Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

David Deveau - Siegfried Idyll

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Siegfried Idyll

David Deveau

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Langue disponible : anglais

David Deveau's 2015 release on Steinway & Sons is an homage to three of the major figures of 19th century Romanticism, Franz Liszt, Johannes Brahms, and Richard Wagner. The piano was essential to Liszt and Brahms, and their works remain central in the modern repertoire, though Wagner's few contributions to piano music were minor. Even the title piece, Wagner's Siegfried Idyll, originally composed for a small chamber orchestra, appears here in a piano transcription by Josef Rubinstein, so its place on the program among keyboard works by Liszt and Brahms seems odd indeed. That said, Deveau's sympathy for all three composers is strong, and he makes this recital feel genuinely Romantic and passionate without indulging in the excesses of rubato and inaccurate dynamics typical of the style. While his playing allows for more playfulness and flexibility of tempo in Brahms' Capriccios and Intermezzos, he never veers into exaggerated gestures or sentimentality, and controls the rhapsodic impulse with introspection, most affectingly in the Intermezzo in E flat major, Op. 117, No. 1.

Plus d'info

Siegfried Idyll

David Deveau

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Harmonies poétiques et religieuses III, S. 173 (Franz Liszt)

1
Harmonies poétiques et religieuses III, S. 173: Harmonies poetiques et religieuses, S173/R14: VII. Funerailles 00:11:26

David Deveau, Performer - Franz Liszt, Composer

2015 Steinway and Sons

Siegfried Idyll (arr. J. Rubinstein for piano) (Joseph Rubinstein)

2
Siegfried Idyll (arr. J. Rubinstein for piano) 00:19:31

David Deveau, Performer - Richard Wagner, Composer - Joseph Rubinstein, Composer

2015 Steinway and Sons

8 Klavierstücke, Op. 76 (Johannes Brahms)

3
8 Klavierstücke, Op. 76: No. 2. Capriccio in B Minor 00:03:41

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

4
8 Klavierstücke, Op. 76: No. 5. Capriccio in C-Sharp Minor 00:03:45

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

3 Intermezzi, Op. 117 (Johannes Brahms)

5
3 Intermezzi, Op. 117: 3 Intermezzos, Op. 117: No. 1 in E-Flat Major 00:05:06

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

6 Klavierstücke, Op. 118 (Johannes Brahms)

6
6 Klavierstücke, Op. 118: No. 1. Intermezzo in A Minor 00:02:08

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

7
6 Klavierstücke, Op. 118: No. 2. Intermezzo in A Major 00:06:15

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

8
6 Klavierstücke, Op. 118: No. 6. Intermezzo in E-Flat Minor 00:05:32

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

4 Klavierstücke, Op. 119 (Johannes Brahms)

9
4 Klavierstücke, Op. 119: 4 Piano Pieces, Op. 119: No. 3. Intermezzo in C Major 00:01:45

David Deveau, Performer - Johannes Brahms, Composer

2015 Steinway and Sons

Trube Wolken (Nuages gris), S199/R78 (Franz Liszt)

10
Trube Wolken (Nuages gris), S199/R78 00:03:04

David Deveau, Performer - Franz Liszt, Composer

2015 Steinway and Sons

Am Grabe Richard Wagners, S202/R85 (Franz Liszt)

11
Am Grabe Richard Wagners, S202/R85 00:02:52

David Deveau, Performer - Franz Liszt, Composer

2015 Steinway and Sons

Descriptif de l'album

David Deveau's 2015 release on Steinway & Sons is an homage to three of the major figures of 19th century Romanticism, Franz Liszt, Johannes Brahms, and Richard Wagner. The piano was essential to Liszt and Brahms, and their works remain central in the modern repertoire, though Wagner's few contributions to piano music were minor. Even the title piece, Wagner's Siegfried Idyll, originally composed for a small chamber orchestra, appears here in a piano transcription by Josef Rubinstein, so its place on the program among keyboard works by Liszt and Brahms seems odd indeed. That said, Deveau's sympathy for all three composers is strong, and he makes this recital feel genuinely Romantic and passionate without indulging in the excesses of rubato and inaccurate dynamics typical of the style. While his playing allows for more playfulness and flexibility of tempo in Brahms' Capriccios and Intermezzos, he never veers into exaggerated gestures or sentimentality, and controls the rhapsodic impulse with introspection, most affectingly in the Intermezzo in E flat major, Op. 117, No. 1.

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par David Deveau

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Tim Burton en 10 albums

Qu’il tourne en prises de vues réelles ou en stop motion, Tim Burton a construit en plus de trente ans un monde cinématographique où le merveilleux poétique côtoie le gothique et l’humour macabre. À quelques exceptions près, c’est le compositeur Danny Elfman qui l’a épaulé dans cette aventure, formant un duo symbiotique : sans les images de Burton, la musique de Elfman n’aurait pas la même saveur et vice versa, ce qu’ils ont encore prouvé en 2019 avec le bouleversant “Dumbo”.

Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...