San Francisco Symphony Tchaikovsky: Symphony No. 6, Pathétique

Tchaikovsky: Symphony No. 6, "Pathétique"

San Francisco Symphony

Hi-Res 24 bits – 192 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 29 juin 2018 chez San Francisco Symphony

Artiste principal : Peter Ilych Tchaikovsky

Genre : Classique

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 4 pistes Durée totale : 00:48:51

  1. 1 Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": I. Adagio - Allegro non troppo

    San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer, MainArtist - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist Copyright : 2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

  2. 2 Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": II. Allegro con grazia

    San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer, MainArtist - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist Copyright : 2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

  3. 3 Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": III. Allegro molto vivace

    San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer, MainArtist - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist Copyright : 2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

  4. 4 Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": IV. Finale - Adagio lamentoso - Andante

    San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer, MainArtist - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist Copyright : 2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

À propos

Enregistrée en concert public – comme quasiment tous les albums de l’Orchestre de San Francisco – cette Sixième de Tchaïkovski est donc la contribution de Michael Tilson Thomas à l’ample discographie de ce phénoménal ouvrage. Rappelons que cette sombre symphonie fut créée à Saint-Pétersbourg en octobre 1893, sous la direction du compositeur en personne, avec un bon succès d’estime même si le public resta sans doute « sur sa faim » lorsque disparurent les ultimes accents du déchirant dernier mouvement, un pianissimo dans le grave qui n’avait rien de bien héroïque. Il faut préciser aussi que neuf jours plus tard, Tchaïkovski quittait cette vallée de larmes – les théories s’entrechoquent quant à savoir pourquoi il s’éteignit, choléra ou suicide ou autre chose encore – et que l’ouvrage fut redonné une dizaine de jours plus tard lors d’une cérémonie de commémoration, avec les quelques corrections apportées par le compositeur après la création ; c’est désormais cette version, qu’il n’entendit donc pas de son vivant, qui est désormais donnée. © SM/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 192 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles