Residentie Orkest The Hague & Jan Willem de Vriend Schubert: The Complete Symphonies Vol. 2 (Symphony No. 1, D. 82 / Symphony No. 3, D. 200 / Symphony No. 8, D. 759

Schubert: The Complete Symphonies Vol. 2 (Symphony No. 1, D. 82 / Symphony No. 3, D. 200 / Symphony No. 8, D. 759

Residentie Orkest The Hague & Jan Willem de Vriend

Paru le 3 mai 2019 chez Challenge Classics

Artiste principal : Residentie Orkest The Hague

Genre : Classique

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 44.10 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

8,49 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

C’est en septembre 2018 que paraissait le premier volume de cette nouvelle intégrale des symphonies de Franz Schubert sous la baguette claire, précise et joyeuse, de Jan Willem de Vriend (présentant alors les Symphonies n° 2 et 4). Le deuxième volume tient largement ses promesses, avec aussi quelques maniérismes inattendus. Il faut dire que la Première Symphonie en ré majeur écrite par un Schubert de seize ans est touchante à plus d’un titre. Tout d’abord parce qu’elle est construite avec une assurance insolente, et aussi par sa manière désinvolte de citer, sans beaucoup se cacher, le thème initial de la grande Symphonie n° 40 en sol mineur de Mozart, mais en oscillant sans cesse entre les modes majeur et mineur avec un art subtil de la modulation que le compositeur autrichien gardera toute sa vie.
Avec la Troisième Symphonie, elle aussi en ré majeur, c’est plutôt Haydn, mort depuis six ans à peine au moment où Schubert se met au travail, qui semble être le modèle du jeune compositeur. Si la structure provient des « Londoniennes », les mélodies, elles, portent déjà la marque et les contours mélodiques du futur compositeur de La Belle meunière. À l’autre bout du corpus figure la Symphonie « Inachevée » écrite dans un langage radicalement différent, car entretemps, le classicisme s’est mué en un romantisme inquiet et une certaine lassitude semble régner autour de cette musique sublime, mais d’une mélancolie qui donne le vertige. Abandonnée par son auteur, comme tant d’autres œuvres qu’il laissa en chantier, elle semble pourtant se conclure dans la douleur et le mal de vivre, comme un magistral point d’interrogation sur nos pauvres destinées humaines… © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 01:13:45

  1. 1 Symphony No. 1 in D Major, D. 82: I. Adagio – Allegro vivace

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  2. 2 Symphony No. 1 in D Major, D. 82: II. Andante

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  3. 3 Symphony No. 1 in D Major, D. 82: III. Menuetto. Allegro – Trio

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  4. 4 Symphony No. 1 in D Major, D. 82: IV. Allegro vivace

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  5. 5 Symphony No. 3 in D Major, D. 200: I. Adagio maestoso – Allegro con brio

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  6. 6 Symphony No. 3 in D Major, D. 200: II. Allegretto

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  7. 7 Symphony No. 3 in D Major, D. 200: III. Menuetto. Vivace – Trio

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  8. 8 Symphony No. 3 in D Major, D. 200: IV. Presto vivace

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  9. 9 Symphony No. 8 in B Minor, D. 759: I. Allegro moderato

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  10. 10 Symphony No. 8 in B Minor, D. 759: II. Andante con moto

    Franz Schubert, Composer - Jan Willem de Vriend, Conductor, MainArtist - Residentie Orkest The Hague, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Challenge Classics (P) 2019 Challenge Classics

  • Descriptif de l'album
  • C’est en septembre 2018 que paraissait le premier volume de cette nouvelle intégrale des symphonies de Franz Schubert sous la baguette claire, précise et joyeuse, de Jan Willem de Vriend (présentant alors les Symphonies n° 2 et 4). Le deuxième volume tient largement ses promesses, avec aussi quelques maniérismes inattendus. Il faut dire que la Première Symphonie en ré majeur écrite par un Schubert de seize ans est touchante à plus d’un titre. Tout d’abord parce qu’elle est construite avec une assurance insolente, et aussi par sa manière désinvolte de citer, sans beaucoup se cacher, le thème initial de la grande Symphonie n° 40 en sol mineur de Mozart, mais en oscillant sans cesse entre les modes majeur et mineur avec un art subtil de la modulation que le compositeur autrichien gardera toute sa vie.
    Avec la Troisième Symphonie, elle aussi en ré majeur, c’est plutôt Haydn, mort depuis six ans à peine au moment où Schubert se met au travail, qui semble être le modèle du jeune compositeur. Si la structure provient des « Londoniennes », les mélodies, elles, portent déjà la marque et les contours mélodiques du futur compositeur de La Belle meunière. À l’autre bout du corpus figure la Symphonie « Inachevée » écrite dans un langage radicalement différent, car entretemps, le classicisme s’est mué en un romantisme inquiet et une certaine lassitude semble régner autour de cette musique sublime, mais d’une mélancolie qui donne le vertige. Abandonnée par son auteur, comme tant d’autres œuvres qu’il laissa en chantier, elle semble pourtant se conclure dans la douleur et le mal de vivre, comme un magistral point d’interrogation sur nos pauvres destinées humaines… © François Hudry/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le compositeur principal

Franz Schubert dans le magazine

  • L'Opéra de Dijon à bord de l'Orient Express L'Opéra de Dijon à bord de l'Orient Express

    Depuis huit saisons, l’Opéra de Dijon a entamé son voyage européen, proposant chaque année une programmation permettant au public de découvrir les musiques et les interprètes de diverses régions du...

    Lire l'article
  • Chambrisme en Seine et Marne

    Le 11e rendez-vous de printemps des Rencontres Musicales ProQuartet se tiendra au Théâtre de Fontainebleau et dans les églises des villages du Sud de la Seine et Marne, du 13 mai au 19 juin.

    Lire l'article
Plus d'articles

Le label

Challenge Classics

En quelques années, Challenge Classics est devenu l’un des labels originaires des Pays-Bas parmi les plus passionnants, proposant régulièrement de belles découvertes du côté des répertoires et soutenant aussi des artistes de la nouvelle génération à suivre de près, tels que les violonistes Simone Lamsma ou Linus Roth, les pianistes Camiel Boomsma et Hannes Minnaar. Avant tout l’affaire de mélomanes passionnés, Challenge Classics s’est aussi naturellement entouré depuis ses débuts par des musiciens à la renommée internationale : Ton Koopman et l’Amsterdam Baroque Orchestra & Choir, Christoph Prégardien, Marc Albrecht, La Petite Bande et Sigiswald Kuijken, Jaap van Zwede...

Voir la page Challenge Classics Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles