Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Christian Thielemann - Strauss : Horn Concerto, Metamorphoses, Serenade, Sonatine No.1 (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Strauss : Horn Concerto, Metamorphoses, Serenade, Sonatine No.1 (Live)

Robert Langbein - Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« [...] Cette anthologie ajoute aux Métamorphoses (1945) les première (Sérénade) et dernière (Sonatine) œuvres de Strauss créées à Dresde, en 1882 et 1944. Ce compagnonnage d'une vie a fait de la Staatskapelle un orchestre straussien d'exception, créateur de huit opéras. [...] Si Robert Langbein survole la partie soliste avec panache, mêlant plénitude du son et assurance technique, le chef demeure un rien prude et sérieux pour cet opus de jeunesse. [...] Mais au fond, tout mène ici aux Métamorphoses prises au début et à la fin dans un tempo assez lent. Chargées de sens tragique, elles ne sont pas aussi "noires" que celles d'un Furtwängler ou d'un Klemperer, parce que les cordes de Dresde font toujours coexister densité et transparence [...] Le plus frappant est l'intensité du dialogue lyrique entre les différentes sections jusqu'au fameux climax central. Cette interprétation forte d'un chef-d'œuvre pose le sommet d'une anthologie emplie d'histoire(s).» (Diapason, avril 2019 / Rémy Louis)

Plus d'informations

Strauss : Horn Concerto, Metamorphoses, Serenade, Sonatine No.1 (Live)

Christian Thielemann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Horn Concerto No. 1 in E-Flat Major, Op. 11, TrV 117 (Richard Strauss)

1
I. Allegro
00:05:27

Robert Langbein, Horn - Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

2
II. Andante
00:05:25

Robert Langbein, Horn - Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

3
III. Rondo. Allegro
00:05:46

Robert Langbein, Horn - Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

DISQUE 2

Serenade in E-Flat Major, Op. 7, TrV 106 (Richard Strauss)

1
Serenade in E-Flat Major, Op. 7, TrV 106
00:08:25

Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

Sonatina No. 1 in F Major, TrV 288 "Aus der Werkstatt eines Invaliden" (Richard Strauss)

2
I. Allegro moderato
00:11:03

Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

3
II. Romanze und menuetto. Andante - Tempo di menuetto
00:07:54

Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

4
III. Finale. Molto allegro
00:13:42

Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

Metamorphosen, TrV 290 (Richard Strauss)

5
Metamorphosen, TrV 290
00:28:05

Staatskapelle Dresden - Christian Thielemann, Conductor - Richard Strauss, Composer

(C) 2019 Profil (P) 2019 Profil

Descriptif de l'album

« [...] Cette anthologie ajoute aux Métamorphoses (1945) les première (Sérénade) et dernière (Sonatine) œuvres de Strauss créées à Dresde, en 1882 et 1944. Ce compagnonnage d'une vie a fait de la Staatskapelle un orchestre straussien d'exception, créateur de huit opéras. [...] Si Robert Langbein survole la partie soliste avec panache, mêlant plénitude du son et assurance technique, le chef demeure un rien prude et sérieux pour cet opus de jeunesse. [...] Mais au fond, tout mène ici aux Métamorphoses prises au début et à la fin dans un tempo assez lent. Chargées de sens tragique, elles ne sont pas aussi "noires" que celles d'un Furtwängler ou d'un Klemperer, parce que les cordes de Dresde font toujours coexister densité et transparence [...] Le plus frappant est l'intensité du dialogue lyrique entre les différentes sections jusqu'au fameux climax central. Cette interprétation forte d'un chef-d'œuvre pose le sommet d'une anthologie emplie d'histoire(s).» (Diapason, avril 2019 / Rémy Louis)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
À découvrir également
Par Christian Thielemann
Dans la même thématique...
Tüür : Mythos Paavo Järvi
Beethoven: Symphonies 4 & 7 Philippe Herreweghe
Bach: Ouvertures for Orchestra Rinaldo Alessandrini, Concerto Italiano
Les Grands Angles...
Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Dans l'actualité...