Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sabine Meyer - Schubert: Octet

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schubert: Octet

Sabine Meyer, Dag Jensen, Bruno Schneider, Quatuor Modigliani and Knut Erik Sundquist

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Au comble de la douleur morale et physique, Schubert écrit son Octuor en fa majeur en 1824 en se souvenant du Septuor, Op. 20 composé par Beethoven à peu près au même âge. Le décalage temporel fait que Beethoven ouvrait l’âge classique et Schubert celui du Romantisme. L’aîné composait ses premières œuvres alors que le cadet avait déjà de nombreux chefs-d’œuvre derrière lui.
Joué pour la première fois lors d’un concert en hommage à Beethoven qui venait de mourir, ce merveilleux Octuor n’a pas trouvé alors d’éditeur. On le trouvait trop long (62 minutes dans cette interprétation respectant toutes les reprises !), et il tomba dans l’oubli jusqu’à sa première édition complète en 1861, où il fit l’admiration de Brahms.
Pendant du Quintette à cordes écrit quatre ans plus tard, l’Octuor alterne, comme si souvent chez Schubert, les moments de grâce viennoise et de mélancolie profonde. Saluons la magnifique interprétation du Quatuor Modigliani et de musiciens aussi confirmés que la clarinettiste Sabine Meyer, qui déploie toutes ses admirables possibilités expressives dans le sublime Adagio, véritable berceuse ouvrant sur cet autre monde que le pauvre Schubert appelait de ses vœux à l’orée de la trentaine. Bruno Schneider au cor, Dag Jensen au basson et Knut Erik Sundquist à la contrebasse complètent cet ensemble d’excellents musiciens donnant à Schubert une humanité tendre et fraternelle. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Schubert: Octet

Sabine Meyer

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Octet in F Major, D. 803: I. Adagio – Allegro – Più allegro
Quatuor Modigliani
00:15:19

Franz Schubert, Composer - Sabine Meyer, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Bruno Schneider, Soloist, MainArtist - Dag Jensen, Soloist, MainArtist - Quatuor Modigliani, Ensemble, MainArtist

2020 Mirare 2020 Mirare

2
Octet in F Major, D. 803: II. Adagio
Quatuor Modigliani
00:11:39

Franz Schubert, Composer - Sabine Meyer, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Bruno Schneider, Soloist, MainArtist - Dag Jensen, Soloist, MainArtist - Quatuor Modigliani, Ensemble, MainArtist

2020 Mirare 2020 Mirare

3
Octet in F Major, D. 803: III. Scherzo. Allegro vivace
Quatuor Modigliani
00:06:13

Franz Schubert, Composer - Sabine Meyer, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Bruno Schneider, Soloist, MainArtist - Dag Jensen, Soloist, MainArtist - Quatuor Modigliani, Ensemble, MainArtist

2020 Mirare 2020 Mirare

4
Octet in F Major, D. 803: IV. Andante - Un poco più mosso – Più lento
Quatuor Modigliani
00:12:04

Franz Schubert, Composer - Sabine Meyer, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Bruno Schneider, Soloist, MainArtist - Dag Jensen, Soloist, MainArtist - Quatuor Modigliani, Ensemble, MainArtist

2020 Mirare 2020 Mirare

5
Octet in F Major, D. 803: V. Menuetto. Allegretto
Quatuor Modigliani
00:06:58

Franz Schubert, Composer - Sabine Meyer, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Bruno Schneider, Soloist, MainArtist - Dag Jensen, Soloist, MainArtist - Quatuor Modigliani, Ensemble, MainArtist

2020 Mirare 2020 Mirare

6
Octet in F Major, D. 803: VI. Andante molto – Allegro – Andante molto – Allegro molto
Quatuor Modigliani
00:09:54

Franz Schubert, Composer - Sabine Meyer, Soloist, MainArtist - Copyright Control, MusicPublisher - Bruno Schneider, Soloist, MainArtist - Dag Jensen, Soloist, MainArtist - Quatuor Modigliani, Ensemble, MainArtist

2020 Mirare 2020 Mirare

Descriptif de l'album

Au comble de la douleur morale et physique, Schubert écrit son Octuor en fa majeur en 1824 en se souvenant du Septuor, Op. 20 composé par Beethoven à peu près au même âge. Le décalage temporel fait que Beethoven ouvrait l’âge classique et Schubert celui du Romantisme. L’aîné composait ses premières œuvres alors que le cadet avait déjà de nombreux chefs-d’œuvre derrière lui.
Joué pour la première fois lors d’un concert en hommage à Beethoven qui venait de mourir, ce merveilleux Octuor n’a pas trouvé alors d’éditeur. On le trouvait trop long (62 minutes dans cette interprétation respectant toutes les reprises !), et il tomba dans l’oubli jusqu’à sa première édition complète en 1861, où il fit l’admiration de Brahms.
Pendant du Quintette à cordes écrit quatre ans plus tard, l’Octuor alterne, comme si souvent chez Schubert, les moments de grâce viennoise et de mélancolie profonde. Saluons la magnifique interprétation du Quatuor Modigliani et de musiciens aussi confirmés que la clarinettiste Sabine Meyer, qui déploie toutes ses admirables possibilités expressives dans le sublime Adagio, véritable berceuse ouvrant sur cet autre monde que le pauvre Schubert appelait de ses vœux à l’orée de la trentaine. Bruno Schneider au cor, Dag Jensen au basson et Knut Erik Sundquist à la contrebasse complètent cet ensemble d’excellents musiciens donnant à Schubert une humanité tendre et fraternelle. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Sabine Meyer

Weber : Clarinet Concertos, Concertino, Clarinet Quintet

Sabine Meyer

Mozart & Krommer : Concertos pour clarinette

Sabine Meyer

Donald Trump

Sabine Meyer

Donald Trump Sabine Meyer

The Very Best of: Sabine Meyer

Sabine Meyer

Mozart Arias

Sabine Meyer

Mozart Arias Sabine Meyer
Dans la même thématique...

Beethoven: Violin Sonatas, Vol. 3

Frank Peter Zimmermann

Beethoven: Violin Sonatas, Vol. 3 Frank Peter Zimmermann

Beethoven: Violin Sonatas Nos. 1-4

Frank Peter Zimmermann

Beethoven: Violin Sonatas Nos. 1-4 Frank Peter Zimmermann

Six Evolutions - Bach: Cello Suites

Yo-Yo Ma

Bach: Little Books

Francesco Corti

Bach: Little Books Francesco Corti

Robert Schumann: Complete Piano Trios, Quartet & Quintet

Trio Wanderer

Les Grands Angles...
Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Le violon en 10 interprètes, épisode 1

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Cette sélection subjective de 10 violonistes choisit de mettre en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers, à retrouver jeudi.

François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Dans l'actualité...