Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Wayne Shorter|Speak No Evil

Speak No Evil

Wayne Shorter

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pochette ! Casting ! Compositions ! Enregistré le jour du réveillon de Noël 1964, Speak No Evil, sixième album de Wayne Shorter, est un sommet d’alliage entre hard bop et jazz modal. Membre depuis peu du fameux second quintet de Miles Davis, le saxophoniste en embarque ici deux éléments clés : Herbie Hancock au piano et Ron Carter à la contrebasse. Les deux autres malfrats de ce casse du siècle ? Le batteur Elvin Jones et le trompettiste Freddie Hubbard. Pour cette session, Shorter a écrit six nouvelles pièces dont il dévoile l’inspiration dans les notes de pochette, expliquant avoir pensé « à des paysages brumeux avec des fleurs sauvages et étranges, le genre d’endroit où naissent les folklores et les légendes. Et j’ai également pensé à des choses comme des sorcières brûlées ». Six thèmes qui rappellent qu’il est sans doute l’un des compositeurs de jazz les plus doués de la seconde moitié du XXe siècle… Les échanges entre les cinq hommes, les changements de rythme ou tout simplement le phrasé du maître de cérémonie rendent Speak No Evil génial ! Plutôt singulier pour un disque qui ne fut pas tant loué que cela à sa sortie… © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Speak No Evil

Wayne Shorter

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Witch Hunt (Remastered 1998 / Rudy Van Gelder Edition)
00:08:11

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - HERBIE HANCOCK, Piano, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Freddie Hubbard, Trumpet, AssociatedPerformer - Wayne Shorter, Composer, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1999 Blue Note Records

2
Fee-Fi-Fo-Fum (Remastered1998/Rudy Van Gelder Edition)
00:05:54

Alfred Lion, Producer - Wayne Shorter, MainArtist, ComposerLyricist

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1999 Blue Note Records

3
Dance Cadaverous (Remastered1998/Rudy Van Gelder Edition)
00:06:45

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - HERBIE HANCOCK, Piano, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Freddie Hubbard, Trumpet, AssociatedPerformer - Wayne Shorter, Composer, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1999 Blue Note Records

4
Speak No Evil (Remastered 1998 / Rudy Van Gelder Edition)
00:08:23

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - HERBIE HANCOCK, Piano, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Freddie Hubbard, Trumpet, AssociatedPerformer - Wayne Shorter, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1998 Blue Note Records

5
Infant Eyes (Remastered1998/Rudy Van Gelder Edition)
00:06:54

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - HERBIE HANCOCK, Piano, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Freddie Hubbard, Trumpet, AssociatedPerformer - Wayne Shorter, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1999 Blue Note Records

6
Wild Flower (Remastered1998/Rudy Van Gelder Edition)
00:06:06

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - HERBIE HANCOCK, Piano, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Freddie Hubbard, Trumpet, AssociatedPerformer - Wayne Shorter, Composer, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1999 Capitol Records, LLC

7
Dance Cadaverous (Alternate Take/Remastered1998/Rudy Van Gelder Edition)
00:06:35

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - HERBIE HANCOCK, Piano, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Freddie Hubbard, Trumpet, AssociatedPerformer - Wayne Shorter, Composer, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

(C) 1999 Blue Note Records ℗ 1999 Blue Note Records

Descriptif de l'album

Pochette ! Casting ! Compositions ! Enregistré le jour du réveillon de Noël 1964, Speak No Evil, sixième album de Wayne Shorter, est un sommet d’alliage entre hard bop et jazz modal. Membre depuis peu du fameux second quintet de Miles Davis, le saxophoniste en embarque ici deux éléments clés : Herbie Hancock au piano et Ron Carter à la contrebasse. Les deux autres malfrats de ce casse du siècle ? Le batteur Elvin Jones et le trompettiste Freddie Hubbard. Pour cette session, Shorter a écrit six nouvelles pièces dont il dévoile l’inspiration dans les notes de pochette, expliquant avoir pensé « à des paysages brumeux avec des fleurs sauvages et étranges, le genre d’endroit où naissent les folklores et les légendes. Et j’ai également pensé à des choses comme des sorcières brûlées ». Six thèmes qui rappellent qu’il est sans doute l’un des compositeurs de jazz les plus doués de la seconde moitié du XXe siècle… Les échanges entre les cinq hommes, les changements de rythme ou tout simplement le phrasé du maître de cérémonie rendent Speak No Evil génial ! Plutôt singulier pour un disque qui ne fut pas tant loué que cela à sa sortie… © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Wayne Shorter

Live At The Detroit Jazz Festival

Wayne Shorter

Juju

Wayne Shorter

Juju Wayne Shorter

Speak No Evil

Wayne Shorter

Speak No Evil Wayne Shorter

Adam's Apple

Wayne Shorter

Adam's Apple Wayne Shorter

Night Dreamer

Wayne Shorter

Night Dreamer Wayne Shorter

Playlists

Dans la même thématique...

Not Tight

DOMi & JD BECK

Not Tight DOMi & JD BECK

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Entre eux deux

Melody Gardot

Entre eux deux Melody Gardot

Still Rising - The Collection

Gregory Porter

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Les Grands Angles...
Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Bill Evans en 10 albums

Sans lui, Keith Jarrett, Brad Mehldau et quelques milliers d’autres pianistes de jazz joueraient différemment. Plus de quarante ans après sa mort, l’héritage de Bill Evans n’a pas perdu de son influence. Au contraire. Difficile de faire le tri dans une discographie sans fond où même un enregistrement taxé d’anecdotique reste toujours supérieur à 90 % de la production. En voilà dix, sélectionnés en toute subjectivité…

Il était une fois Blue Note en 10 albums

Le plus célèbre des labels de jazz avait tout bon ! Artistes cinq étoiles, répertoires originaux, directeurs artistiques associés ingénieux, prise de son d’exception, sublime esthétique des pochettes, éclectisme des genres (be-bop, hard bop, soul jazz, jazz modal, free), rien ne manquait à l’appel des enregistrements de l’écurie lancée en 1939 par Francis Wolff et Alfred Lion, deux Allemands ayant fui le régime nazi. Dans cet ample catalogue, Qobuz a choisi 10 albums clés. Certains sont des classiques célébrés. D’autres, des merveilles sous-estimées. Mais tous sont des incontournables ayant façonné l’esthétique Blue Note.

Dans l'actualité...