Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sol Gabetta - Schumann

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schumann

Sol Gabetta - Bertrand Chamayou - Kammerorchester Basel - Giovanni Antonini

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La violoncelliste Sol Gabetta et son pianiste quasiment favori, Bertrand Chamayou, se penchent sur l’hélas trop rare répertoire de Schumann pour violoncelle et piano. Et encore, aucune de ces pièces n’est a priori destinée au violoncelle, même si les partitions originales le proposent comme instrument possible à la place de la clarinette pour les Pièces de fantaisie, du cor dans l’Adagio et Allegro. Ce n’est que dans les Cinq Pièces dans le ton populaire que Schumann pensera d’emblée au violoncelle ! Chamayou joue ici sur un fortepiano viennois de Streicher, daté de 1847, donc à trois ou quatre ans près l’époque de composition de ces trois ouvrages. Quant au Concerto pour violoncelle, il est accompagné par l’Orchestre de Chambre de Bâle qui, lui aussi, joue sur instruments de l’époque romantique, pour une sonorité plus feutrée et à la fois incisive pour les attaques, bien plus boisée aussi, à l’opposé de ce qu’offrent tant d’orchestres modernes à l’effectif de cordes surgonflé. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Schumann

Sol Gabetta

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

5 Stucke im Volkston, Op. 102 (Robert Schumann)

1
I. Mit Humor
00:03:16

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

- ℗ 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

2
II. Langsam
00:03:21

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

3
III. Nicht schnell, mit viel Ton zu spielen
00:03:55

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

4
IV. Nicht zu rasch
00:01:49

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

5
V. Stark und markiert
00:03:08

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Adagio und Allegro, op. 70 (Robert Schumann)

6
I. Adagio
00:03:55

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

7
II. Allegro
00:04:55

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Fantasiestücke, op. 73 (Robert Schumann)

8
I. Zart und mit Ausdruck
00:03:09

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

9
II. Lebhaft leicht
00:03:20

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

10
III. Rasch und mit Feuer
00:04:12

Sol Gabetta, Violoncello - Bertrand Chamayou, Piano - Robert Schumann, Composer - Lukas Kowalski, Engineer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Cello Concerto in A minor, Op. 129 (Robert Schumann)

11
I. Nicht zu schnell
00:11:06

Sol Gabetta, Violoncello - Kammerorchester Basel - Giovanni Antonini, Conductor - Robert Schumann, Composer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

12
II. Langsam
00:04:18

Sol Gabetta, Violoncello - Kammerorchester Basel - Giovanni Antonini, Conductor - Robert Schumann, Composer

(P) 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

13
III. Sehr lebhaft
00:07:47

Sol Gabetta, Violoncello - Kammerorchester Basel - Giovanni Antonini, Conductor - Robert Schumann, Composer

- ℗ 2018 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

La violoncelliste Sol Gabetta et son pianiste quasiment favori, Bertrand Chamayou, se penchent sur l’hélas trop rare répertoire de Schumann pour violoncelle et piano. Et encore, aucune de ces pièces n’est a priori destinée au violoncelle, même si les partitions originales le proposent comme instrument possible à la place de la clarinette pour les Pièces de fantaisie, du cor dans l’Adagio et Allegro. Ce n’est que dans les Cinq Pièces dans le ton populaire que Schumann pensera d’emblée au violoncelle ! Chamayou joue ici sur un fortepiano viennois de Streicher, daté de 1847, donc à trois ou quatre ans près l’époque de composition de ces trois ouvrages. Quant au Concerto pour violoncelle, il est accompagné par l’Orchestre de Chambre de Bâle qui, lui aussi, joue sur instruments de l’époque romantique, pour une sonorité plus feutrée et à la fois incisive pour les attaques, bien plus boisée aussi, à l’opposé de ce qu’offrent tant d’orchestres modernes à l’effectif de cordes surgonflé. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Sol Gabetta
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Dans l'actualité...