Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nereydas - Siface: L'amor castrato

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Siface: L'amor castrato

Filippo Mineccia, Javier Ulises Illán, Nereydas

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

"Siface: l’amor castrato", tout un programme ! celui d’un opéra-pasticcio imaginaire et imaginé par le contreténor Filippo Mineccia, en compagnie de Javier Ulises Illán à la tête de l’ensemble Nereydas : la musique, la vie, l’amour, qui ne font qu’un pour ce castrat contralto surnommé Siface, d’après le rôle qui le lança. Né Giovanni Francesco Grossi en 1653 en Toscane, Siface, célébrissime pour son art, le devint encore plus par la tragédie qui couronna sa vie amoureuse. Il chanta dans les opéras et les oratorios des plus grands : Stradella, Pasquini, Bassani, Pallavicino ou Agostini. Longtemps au service de Francesco II d’Este à Modène, Siface était le chanteur étoile du « circuit ducal » dans la Péninsule italienne, et fut même envoyé en Angleterre pour chanter devant les monarques et où il rencontra et impressionna... Henry Purcell ! Filippo Mineccia fait sienne cette urgence des émotions kaléidoscopiques traversant ce choix d’arias qui reflètent le mode de vie torride et spectaculaire de la fin du XVIIe en Italie (et forment aussi une mise en miroir de la mort de Siface sur la route de Ferrare à Bologne). L’ensemble espagnol Nereydas s’inscrit entièrement dans l’esprit de cette célébration de la musique vocale et instrumentale, parfois colorée, toujours profonde et poignante, où l'on trouve aussi des pages d'Alessandro Scarlatti (l’émotive berceuse Dormi o fulmine), Francesco Cavalli ou Purcell (My song shall be alway). Dans son texte, Elena Bernardi donne corps à certains aspects encore peu compris du début de l’opéra à la fin du Seicento. © Glossa

Plus d'informations

Siface: L'amor castrato

Nereydas

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

San Giovanni Battista (Alessandro Stradella)

1
Overture
00:01:54

Alessandro Stradella, Composer - Nereydas, Ensemble, MainArtist - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

2
Amiche selve
00:00:36

Alessandro Stradella, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

3
Deste un tempo
00:01:18

Alessandro Stradella, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Vespasiano (Carlo Pallavicino)

4
Aria: È pur caro il poter dire
00:01:41

Carlo Pallavicino, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

La Susanna (Alessandro Stradella)

5
, Part II: Aria: Voi donzelle
00:03:00

Alessandro Stradella, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

San Giovanni Battista (Alessandro Stradella)

6
Soffin pur rabbiosi
00:03:41

Alessandro Stradella, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

La sete di Cristo (Bernardo Pasquini)

7
La sete di Christo: Overture
00:03:57

Bernardo Pasquini, Composer - Nereydas, Ensemble, MainArtist - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Scipione affricano (Francesco Cavalli)

8
Hora si ch'assai più fiero
00:03:24

Francesco Cavalli, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

San Giovanni Battista (Alessandro Stradella)

9
Io per me non cangerei
00:04:06

Alessandro Stradella, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Il Bassiano (Carlo Pallavicino)

10
Overture
00:03:32

Carlo Pallavicino, Composer - Nereydas, Ensemble, MainArtist - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

II ratto delle Sabine (Pietro Simone Agostini)

11
Hor ch'in sopor profondo
00:01:08

Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor - Pietro Simone Agostini, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

12
Sorgi o bella da le piume
00:02:51

Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor - Pietro Simone Agostini, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

I due germani rivali (Carlo Ambrogio Lonati)

13
Tremino, crollino
00:01:53

Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Carlo Ambrogio Lonati, Composer - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

La tromba della divina misericordia (Giovanni Battista Bassani)

14
Overture
00:01:33

Giovanni Battista Bassani, Composer - Nereydas, Ensemble, MainArtist - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

L'ingresso alla gioventù di Claudio Nerone (Antonio Giannettini)

15
Recitative: Languia d'amor
00:01:31

Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor - Antonio Giannettini, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

16
Aria: Con un bacio
00:03:41

Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor - Antonio Giannettini, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

I fatti di Mosè nel deserto (Bernardo Pasquini)

17
Aria: D'una fede al vivo zelo
00:02:16

Bernardo Pasquini, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

La Susanna (Alessandro Stradella)

18
Overture
00:03:13

Alessandro Stradella, Composer - Nereydas, Ensemble, MainArtist - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

19
Part I: Aria: Ma folle e ben chi crede
00:01:41

Alessandro Stradella, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Il Giona (Giovanni Battista Bassani)

20
Aria: Core misero
00:02:16

Giovanni Battista Bassani, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

II ratto delle Sabine (Pietro Simone Agostini)

21
Voglio guerra
00:01:49

Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor - Pietro Simone Agostini, Composer

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

My song shall be alway, Z. 31 (Henry Purcell)

22
My song shall be alway, Z. 31
00:05:04

Henry Purcell, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Sefauchi's Farewell in D Minor, Z. 656 (Henry Purcell)

23
Sefauchi's Farewell in D Minor, Z. 656
00:02:22

Henry Purcell, Composer - Daniel Oyarzábal, Artist, MainArtist

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

I fatti di Mosè nel deserto (Bernardo Pasquini)

24
Aria: Ma nostre voci flebili
00:03:41

Bernardo Pasquini, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

La Giuditta (Alessandro Scarlatti)

25
Aria: Dormi o fulmine
00:06:43

ALESSANDRO SCARLATTI, Composer - Filippo Mineccia, Artist, MainArtist - Nereydas, Ensemble - Javier Ulises Illán, Conductor

(C) 2018 Glossa (P) 2018 Glossa

Descriptif de l'album

"Siface: l’amor castrato", tout un programme ! celui d’un opéra-pasticcio imaginaire et imaginé par le contreténor Filippo Mineccia, en compagnie de Javier Ulises Illán à la tête de l’ensemble Nereydas : la musique, la vie, l’amour, qui ne font qu’un pour ce castrat contralto surnommé Siface, d’après le rôle qui le lança. Né Giovanni Francesco Grossi en 1653 en Toscane, Siface, célébrissime pour son art, le devint encore plus par la tragédie qui couronna sa vie amoureuse. Il chanta dans les opéras et les oratorios des plus grands : Stradella, Pasquini, Bassani, Pallavicino ou Agostini. Longtemps au service de Francesco II d’Este à Modène, Siface était le chanteur étoile du « circuit ducal » dans la Péninsule italienne, et fut même envoyé en Angleterre pour chanter devant les monarques et où il rencontra et impressionna... Henry Purcell ! Filippo Mineccia fait sienne cette urgence des émotions kaléidoscopiques traversant ce choix d’arias qui reflètent le mode de vie torride et spectaculaire de la fin du XVIIe en Italie (et forment aussi une mise en miroir de la mort de Siface sur la route de Ferrare à Bologne). L’ensemble espagnol Nereydas s’inscrit entièrement dans l’esprit de cette célébration de la musique vocale et instrumentale, parfois colorée, toujours profonde et poignante, où l'on trouve aussi des pages d'Alessandro Scarlatti (l’émotive berceuse Dormi o fulmine), Francesco Cavalli ou Purcell (My song shall be alway). Dans son texte, Elena Bernardi donne corps à certains aspects encore peu compris du début de l’opéra à la fin du Seicento. © Glossa

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Nereydas
Angélico Greco Nereydas
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans “Casablanca”, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis, le miracle est descendu sur l’auditoire.

Dans l'actualité...