Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yan Pascal Tortelier - Requiem - Cantique de Jean Racine - La Naissance de Vénus...

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Requiem - Cantique de Jean Racine - La Naissance de Vénus...

Gabriel Faure

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Requiem - Cantique de Jean Racine - La Naissance de Vénus...

Yan Pascal Tortelier

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Cantique de Jean Racine, Op. 11 (Live) (Gabriel Fauré)

1
Cantique de Jean Racine, Op. 11 (Live): Cantique de Jean Racine, Op. 11 00:05:25

City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

La Naissance de Venus, Op. 29 (Gabriel Fauré)

2
La Naissance de Venus, Op. 29 00:22:45

Mary Plazas, soprano - Pamela Helen Stephen, mezzo-soprano - Timothy Robinson, ténor - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

Pavane, Op. 50 (version for choir and orchestra) (Gabriel Fauré)

3
Pavane, Op. 50 (version for choir and orchestra): Pavane, Op. 50 00:06:22

City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

Requiem, Op. 48 (Gabriel Fauré)

4
Requiem, Op. 48: Introit et Kyrie 00:06:55

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

5
Requiem, Op. 48: Offertoire 00:07:33

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

6
Requiem, Op. 48: Sanctus 00:03:04

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

7
Requiem, Op. 48: Pie Jesu 00:03:22

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

8
Requiem, Op. 48: Agnus Dei 00:05:44

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

9
Requiem, Op. 48: Libera Me 00:04:41

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

10
Requiem, Op. 48: In Paradisum 00:03:42

Libby Crabtree, soprano - James Rutherford, basse - Jonathan Scott, orgue - City of Birmingham Symphony Chorus - BBC Philharmonic - Yan Pascal Tortelier, direction

2003 Chandos

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Yan Pascal Tortelier
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans Casablanca, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis le miracle est descendu sur l’auditoire.

Mozart, entre l'équerre et le compas

Qu'en est-il de ces œuvres dites « maçonniques » chez Wolfgang Amadeus ? Symboles, numérologie, correspondances, fadaises ?

Dans l'actualité...