Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ulf Schirmer - Saint-Saëns : Proserpine

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Saint-Saëns : Proserpine

Gens..., Münchner Rundfunkorchester, Ulf Schirmer

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« Joyau d'une troupe bien rodée, Véronique Gens ressuscite la courtisane italienne du XVI siècle dont Saint-Saëns peignait en 1887 les amours tragiques. La dame se meurt secrètement d'amour pour le jeune Sabatino, qui lui préfère la fraîche et vertueuse Angiola. L'accueil est tiède, la critique reprochant à Saint-Saëns le "symphoniste", le "wagnérien", de donner la prééminence à l'orchestre [...] Si le compositeur fignole le pittoresque de sa toile de fond [...], il entend d'abord "éclairer les dessous du drame". Car Saint-Saëns, loin de négliger les voix, tient au caractère de ses personnages, sa correspondance n'en fait pas mystère. [...] les forces de la Radio de Munich, guidées par Ulf Schirmer, s'en tirent bien. [...] la diction et la tenue générale sont admirables. Et le Chœur de la Radio flamande illumine la scène des pèlerins, joyau de la partition [...] » (Diapason, juillet-août 2017 / François Laurent)


« [...] Proserpine eut le malheur d'être créée à l'Opéra-Comique deux mois avant l'incendie qui détruisit la salle en 1887. Tout le matériel et les décors disparurent et l'ouvrage ne fut remonté qu'en 1899 mais ne fit pas carrière. La musique est pourtant extrêmement bien composée, d'un certain modernisme, ce qui la fit taxer de "wagnérisme", ce qui est très abusif. [...] Véronique Gens, comme à son habitude, pratique un chant de grande classe, d'un style toujours châtié jusque dans les scènes les plus violentes. La mezzo-soprano Marie-Adeline Henry est une heureuse découverte en Angiola, un rôle plutôt pâle auquel elle confère une présence certaine. [...] Comme dans Cinq Mars de Gounod, publié l'an dernier par le même éditeur, le travail d'Ulf Schirmer est parfait d'équilibre et de délicatesse.» (Classica, juin 2017 / Cristiana Prerio)

Plus d'informations

Saint-Saëns : Proserpine

Ulf Schirmer

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Proserpine, R. 292, Act I (Camille Saint-Saëns)

1
Prélude
00:01:29

Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

2
Scenes 1 & 2 : "Qu’elle est infernale et divine" (Orlando, Filippo, Ercole, un groupe de jeunes seigneurs et de femmes)
00:03:36

Mathias Vidal, Tenor (Orlando) - Artavazd Sargsyan, Tenor (Filippo) - Philippe-Nicolas Martin, Bass (Ercole) - Flemish Radio Choir - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

3
Scène 2 : "Voyez-les tous, navrés de trop d’indifférence!" (Les mêmes, Proserpine)
00:02:46

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Mathias Vidal, Tenor (Orlando) - Artavazd Sargsyan, Tenor (Filippo) - Philippe-Nicolas Martin, Bass (Ercole) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

4
Scene 3 : Duo "Je t’en supplie" (Sabatino, Renzo)
00:03:00

Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

5
Scene 3 : Air de Sabatino "Pourquoi me demander cette épreuve insensée?" (Sabatino, Renzo)
00:02:07

Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

6
Scène 4 : "Enfin ! Sabatino !" (Proserpine, Sabatino, Renzo, Orlando, Filippo, Ercole)
00:01:44

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Mathias Vidal, Tenor (Orlando) - Artavazd Sargsyan, Tenor (Filippo) - Philippe-Nicolas Martin, Bass (Ercole) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

7
Scene 4 : Pavane et scène "Va, c’est fort à propos qu’elle les congédie!" (Renzo to Sabatino)
00:00:55

Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

8
Scene 5 : Arioso "Amour vrai, source pure où j’aurais voulu boire" (Proserpine)
00:01:19

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

9
Scene 6 : "Proserpine !" (Proserpine, Sabatino)
00:08:00

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

10
Scene 7 : "Il n’a pas compris !" (Proserpine, Gil, Squarocca, 2 valets)
00:01:53

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Artavazd Sargsyan, Tenor (Gil) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

11
Scene 7 : "Que préféreriez-vous" (Proserpine, Squarocca)
00:01:48

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

12
Final "Proserpine nous délaisse !" (Orlando, Ercole, Filippo, Chœur, Proserpine, Squarocca)
00:05:07

Mathias Vidal, Tenor (Orlando) - Philippe-Nicolas Martin, Bass (Ercole) - Artavazd Sargsyan, Tenor (Filippo) - Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Flemish Radio Choir - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

Proserpine, R. 292, Act II (Camille Saint-Saëns)

13
Scene 1 : Prélude et Ave Maria (Pensionnaires, religieuses, novices)
00:04:14

Flemish Radio Choir - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

14
Scene 1 : "Un cavalier à la moustache noire" (3 jeunes filles, 3 novices, Angiola, une religieuse)
00:04:07

Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Clémence Tilquin, Soprano (Une religieuse) - Flemish Radio Choir - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

15
Scene 2 : "Bonjour, petite sœur !" (Renzo, Angiola)
00:02:32

Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

16
Scene 2 : Air de Sabatino "Comment dire bien ce que je veux dire ?" (Sabatino, Renzo, Angiola)
00:03:45

Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

17
Trio "Allez, ô vous que j’aime !" (Angiola, Sabatino, Renzo)
00:03:03

Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

18
Finale "Approchez et prenez, chacun à votre tour" (Angiola, Sabatino, Squarocca, Renzo, Pèlerins, Foule)
00:04:06

Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Flemish Radio Choir - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

DISQUE 2

Proserpine, R. 292, Act III (Camille Saint-Saëns)

1
Tarentelle
00:01:26

Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

2
Scene 1 : "Qui va là ? Squarocca !" (Squarocca, Chœur des Gitanos)
00:02:13

Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Flemish Radio Choir - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

3
Scene 2 : "Approchez, ma beauté ; nous sommes seuls maîtres" (Squarocca, Proserpine)
00:03:24

Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

4
Scenes 3 & 4 : "Pourquoi suis-je venue... et que puis-je espérer ?" (Proserpine seule, puis Squarocca)
00:04:33

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

5
Scene 4 : Chanson de Squarocca "Là ! Chantons maintenant la chanson des ivrognes" (Squarocca)
00:01:46

Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

6
Scenes 4 & 5 : "Elle est belle, la misérable !" (Proserpine, Squarocca, Renzo, Angiola)
00:02:16

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

7
Scene 6 : "Votre main !" (Proserpine, Angiola, Squarocca)
00:04:26

Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Andrew Foster-Williams, Baritone (Squarocca) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

Proserpine, R. 292, Act IV (Camille Saint-Saëns)

8
Entracte
00:04:13

Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

9
Scene 1 : Air "Puis-je croire que c’est bien vrai" (Sabatino)
00:03:14

Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

10
Scene 2 : Duo "Vous ici !" (Sabatino, Proserpine)
00:05:39

Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

11
Scene 2, trio & finale : "Vos menaces, madame..." (Sabatino, Proserpine, Angiola, Renzo)
00:06:05

Frédéric Antoun, Tenor (Sabatino) - Véronique Gens, Soprano (Proserpine) - Marie-Adeline Henry, Soprano (Angiola) - Jean Teitgen, Bass (Renzo) - Münchner Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, Conductor - Camille Saint-Saëns, Composer - Louis Gallet, Lyricist

2017 Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

Descriptif de l'album

« Joyau d'une troupe bien rodée, Véronique Gens ressuscite la courtisane italienne du XVI siècle dont Saint-Saëns peignait en 1887 les amours tragiques. La dame se meurt secrètement d'amour pour le jeune Sabatino, qui lui préfère la fraîche et vertueuse Angiola. L'accueil est tiède, la critique reprochant à Saint-Saëns le "symphoniste", le "wagnérien", de donner la prééminence à l'orchestre [...] Si le compositeur fignole le pittoresque de sa toile de fond [...], il entend d'abord "éclairer les dessous du drame". Car Saint-Saëns, loin de négliger les voix, tient au caractère de ses personnages, sa correspondance n'en fait pas mystère. [...] les forces de la Radio de Munich, guidées par Ulf Schirmer, s'en tirent bien. [...] la diction et la tenue générale sont admirables. Et le Chœur de la Radio flamande illumine la scène des pèlerins, joyau de la partition [...] » (Diapason, juillet-août 2017 / François Laurent)


« [...] Proserpine eut le malheur d'être créée à l'Opéra-Comique deux mois avant l'incendie qui détruisit la salle en 1887. Tout le matériel et les décors disparurent et l'ouvrage ne fut remonté qu'en 1899 mais ne fit pas carrière. La musique est pourtant extrêmement bien composée, d'un certain modernisme, ce qui la fit taxer de "wagnérisme", ce qui est très abusif. [...] Véronique Gens, comme à son habitude, pratique un chant de grande classe, d'un style toujours châtié jusque dans les scènes les plus violentes. La mezzo-soprano Marie-Adeline Henry est une heureuse découverte en Angiola, un rôle plutôt pâle auquel elle confère une présence certaine. [...] Comme dans Cinq Mars de Gounod, publié l'an dernier par le même éditeur, le travail d'Ulf Schirmer est parfait d'équilibre et de délicatesse.» (Classica, juin 2017 / Cristiana Prerio)

Détails de l'enregistrement original : Recording : Münchner Prinzregententheater, October 7 & 9, 2016

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?