Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Michael Sanderling - Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67/I. Allegro con brio

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67/I. Allegro con brio

Michael Sanderling

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67/I. Allegro con brio

Michael Sanderling

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

1
Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67: I. Allegro con brio 00:07:43

Ludwig van Beethoven, Composer - Dresdner Philharmonie, AssociatedPerformer - Michael Sanderling, Conductor, MainArtist

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Michael Sanderling

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
L’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne

Au même titre que le western et le film de gangsters, la comédie musicale est l’un des genres les plus emblématiques du classicisme hollywoodien. Des années 1930 aux années 1960, petit panorama d’un cinéma certes glamour et coloré, mais souvent moins superficiel qu’il n’y paraît.

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Leonard Bernstein, la musique universelle

Pianiste, chef d'orchestre, compositeur et pédagogue, Leonard Bernstein a eu une vie bien remplie. Figure majeure de la musique américaine, le compositeur de West Side Story entrechoquait les influences, le bel canto, le romantisme de Mahler (dont il fut l’interprète le plus incarné), ses maîtres directs Walter Piston et Aaron Copland, sans oublier le rythme du jazz et les frasques de Broadway.

Dans l'actualité...