Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

La Rêveuse - Purcell : Devotional Songs & Anthems

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Purcell : Devotional Songs & Anthems

La Rêveuse - Benjamin Perrot - Florence Bolton

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Les « devotional songs » à trois voix d’hommes de Purcell restent nimbés d’un certain mystère. Vraisemblablement composés entre 1680 et 1688, ils sont restés à l’état de manuscrit et il est difficile de savoir s'ils furent écrits pour un établissement religieux ou pour des particuliers. Le régime puritain de Cromwell, pourtant remplacé dès 1661 par le retour du roi exilé Charles II (le « Merry Monarch », ou le « monarque joyeux/fêtard », connu pour ses frasques en tout genre), avait laissé des traces profondes dans la société britannique, en particulier dans le domaine de la dévotion domestique – la pratique religieuse à la maison. Sans doute Purcell connaissait-il les recueils de psaumes et de motets publiés pour ces pratiques, écrits pour un nombre réduit de chanteurs et continuo. Mais les Devotional Songs de Purcell sont autrement exigeants en termes de technique vocale que ces précédentes pièces destinées au salon, et l’on peut donc se demander s’il ne les a pas plutôt destinés aux professionnels de la cour. Deux ténors, une basse, ainsi que le continuo (basse de viole, clavecin, orgue, théorbe), servent ici à merveille cette sombre et ample musique que l’on ne connaît guère, et c’est bien dommage. Afin d’offrir quelque répit dans ce discours de grand recueillement, le présent album propose également quelques pistes de pièces instrumentales signées Geoffrey Finger, un compositeur morave installé en Angleterre, plus ou moins contemporain de Purcell. © SM/Qobuz


« [...) D'une page à l'autre, les trois chanteurs, les ténors Jeffrey Thompson et Marc Mauillon et la basse Geoffroy Buffière, n'hésitent pas à souligner les contrastes et à s'engager sans réserve dans ce théâtre sacré, encouragés par un continuo exemplaire et convaincu. Le verbe haut et le ton volontiers déclamatoire, ils ont bien compris que l'intensité des couleurs et la volupté de l'expression pouvaient véhiculer les sentiments les plus intimes. Comme la peinture caravagesque judicieusement choisie pour la couverture. » (Classica, novembre 2015 / Philippe Venturini)

Plus d'informations

Purcell : Devotional Songs & Anthems

La Rêveuse

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Hear me, O Lord, the great support, Z.133 (Devotional song) (Henry Purcell)

1
Hear me, O Lord, the great support, Z.133 (Devotional song) 00:06:37

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

O, I’m sick of life, Z.140 (Devotional song) (Henry Purcell)

2
O, I’m sick of life, Z.140 (devotional song) 00:05:58

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Since God so tender a regard, Z143 (Devotional song) (Henry Purcell)

3
Since God so tender a regard, Z143 (devotional song) 00:04:59

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Sonata quarta in D Minor, RI-148 (Godfrey Finger)

4
I. Adagio 00:02:56

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Godfrey Finger, Composer

Mirare 2015

5
II. Allegro 00:02:09

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Godfrey Finger, Composer

Mirare 2015

6
III. Adagio - Allegro - Adagio 00:03:31

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Godfrey Finger, Composer

Mirare 2015

Plung’d in the confines of despair, Z.142 (Devotional song) RI-148 (Henry Purcell)

7
Plung’d in the confines of despair, Z.142 (Devotional song) 00:05:30

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Blessed is he that considereth the poor, Z.7 (Anthem) (Henry Purcell)

8
Blessed is he that considereth the poor, Z.7 (Anthem) 00:05:26

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

The Aspiration: How long, great God, Z.189 (Devotional song) (Henry Purcell)

9
The Aspiration: How long, great God, Z.189 (Devotional song) 00:03:54

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Division No. 8 in G Major (Godfrey Finger)

10
Division No. 8 in G Major 00:04:00

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Godfrey Finger, Composer

Mirare 2015

When on my sick bed I languish, Z.144 (Devotional song) (Henry Purcell)

11
When on my sick bed I languish, Z.144 (Devotional song) 00:06:06

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

With sick and famish’d eyes, Z.200 (Devotional song) (Henry Purcell)

12
With sick and famish’d eyes, Z.200 (Devotional song) 00:06:46

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Division in G Minor, RI-140 (Godfrey Finger)

13
Division in G Minor RI-140 00:03:59

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Godfrey Finger, Composer

Mirare 2015

I was glad, Z.19 (Henry Purcell)

14
I was glad, Z.19 (Harmonia Sacra version, anthem) 00:05:22

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Lord, not to us, Z.137 (Anthem) (Henry Purcell)

15
Lord, not to us, Z.137 (Anthem) 00:02:35

La Rêveuse - Benjamin Perrot & Florence Bolton - Henry Purcell, Composer

Mirare 2015

Descriptif de l'album

Les « devotional songs » à trois voix d’hommes de Purcell restent nimbés d’un certain mystère. Vraisemblablement composés entre 1680 et 1688, ils sont restés à l’état de manuscrit et il est difficile de savoir s'ils furent écrits pour un établissement religieux ou pour des particuliers. Le régime puritain de Cromwell, pourtant remplacé dès 1661 par le retour du roi exilé Charles II (le « Merry Monarch », ou le « monarque joyeux/fêtard », connu pour ses frasques en tout genre), avait laissé des traces profondes dans la société britannique, en particulier dans le domaine de la dévotion domestique – la pratique religieuse à la maison. Sans doute Purcell connaissait-il les recueils de psaumes et de motets publiés pour ces pratiques, écrits pour un nombre réduit de chanteurs et continuo. Mais les Devotional Songs de Purcell sont autrement exigeants en termes de technique vocale que ces précédentes pièces destinées au salon, et l’on peut donc se demander s’il ne les a pas plutôt destinés aux professionnels de la cour. Deux ténors, une basse, ainsi que le continuo (basse de viole, clavecin, orgue, théorbe), servent ici à merveille cette sombre et ample musique que l’on ne connaît guère, et c’est bien dommage. Afin d’offrir quelque répit dans ce discours de grand recueillement, le présent album propose également quelques pistes de pièces instrumentales signées Geoffrey Finger, un compositeur morave installé en Angleterre, plus ou moins contemporain de Purcell. © SM/Qobuz


« [...) D'une page à l'autre, les trois chanteurs, les ténors Jeffrey Thompson et Marc Mauillon et la basse Geoffroy Buffière, n'hésitent pas à souligner les contrastes et à s'engager sans réserve dans ce théâtre sacré, encouragés par un continuo exemplaire et convaincu. Le verbe haut et le ton volontiers déclamatoire, ils ont bien compris que l'intensité des couleurs et la volupté de l'expression pouvaient véhiculer les sentiments les plus intimes. Comme la peinture caravagesque judicieusement choisie pour la couverture. » (Classica, novembre 2015 / Philippe Venturini)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par La Rêveuse
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans Casablanca, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis le miracle est descendu sur l’auditoire.

Histoire de labels : Naïve classique

Naïve Classique : un grand fleuve et ses affluents

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Dans l'actualité...