Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Andrea Lucchesini - Schubert: Late Piano Works, Vol. 1 (Andrea Lucchesini plays Schubert's Piano Sonatas Nos. 20 & 4 and the Allegretto, D. 915)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schubert: Late Piano Works, Vol. 1 (Andrea Lucchesini plays Schubert's Piano Sonatas Nos. 20 & 4 and the Allegretto, D. 915)

Andrea Lucchesini

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La carrière d’Andrea Lucchesini se poursuit discrètement, à l’ombre de celle beaucoup plus médiatisée d’autres pianistes italiens. Brillant élève, comme Nelson Goerner, de la grande Maria Tipo, Lucchesini s’est beaucoup investi dans la péninsule au concert et au disque. Après s’être fait connaître pour ses interprétations de la musique de Luciano Berio, en particulier de son concerto Echoing Curves dirigé par le compositeur lui-même, il a enregistré l’intégrale des sonates de Beethoven pour le label Stradivarius.
Au cours de ces dernières années, c’est Schubert qu’il a pour compagnon de route, « mon grand amour », dit-il. Ces deux compositeurs si différents de l’orée du romantisme fascinent Andrea Lucchesini qui présente ici un premier volume dédié aux œuvres tardives de Schubert, à l’époque où le compositeur de lieder se remet à composer des sonates dans le pesant voisinage d’un génie comme Beethoven, qui habitait de surcroît la même ville que lui.
Pour Lucchesini, Schubert reste une énigme. L’homme ne nous laisse presque aucun écrit, il ne se fixa jamais à un domicile précis et personne ne saura jamais comprendre sa timidité, son agitation, ni son homosexualité latente. « Redécouvrir ses dernières œuvres », dit encore Andrea Lucchesini, « m’a montré la différence entre l’artiste qui a diverti ses amis et le compositeur travaillant dans la solitude, sans aucune perspective d’être publié ni joué. » Cette solitude au bord de la rupture s’entend bien dans cet album, particulièrement dans l’interprétation de l’Andantino de la Sonate D. 959 où passent d’inquiétants fantômes. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Schubert: Late Piano Works, Vol. 1 (Andrea Lucchesini plays Schubert's Piano Sonatas Nos. 20 & 4 and the Allegretto, D. 915)

Andrea Lucchesini

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Piano Sonata No. 20 in A Major, D. 959: I. Allegro
00:17:19

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

2
Piano Sonata No. 20 in A Major, D. 959: II. Andantino
00:08:29

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

3
Piano Sonata No. 20 in A Major, D. 959: III. Scherzo. Allegro vivace - Trio. Un poco più lento
00:05:23

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

4
Piano Sonata No. 20 in A Major, D. 959: IV. Rondo. Allegretto
00:12:40

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

5
Piano Sonata No. 4 in A Minor, D. 537: I. Allegro, ma non troppo
00:08:18

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

6
Piano Sonata No. 4 in A Minor, D. 537: II. Allegretto quasi andantino
00:08:11

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

7
Piano Sonata No. 4 in A Minor, D. 537: III. Allegro vivace
00:05:36

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

8
Allegretto in C Minor, D. 915
00:06:16

Franz Schubert, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Andrea Lucchesini, Artist, MainArtist

2019 audite Musikproduktion 2019 audite Musikproduktion

Descriptif de l'album

La carrière d’Andrea Lucchesini se poursuit discrètement, à l’ombre de celle beaucoup plus médiatisée d’autres pianistes italiens. Brillant élève, comme Nelson Goerner, de la grande Maria Tipo, Lucchesini s’est beaucoup investi dans la péninsule au concert et au disque. Après s’être fait connaître pour ses interprétations de la musique de Luciano Berio, en particulier de son concerto Echoing Curves dirigé par le compositeur lui-même, il a enregistré l’intégrale des sonates de Beethoven pour le label Stradivarius.
Au cours de ces dernières années, c’est Schubert qu’il a pour compagnon de route, « mon grand amour », dit-il. Ces deux compositeurs si différents de l’orée du romantisme fascinent Andrea Lucchesini qui présente ici un premier volume dédié aux œuvres tardives de Schubert, à l’époque où le compositeur de lieder se remet à composer des sonates dans le pesant voisinage d’un génie comme Beethoven, qui habitait de surcroît la même ville que lui.
Pour Lucchesini, Schubert reste une énigme. L’homme ne nous laisse presque aucun écrit, il ne se fixa jamais à un domicile précis et personne ne saura jamais comprendre sa timidité, son agitation, ni son homosexualité latente. « Redécouvrir ses dernières œuvres », dit encore Andrea Lucchesini, « m’a montré la différence entre l’artiste qui a diverti ses amis et le compositeur travaillant dans la solitude, sans aucune perspective d’être publié ni joué. » Cette solitude au bord de la rupture s’entend bien dans cet album, particulièrement dans l’interprétation de l’Andantino de la Sonate D. 959 où passent d’inquiétants fantômes. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Andrea Lucchesini

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Hélène Grimaud, Élue farouche

Petit tour d’horizon de la discographie d’Hélène Grimaud, à l’occasion de son cinquantième anniversaire et de ses trente ans d’activité discographique. De Denon à Deutsche Grammophon, en passant par Erato puis Teldec, retour sur un parcours incontestablement personnel, sincère et glorieux.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Dans l'actualité...