Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Quatuor Modigliani - Schumann : String Quartets Op. 41

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schumann : String Quartets Op. 41

Quatuor Modigliani

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

C’est dans une petite bande dessinée bourrée d’auto-dérision que le Quatuor Modigliani décrit son parcours, depuis sa fondation en 2003 jusqu’à ses débuts à la Philharmonie de Berlin en 2017 : Premier prix du Young Concert Artists de New York qui lui ouvre les portes de Carnegie Hall dès 2006, Grand Prix de l’Académie Charles Cros deux ans plus tard avec Haydn, direction du Festival d’Evian en 2014… un parcours exemplaire et international pour ce quatuor créé à la base par quatre étudiants du Conservatoire de Paris désireux de se frotter au plus grand répertoire de chambre qui soit. Ce nouvel enregistrement des trois seuls Quatuors de Schumann, des œuvres conçues d’une traite en 1842 – deux ans après « l’année du lied » qu’était 1840, et un an avant les deux grands chefs-d’œuvre chambriste que seront le Quatuor avec piano Op. 47 et le Quintette avec piano Op. 44. Il est vrai que dans ces quatuors, Schumann s’éloigne assez peu de Beethoven et encore moins de Mendelssohn (dédicataire à titre posthume), est-ce l’effet d’une écriture obligatoirement plus linéaire et contrapuntique, moins harmonique que ce que permet l’adjonction d’un piano. Toujours est-il que les Modigliani se saisissent de ces trois singuliers ouvrages, leur restitue ses lignes plutôt que de tenter de chercher une texture épaisse, symphonique ou pianistique qui n’est point la leur. © SM/Qobuz

Plus d'info

Schumann : String Quartets Op. 41

Quatuor Modigliani

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
String Quartet No. 1, Op. 41: I. Introduzione. Andante espressivo - Allegro 00:09:21

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

2
String Quartet No. 1, Op. 41: II. Scherzo. Presto 00:03:46

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

3
String Quartet No. 1, Op. 41: III. Adagio 00:06:13

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

4
String Quartet No. 1, Op. 41: IV. Presto 00:06:25

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

5
String Quartet No. 2, Op. 41: I. Allegro vivace 00:06:38

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

6
String Quartet No. 2, Op. 41: II. Andante quasi variazioni 00:08:19

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

7
String Quartet No. 2, Op. 41: III. Scherzo. Presto - Trio. L'istesso tempo 00:03:00

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

8
String Quartet No. 2, Op. 41: IV. Allegro molto vivace 00:04:36

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

9
String Quartet No. 3, Op. 41: I. Andante espressivo - Allegro molto moderato 00:07:25

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

10
String Quartet No. 3, Op. 41: II. Assai agitato 00:06:51

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

11
String Quartet No. 3, Op. 41: III. Adagio molto 00:08:42

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

12
String Quartet No. 3, Op. 41: IV. Finale. Allegro molto vivace - Quasi Trio 00:07:02

Quatuor Modigliani, Primary - Robert Schumann, Composer

Mirare Mirare

Descriptif de l'album

C’est dans une petite bande dessinée bourrée d’auto-dérision que le Quatuor Modigliani décrit son parcours, depuis sa fondation en 2003 jusqu’à ses débuts à la Philharmonie de Berlin en 2017 : Premier prix du Young Concert Artists de New York qui lui ouvre les portes de Carnegie Hall dès 2006, Grand Prix de l’Académie Charles Cros deux ans plus tard avec Haydn, direction du Festival d’Evian en 2014… un parcours exemplaire et international pour ce quatuor créé à la base par quatre étudiants du Conservatoire de Paris désireux de se frotter au plus grand répertoire de chambre qui soit. Ce nouvel enregistrement des trois seuls Quatuors de Schumann, des œuvres conçues d’une traite en 1842 – deux ans après « l’année du lied » qu’était 1840, et un an avant les deux grands chefs-d’œuvre chambriste que seront le Quatuor avec piano Op. 47 et le Quintette avec piano Op. 44. Il est vrai que dans ces quatuors, Schumann s’éloigne assez peu de Beethoven et encore moins de Mendelssohn (dédicataire à titre posthume), est-ce l’effet d’une écriture obligatoirement plus linéaire et contrapuntique, moins harmonique que ce que permet l’adjonction d’un piano. Toujours est-il que les Modigliani se saisissent de ces trois singuliers ouvrages, leur restitue ses lignes plutôt que de tenter de chercher une texture épaisse, symphonique ou pianistique qui n’est point la leur. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Quatuor Modigliani
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

The Sirens Cycle, l’écouter-voir de Peter Eötvös

Homère, Joyce et Kafka. Voilà les auteurs des textes que met en musique Peter Eötvös dans The Sirens Cycle de 2016. The Sirens Cycle est un quatuor à cordes avec soprano colorature, dans la lignée conceptuelle – l’adjonction de la voix – du Second Quatuor de Schönberg, de la Suite lyrique d’Alban Berg (dans sa variante chantée ou, du moins, chantable) ou des Sonnets pour Elisabeth Barrett-Browning d’Egon Wellesz. L’album se conclut avec le premier quatuor d’Eötvös, Korrespondenz une œuvre qui date 1992, sorte de « mini-opéra » sans chant, qui prend appui sur la correspondance de Mozart et de son père pendant l’année 1778. Omer Corlaix revient pour nous sur l’œuvre, après en avoir parlé avec le compositeur lui-même, spécialement pour Qobuz ! The Sirens Cycle est notre Qobuzissime d’octobre 2017 sur le label BMC. Laissez-vous porter par la musique de l’un des compositeurs les plus attachants de notre époque.

Dans l'actualité...