Lisa Batiashvili - Daniel Barenboim Tchaikovsky, Sibelius : Violin Concertos

Tchaikovsky, Sibelius : Violin Concertos

Lisa Batiashvili - Daniel Barenboim

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 4 novembre 2016 chez Deutsche Grammophon (DG)

Artiste principal : Lisa Batiashvili

Genre : Classique

Distinctions : Gramophone Record of the Month (janvier 2017) - Gramophone Award (septembre 2017) - 5 Sterne Fono Forum Klassik (décembre 2016)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 6 pistes Durée totale : 01:10:07

    Concerto For Violin And Orchestra In D Major, Op. 35, TH 59 (Peter Ilych Tchaikovsky)
  1. 1 1. Allegro moderato

    Daniel Barenboim, Conductor, MainArtist - Staatskapelle Berlin, Orchestra, MainArtist - Peter Ilyich Tchaikovsky, Composer - Friedemann Engelbrecht, Producer - Lisa Batiashvili, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Wolfgang Schiefermair, Recording Engineer, StudioPersonnel Copyright : ℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

  2. 2 2. Canzonetta. Andante

    Daniel Barenboim, Conductor, MainArtist - Staatskapelle Berlin, Orchestra, MainArtist - Peter Ilyich Tchaikovsky, Composer - Friedemann Engelbrecht, Producer - Lisa Batiashvili, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Wolfgang Schiefermair, Recording Engineer, StudioPersonnel Copyright : ℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

  3. 3 3. Finale. Allegro vivacissimo

    Daniel Barenboim, Conductor, MainArtist - Staatskapelle Berlin, Orchestra, MainArtist - Peter Ilyich Tchaikovsky, Composer - Friedemann Engelbrecht, Producer - Lisa Batiashvili, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Wolfgang Schiefermair, Recording Engineer, StudioPersonnel Copyright : ℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

  4. Concerto for Violin and Orchestra in D minor, Op. 47 (Jean Sibelius)
  5. 4 1. Allegro moderato - Molto moderato e tranquillo - Allegro molto - Moderato assai - Allegro moderato

    Daniel Barenboim, Conductor, MainArtist - Staatskapelle Berlin, Orchestra, MainArtist - Jean Sibelius, Composer - Julian Schwenkner, Recording Engineer, StudioPersonnel - Friedemann Engelbrecht, Producer - Lisa Batiashvili, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer Copyright : ℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

  6. 5 2. Adagio di molto

    Daniel Barenboim, Conductor, MainArtist - Staatskapelle Berlin, Orchestra, MainArtist - Jean Sibelius, Composer - Julian Schwenkner, Recording Engineer, StudioPersonnel - Friedemann Engelbrecht, Producer - Lisa Batiashvili, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer Copyright : ℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

  7. 6 3. Allegro ma non tanto

    Daniel Barenboim, Conductor, MainArtist - Staatskapelle Berlin, Orchestra, MainArtist - Jean Sibelius, Composer - Julian Schwenkner, Recording Engineer, StudioPersonnel - Friedemann Engelbrecht, Producer - Lisa Batiashvili, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer Copyright : ℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

À propos

Voilà deux des concertos pour violon les plus enregistrés depuis soixante-dix ans une nouvelle fois réunis. Attention, interprétation en tous points unique du Concerto de Sibelius qui prend place aux cotés des visions les plus singulières signées Oistrakh, Accardo, ou Spivakovsky. Lisa Batiashvili témoigne d'une richesse de phrasés uniques, et dans l'immense premier mouvement articule chaque phrase sans oublier la grande forme ni la nécessité de varier les couleurs. Daniel Barenboim lui offre un orchestre sombre, qui rappelle le noir des couches rocheuses de la région d’Helsinki. Le Tchaikovsky demeure dans la même veine, une absence de brillance absolument virtuose, pour un maximum de sensibilité.

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Lisa Batiashvili dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Deutsche Grammophon (DG)

Deutsche Grammophon, le label jaune, le label classique d'excellence ... C'est, peu ou prou, l'image que tout mélomane, ou discophile, retient de cette maison d'édition phonographique créée en 1898 par Emil Berliner pour promouvoir son "gramophone", plus performant que le phonographe de Edison. Pendant longtemps, la Deutsche Grammophon Gesellschaft fut une marque essentiellement allemande, même si l'immense Caruso fut le premier interprète à enregistrer pour l'entreprise en 1902 et la basse russe Chaliapine le premier à avoir bâti en partie sa carrière grâce à elle. En 1941, l'ancienne entreprise de Berliner fut rachetée par Siemens et c'est seulement après la guerre q...

Voir la page Deutsche Grammophon (DG) Lire l'article

Le sous genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles