR (not exactly primarily thought of as a doom metal mecca), YOB opted to call it a day in 2006, but two years later, the call of the recording studio had brought the lads back together, resulting in their fifth album overall (and first for the Profound Lore label). Expectedly, the songs are long, plodding, numbing, and oozing with riffage and screams -- take your pick of any of the album's five songs (which clock in at an hour total) to experience the doomsday charm of YOB. ~ Greg Prato

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
The Lion King Various Artists
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Yob
Dans la même thématique...
Legacy of the Dark Lands Blind Guardian Twilight Orchestra
RAMMSTEIN Rammstein
Lateralus TOOL
Metallica Metallica
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

L’âge d’or du death metal américain

Sous-genre sulfureux du metal, souvent rejeté, parodié ou mal interprété, le death metal a néanmoins su conquérir le public au fil des décennies. Apparue dans les années 80, cette musique continue d’évoluer, depuis la recherche de l’ultraviolence des débuts au plus récent métissage avec d’autres genres plus mainstream. Petit retour sur ses origines, avant un second volet qui s’intéressera à la scène suédoise.

Alice Cooper n’évite pas le danger

Le parcours d’Alice Cooper est avant un cas exceptionnel de dédoublement de personnalité. Comme dans “L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de Mister Hyde”, le chanteur Vincent Furnier s’est abandonné à la domination du showman Alice Cooper. Mais de son propre aveu, celui qui parle toujours d’Alice à la troisième personne dans les interviews reste un homme tout à fait simple et normal en privé, loin de cette scène où il a multiplié excès et provocations. Tout au long de ses cinquante-quatre ans de carrière, on pourra en outre déceler une certaine schizophrénie dans ses nombreux changements de style. Si on lui attribue l’invention du shock rock, il a touché à tout, ou presque, avec plus ou moins de réussite, de la pop aux prémices du hard-rock en passant par le heavy metal, la new wave ou l’indus…

Dans l'actualité...