Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

André Previn - Shostakovich: Piano Concerto No.1  Op. 35 & Poulenc: Concerto for Two Pianos and Orchestra in D Minor FP. 61 (Remastered)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Shostakovich: Piano Concerto No.1 Op. 35 & Poulenc: Concerto for Two Pianos and Orchestra in D Minor FP. 61 (Remastered)

Andre Previn

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Shostakovich: Piano Concerto No.1 Op. 35 & Poulenc: Concerto for Two Pianos and Orchestra in D Minor FP. 61 (Remastered)

André Previn

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Concerto No. 1, Op. 35

1
I. Allegro moderato 00:05:54

Dmitri Shostakovich, Composer - Andre Previn, Piano, MainArtist - Leonard Bernstein, Conductor - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - William Vacchiano, Trumpet

(P) 1962 Sony Music Entertainment

2
II. Lento 00:07:44

Dmitri Shostakovich, Composer - Andre Previn, Piano, MainArtist - Leonard Bernstein, Conductor - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - William Vacchiano, Trumpet

(P) 1962 Sony Music Entertainment

3
III. Moderato 00:01:57

Dmitri Shostakovich, Composer - Andre Previn, Piano, MainArtist - Leonard Bernstein, Conductor - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - William Vacchiano, Trumpet

(P) 1962 Sony Music Entertainment

4
IV. Allegro con brio 00:06:31

Dmitri Shostakovich, Composer - Andre Previn, Piano, MainArtist - Leonard Bernstein, Conductor - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - William Vacchiano, Trumpet

(P) 1962 Sony Music Entertainment

Concerto for 2 Pianos, FP. 61

5
I. Allegro ma non troppo 00:08:04

Leonard Bernstein, Conductor, MainArtist - Francis Poulenc, Composer - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - Robert Fizdale, Piano - Artur Gold, Piano

(P) 1962 Sony Music Entertainment

6
II. Larghetto 00:05:12

Leonard Bernstein, Conductor, MainArtist - Francis Poulenc, Composer - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - Robert Fizdale, Piano - Artur Gold, Piano

(P) 1962 Sony Music Entertainment

7
III. Allegro molto 00:05:36

Leonard Bernstein, Conductor, MainArtist - Francis Poulenc, Composer - New York Philharmonic Orchestra, Orchestra - JOHN MCCLURE, Producer - Robert Fizdale, Piano - Artur Gold, Piano

(P) 1962 Sony Music Entertainment

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par André Previn

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Les rêves secrets de Michel Legrand et Jacques Demy

Michel Legrand nous a quittés le 26 janvier 2019 à l’âge de 86 ans. Avec son complice le cinéaste Jacques Demy, il a conquis le cœur des spectateurs du monde entier grâce à des classiques comme « Les Parapluies de Cherbourg », « Peau d’âne » ou « Les Demoiselles de Rochefort ».

Steve Reich, l'animal minimal

Il est l'un des pionniers de la musique minimaliste. Mais aussi l’un des compositeurs contemporains les plus joués. A 80 ans, Steve Reich est une sorte d’intouchable gourou qui ne cesse d’influencer des hordes de musiciens jusque dans la sphère techno. Son évolution personnelle, son rapport au jazz ou aux musiques ethniques mais aussi la transmission de ses œuvres de génération en génération : le New-Yorkais se livre sans langue de bois.

Jorge Bolet, la quintessence de Franz Liszt

Sous ses doigts, la musique de Franz Liszt est apparue sous un jour nouveau, grâce à une vision à la fois poétique et lyrique, bien loin de la virtuosité gratuite et tapageuse trop souvent entendue. Avec le recul, son art élégant, noble et racé force l’admiration, car il représente le raffinement et la culture d’un monde à jamais perdu. C’est à l’automne de sa vie, au début des années 1980, qu’il enregistre pour Decca une anthologie en neuf volumes du compositeur hongrois qui fera date, à laquelle il convient d’ajouter d’autres gravures réalisées pour le label espagnol Ensayo, pour RCA dans les années 1970, pour Everest en 1960, ainsi que des enregistrements de studio et de radio dans les années 50, alors qu’il possédait encore tous ses extraordinaires moyens techniques.

Dans l'actualité...