Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Bob Dylan|Shadows In The Night

Shadows In The Night

Bob Dylan

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Toujours cette histoire de faire du neuf avec du vieux ? Pas nécessairement semble répondre ce Shadows In The Night … Surtout que cet album qui pouvait paraitre anecdotique sur le papier est à l’arrivée assez magistral. D’un côté, un répertoire magnifié par Frank Sinatra, des chansons souvent obscures même. Face à lui, l’une des plus belles plumes du XXe siècle, Bob Dylan, qui s’éclipse ici pour jouer exclusivement les interprètes. Le postulat de départ est d’autant plus cocasse pour ne pas dire osé que Frankie était avant tout une voix, LA voix, le Zim n’ayant pour sa part jamais été célébré pour son organe nasillard qui en agace d’ailleurs plus d’un… Aussi, Dylan et sa garde rapprochée (Tony Garnier à la basse, Donny Herron à la steel, Charlie Sexton et Stu Kimball aux guitares et George G. Receli aux percussions) ont conçu un écrin sublime. Un manteau plus crépusculaire que flamboyant. D’un raffinement bouleversant, tout en retenu, avec un nuage de pedal steel ici, une batterie feutrée là, quelques notes de guitares susurrées un peu plus loin. A 73 ans, Dylan se montre ici vulnérable et sans fard. Touchant comme jamais. Tel un ancien chantant pour ses jeunes descendants d’antiques rengaines aux teintes sépia, assis au coin de la cheminée, il stoppe le temps et neutralise les modes. Le Great American Songbook est fait pour être traité de la sorte – Willie Nelson avec Stardust, Bryan Ferry avec As Time Goes By et Jimmy Scott avec All The Way l’avaient bien compris – et Dylan ne s’est guère trompé dans sa façon de se l’approprier. © MZ/Qobuz

Plus d'informations

Shadows In The Night

Bob Dylan

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
I'm A Fool To Want You
00:04:51

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Joel Herron, Composer, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Frank Sinatra, Composer, Lyricist - Charlie Sexton, Guitar - Jack Wolf, Composer, Lyricist - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Andrew Martin, Trombone - Francisco Torres, Trombone - Dylan Hart, French Horn - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer - D.J. Harper, Conductor

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

2
The Night We Called It A Day
00:03:24

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Tom Adair, Composer, Lyricist - Matt Dennis, Composer, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Andrew Martin, Trombone - Francisco Torres, Trombone - Joseph Meyer, French Horn - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer - D.J. Harper, Conductor

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

3
Stay with Me
00:02:56

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Jerome Moross, Composer, Lyricist - Carolyn Leigh, Composer, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

4
Autumn Leaves
00:03:01

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Joseph Kosma, Composer - Johnny Mercer, Lyricist - Jacques Prévert, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

5
Why Try to Change Me Now
00:03:37

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Cy Coleman, Composer - Joseph A. McCarthy, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

6
Some Enchanted Evening
00:03:28

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Richard Rodgers, Composer - Oscar Hammerstein II, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

7
Full Moon and Empty Arms
00:03:26

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Buddy Kaye, Composer, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Ted Mossman, Composer, Lyricist - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

8
Where Are You?
00:03:37

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Jimmy McHugh, Composer - Harold Adamson, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

9
What'll I Do
00:03:20

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Irving Berlin, Composer, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

10
That Lucky Old Sun
00:03:36

Bob Dylan, Associated Performer, Main Artist - Beasley Smith, Composer - Haven Gillespie, Lyricist - Tony Garnier, Bass - Donny Herron, Steel Guitar - Charlie Sexton, Guitar - Stu Kimball, Guitar - George G. Receli, Percussion - Daniel Fornero, Trumpet - Larry G. Hall, Trumpet - Andrew Martin, Trombone - D.J. Harper, Conductor - Jack Frost, Producer - AL SCHMITT, Mixing Engineer, Recording Engineer - Doug Sax, Mastering Engineer

(P) 2015 Columbia Records, a Division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Toujours cette histoire de faire du neuf avec du vieux ? Pas nécessairement semble répondre ce Shadows In The Night … Surtout que cet album qui pouvait paraitre anecdotique sur le papier est à l’arrivée assez magistral. D’un côté, un répertoire magnifié par Frank Sinatra, des chansons souvent obscures même. Face à lui, l’une des plus belles plumes du XXe siècle, Bob Dylan, qui s’éclipse ici pour jouer exclusivement les interprètes. Le postulat de départ est d’autant plus cocasse pour ne pas dire osé que Frankie était avant tout une voix, LA voix, le Zim n’ayant pour sa part jamais été célébré pour son organe nasillard qui en agace d’ailleurs plus d’un… Aussi, Dylan et sa garde rapprochée (Tony Garnier à la basse, Donny Herron à la steel, Charlie Sexton et Stu Kimball aux guitares et George G. Receli aux percussions) ont conçu un écrin sublime. Un manteau plus crépusculaire que flamboyant. D’un raffinement bouleversant, tout en retenu, avec un nuage de pedal steel ici, une batterie feutrée là, quelques notes de guitares susurrées un peu plus loin. A 73 ans, Dylan se montre ici vulnérable et sans fard. Touchant comme jamais. Tel un ancien chantant pour ses jeunes descendants d’antiques rengaines aux teintes sépia, assis au coin de la cheminée, il stoppe le temps et neutralise les modes. Le Great American Songbook est fait pour être traité de la sorte – Willie Nelson avec Stardust, Bryan Ferry avec As Time Goes By et Jimmy Scott avec All The Way l’avaient bien compris – et Dylan ne s’est guère trompé dans sa façon de se l’approprier. © MZ/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?