Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Romain Collin|The Calling

The Calling

Romain Collin

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

The Calling

Romain Collin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Storm
00:02:25

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

2
The Calling
00:07:32

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

3
Runner's High
00:05:24

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

4
Stop This Train
00:04:02

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

5
Burn. Down.
00:06:15

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

6
Pennywise the Clown
00:05:08

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

7
Greyshot
00:05:57

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

8
Strange
00:07:01

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

9
Nica's Dream
00:06:36

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

10
Airborne
00:05:17

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

11
Aftermath
00:02:59

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

12
One Last Try
00:05:48

Romain Collin, MainArtist

(C) 2012 Palmetto (P) 2012 Palmetto

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Romain Collin

Tiny Lights... Rmxs

Romain Collin

Tiny Lights... Rmxs Romain Collin

Press Enter

Romain Collin

Press Enter Romain Collin

The Rise and Fall of Pipokuhn

Romain Collin

Tiny Lights...

Romain Collin

Tiny Lights... Romain Collin

Air

Romain Collin

Air Romain Collin

Playlists

Dans la même thématique...

Saturday Night in San Francisco - Live 12.6.80

Al Di Meola with Paco DeLucia & John McLaughlin

Saturday Night in San Francisco - Live 12.6.80 Al Di Meola with Paco DeLucia & John McLaughlin

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Entre eux deux

Melody Gardot

Entre eux deux Melody Gardot

Still Rising - The Collection

Gregory Porter

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

John Coltrane, le souffle continu(e)

Le 17 juillet 1967, le saxophoniste américain s’éclipsait à seulement 40 ans, laissant derrière lui de nombreux enregistrements qui ont chamboulé l’histoire de son instrument, celle du jazz mais aussi de la musique du XXe siècle.

Ray Charles, styliste sous influence

Père fondateur de la soul dont la carrière a duré un demi-siècle, Ray Charles ne saurait se résumer à la poignée de tubes que tout le monde connaît. C’est surtout le maître du crossover musical, la variété haut de gamme qui fait du mélange des genres un art, en approche un pour mieux embrasser l’autre. Ray Charles a sécularisé le gospel, enrichi le blues, joué du jazz, chanté de la country et frôlé le rock’n’roll. Retour sur son style unique fondé sur les cinq qui précèdent.

Dans l'actualité...