Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Dmitri Hvorostovsky - Sviridov: Russia Cast Adrift

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Sviridov: Russia Cast Adrift

Constantine Orbelian, St. Petersburg State Symphony Orchestra, Style of Five, Dmitri Hvorostovsky

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Russia Cast Adrift, cela peut se traduire par « La Russie jetée à la dérive », tout un programme pour ce « poème vocal » du compositeur russe soviétique puis à nouveau russe Gueorgui Sviridov (1915-1998), un ouvrage sombre et rutilant à la fois, initialement conçu en 1956 pour ténor et piano. Dmitri Hvorostovsky, qui connut bien le compositeur, savait que celui-ci avait émis le souhait d’orchestrer son ouvrage, mais le temps lui manqua puis… Voici donc une orchestration signée d’Evgeny Stetsyuk, dont c’est le premier enregistrement mondial. Non content de faire appel à un orchestre « normal », Stetsyuk a ajouté un ensemble de musique traditionnelle russe, en l’occurrence des instruments tel que la domra (une sorte de mandole très ancienne), la balalaïka que tout le monde connaît, le bayan – l’accordéon russe par excellence – et le gusli, un psaltérion datant carrément du Moyen Âge. Sviridov, farouche défenseur de la cause musicale russe, a écrit des œuvres profondément inspirées de la tradition telle que développée par Moussorgsky, sans se laisser influencer outre mesure par son professeur Chostakovitch et encore moins par les divers courants qui auront traversé le XXe siècle russe. Une musique « simple » donc, mais en aucun cas simpliste, profondément émouvante, que défend Hvorostovsky avec une évidente admiration pour le compositeur. Gageons que cet album offrira au compositeur une visibilité internationale, lui qui jusqu’ici reste quelque peu cantonné à la sphère russophone. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Sviridov: Russia Cast Adrift

Dmitri Hvorostovsky

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Russia Cast Adrift (Arr. E. Stetsyuk for Voice, Ensemble & Orchestra) (Evgeny Stetsyuk)

1
No. 1. Osen' (Autumn)
00:02:21

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

2
No. 2. Ya pakinul radimyi dom (I Left My Home Behind)
00:02:21

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

3
No. 3. Atvari mne, strash zaoblachnyi (Open Before Me, O My Guardian Angel)
00:03:22

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

4
No. 4. Seribristaya daroga (Silver Path)
00:02:31

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

5
No. 5. Atchalifshaya Rus' (Russia Cast Adrift)
00:02:00

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

6
No. 6. Simone, Pyotr… Gde ty? Pridi… (Simon, Peter… Where Are You? Come to Me)
00:04:03

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

7
No. 7. Gde ty, gde ty, otchiy dom (Where Are You, O My Father's House?)
00:02:46

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

8
No. 8. Tam, za mlechnymi khalmami (Beyond the Hills of the Milky Way)
00:01:41

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

9
No. 9. Trubit, trubit pagibelnyi rok! (It Sounds, It Sounds, the Fateful Trumpet!)
00:03:04

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

10
No. 10. Pa-asennimu kychet sava (An Owl Cries in Autumn)
00:02:41

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

11
No. 11. O veryu, veryu, shchastye est'! (Oh, I Believe, I Believe in Happiness!) - No. 12. O Rodina, shchaslivyi i neiskhodnyi chas! (O My Homeland, O Joyful and Eternal Hour!)
00:05:22

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

St. Petersburg (Evgeny Stetsyuk)

12
Peterburg (St. Petersburg): No. 9. Bogomater' v gorode (The Virgin in the City) (arr. E. Stetsyuk for voice, ensemble and orchestra)
00:04:14

Dmitri Hvorostovsky, Artist, MainArtist - Constantine Orbelian, Conductor - St. Petersburg State Symphony Orchestra, Orchestra - Style of Five, Ensemble - Evgeny Stetsyuk, Composer - Georgy Vasilyevich Sviridov, Composer

(C) 2017 Delos (P) 2017 Delos

Descriptif de l'album

Russia Cast Adrift, cela peut se traduire par « La Russie jetée à la dérive », tout un programme pour ce « poème vocal » du compositeur russe soviétique puis à nouveau russe Gueorgui Sviridov (1915-1998), un ouvrage sombre et rutilant à la fois, initialement conçu en 1956 pour ténor et piano. Dmitri Hvorostovsky, qui connut bien le compositeur, savait que celui-ci avait émis le souhait d’orchestrer son ouvrage, mais le temps lui manqua puis… Voici donc une orchestration signée d’Evgeny Stetsyuk, dont c’est le premier enregistrement mondial. Non content de faire appel à un orchestre « normal », Stetsyuk a ajouté un ensemble de musique traditionnelle russe, en l’occurrence des instruments tel que la domra (une sorte de mandole très ancienne), la balalaïka que tout le monde connaît, le bayan – l’accordéon russe par excellence – et le gusli, un psaltérion datant carrément du Moyen Âge. Sviridov, farouche défenseur de la cause musicale russe, a écrit des œuvres profondément inspirées de la tradition telle que développée par Moussorgsky, sans se laisser influencer outre mesure par son professeur Chostakovitch et encore moins par les divers courants qui auront traversé le XXe siècle russe. Une musique « simple » donc, mais en aucun cas simpliste, profondément émouvante, que défend Hvorostovsky avec une évidente admiration pour le compositeur. Gageons que cet album offrira au compositeur une visibilité internationale, lui qui jusqu’ici reste quelque peu cantonné à la sphère russophone. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Dmitri Hvorostovsky
Singing of Love Dmitri Hvorostovsky
Verdi: Rigoletto Dmitri Hvorostovsky
Tchaikovsky: Eugene Onegin Dmitri Hvorostovsky
Where are You, my Brothers ? Dmitri Hvorostovsky

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Les aventures de Christopher Hogwood chez L'Oiseau-Lyre

Disparu en 2014 à Cambridge des suites d’une tumeur au cerveau, Christopher Hogwood fut un des principaux acteurs de l’immense lame de fond provoquée par le mouvement historique qui s’est emparé de la musique baroque et classique à la fin du XXe siècle. En créant son propre ensemble, l’Academy of Ancient Music en 1973, il a jeté les bases d’une nouvelle conception de l’interprétation historiquement informée, mettant à bas les traditions poussiéreuses. Chef d’orchestre, claveciniste, écrivain et musicologue anglais, il laisse un abondant catalogue pour le label L'Oiseau-Lyre, qui a accompagné son remarquable travail de défricheur.

Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Dans l'actualité...