Etsuko Hirose Sergei Lyapunov: 12 études d'exécution transcendante, Op. 11

Sergei Lyapunov: 12 études d'exécution transcendante, Op. 11

Etsuko Hirose

Paru le 27 avril 2018 chez Mirare

Artiste principal : Etsuko Hirose

Genre : Classique

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 44.10 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Etsuko Hirose sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

9,49 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Longtemps délaissée, la musique de Sergeï Lyapunov semble susciter un regain d’intérêt, même chez les pianistes non Russes. Contrairement à Stravinski et Prokofiev qui s’ouvrirent immédiatement aux nouveautés musicales de l’Occident, en particulier à celles de Debussy et de Ravel, Lyapunov, comme Rachmaninov et Arensky, a conservé un romantisme national sans trop se soucier des nouvelles tendances prises par la musique. Écrites entre 1897 et 1905 avant son exil parisien à la suite de la Révolution d’octobre, les 12 Études d’exécution transcendante représentent non seulement un hommage à Franz Liszt mais la continuation-même du projet lisztien qui prévoyait d’en composer vingt-quatre, en choisissant les tonalités selon le cycle des quintes. Il ne s’agit nullement d’un pastiche, car Lyapunov écrit une œuvre très personnelle, d’une redoutable virtuosité héritée à la fois de Liszt et de Balakirev, tout en utilisant des formules mélodiques tirées du folklore russe et même de certains de ses confères comme Borodine (Étude n° 10).
Pour faire vivre ces pièces au-delà de la pure virtuosité qu’elles requièrent, il faut des interprètes imaginatifs, ce qui est le cas de l’excellente pianiste japonaise Etsuko Hirose. Munie d’un enseignement qui lui permet de jouer le Concerto n° 26 de Mozart à l’âge de six ans, elle vient ensuite travailler en France avec Germaine Mounier, Bruno Rigutto et Nicholas Angelich. Elle bénéficie plus tard des conseils d’Alfred Brendel. Nelson Freire comme Martha Argerich sont éblouis par la puissance de son jeu et sa personnalité de feu. Ce nouvel album pour le label Mirare, avec qui elle collabore depuis plusieurs années maintenant, confirme les affinités de Etskuko Hirose avec la musique de piano russe, après un premier album (déjà chez Mirare) comprenant des œuvres de Glinka et Balakirev ainsi que le très beau programme à quatre mains et deux pianos réalisé avec Cyprien Katsakis pour Piano21, où ils défendaient ensemble d’ébouriffantes transcriptions de ballets russes. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 12 pistes Durée totale : 01:14:17

  1. 1 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: I. Berceuse

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  2. 2 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: II. Ronde des fantômes

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  3. 3 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: III. Carillon

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  4. 4 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: IV. Térek

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  5. 5 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: V. Nuit d'été

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  6. 6 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: VI. Tempête

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  7. 7 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: VII. Idylle

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  8. 8 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: VIII. Chant épique

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  9. 9 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: IX. Harpes éoliennes

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  10. 10 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: X. Lesghinka

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  11. 11 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: XI. Ronde des sylphes

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  12. 12 12 Etudes d'Execution Transcendante, Op. 11: XII. Élégie en mémoire de François Liszt

    Zimmermann, MusicPublisher - Etsuko Hirose, Soloist, MainArtist - Sergey Lyapunov, Composer Copyright : Mirare Mirare

  • Descriptif de l'album
  • Longtemps délaissée, la musique de Sergeï Lyapunov semble susciter un regain d’intérêt, même chez les pianistes non Russes. Contrairement à Stravinski et Prokofiev qui s’ouvrirent immédiatement aux nouveautés musicales de l’Occident, en particulier à celles de Debussy et de Ravel, Lyapunov, comme Rachmaninov et Arensky, a conservé un romantisme national sans trop se soucier des nouvelles tendances prises par la musique. Écrites entre 1897 et 1905 avant son exil parisien à la suite de la Révolution d’octobre, les 12 Études d’exécution transcendante représentent non seulement un hommage à Franz Liszt mais la continuation-même du projet lisztien qui prévoyait d’en composer vingt-quatre, en choisissant les tonalités selon le cycle des quintes. Il ne s’agit nullement d’un pastiche, car Lyapunov écrit une œuvre très personnelle, d’une redoutable virtuosité héritée à la fois de Liszt et de Balakirev, tout en utilisant des formules mélodiques tirées du folklore russe et même de certains de ses confères comme Borodine (Étude n° 10).
    Pour faire vivre ces pièces au-delà de la pure virtuosité qu’elles requièrent, il faut des interprètes imaginatifs, ce qui est le cas de l’excellente pianiste japonaise Etsuko Hirose. Munie d’un enseignement qui lui permet de jouer le Concerto n° 26 de Mozart à l’âge de six ans, elle vient ensuite travailler en France avec Germaine Mounier, Bruno Rigutto et Nicholas Angelich. Elle bénéficie plus tard des conseils d’Alfred Brendel. Nelson Freire comme Martha Argerich sont éblouis par la puissance de son jeu et sa personnalité de feu. Ce nouvel album pour le label Mirare, avec qui elle collabore depuis plusieurs années maintenant, confirme les affinités de Etskuko Hirose avec la musique de piano russe, après un premier album (déjà chez Mirare) comprenant des œuvres de Glinka et Balakirev ainsi que le très beau programme à quatre mains et deux pianos réalisé avec Cyprien Katsakis pour Piano21, où ils défendaient ensemble d’ébouriffantes transcriptions de ballets russes. © François Hudry/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Mirare

Créé en 2001 par René Martin, le label Mirare tire un trait d’union entre la scène classique et l’industrie du disque. Initiateur de festivals renommés (La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron…), René Martin souhaitait conserver une trace phonographique des manifestations musicales qu’il organisait : « Avoir fondé Mirare n’est que la suite et le complément logique de toutes ces activités. Entre les artistes que nous nous efforçons de faire découvrir, ceux qui n’ont pas encore ou plus de maison de disques, ceux avec lesquels nous avons depuis longtemps établi une complicité, le vivier était tout trouvé. » Cette intuition s’est avérée juste. En dépit de la crise...

Voir la page Mirare Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

  • Les Arts Flo ont 40 ans ! Les Arts Flo ont 40 ans !

    Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...

    Lire l'article
  • Schiff et Schubert, à la folie...

    Le grand pianiste hongrois András Schiff poursuit son exploration de la musique de Franz Schubert et consacre son nouveau disque aux quatre Impromptus D 899 et aux compositions datant de 1828...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

  • Les Arts Flo ont 40 ans ! Les Arts Flo ont 40 ans !

    Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...

    Lire l'article
  • L'orfèvrerie d'Orouni

    Pour leur 4e album, "Partitions", Rémi Antoni et ses amis propulsent leur indie pop artisanale vers de savants cieux...

    Lire l'article
Plus d'articles