Lukas Geniušas Prokofiev: Piano Sonata No. 2 & No. 5 - 10 Pieces, Op. 12

Prokofiev: Piano Sonata No. 2 & No. 5 - 10 Pieces, Op. 12

Lukas Geniušas

Paru le 30 novembre 2018 chez Mirare

Artiste principal : Lukas Geniušas

Genre : Classique > Musique de chambre > Piano solo

Distinctions : Diapason d'or ( janvier 2019) - Choc de Classica ( février 2019) - Gramophone Editor's Choice ( avril 2019) - Le Choix de France Musique ( janvier 2019)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 96.00 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Lukas Geniušas sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

9,49 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Par son « éclat et sa maturité » (The Guardian), le pianiste russo-lituanien Lukas Geniušas s’est imposé sur la scène internationale comme un artiste parmi les plus intéressants de sa génération. On a déjà pu l’entendre au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Salle Verdi à Milan, à la Grande Salle du Conservatoire de Moscou, à la Roque d’Anthéron, ou encore auprès d’orchestres tels que le Philharmonique de Radio France, le National de Lyon, le NHK de Tokyo, le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, le National de Russie, et la liste est encore bien longue. Il a choisi un programme Prokofiev mêlant œuvres de jeunesse – les Dix Pièces Op. 12 qui sont un travail de fin d’études, et pourtant si intimement prokofievien déjà ! –, œuvre de la première maturité avec la Deuxième Sonate de 1912, et œuvre de la pleine maturité avec la Cinquième Sonate. Mieux encore, cette Cinquième Sonate fut écrite « une première fois » en 1923 après son séjour parisien, puis révisée trois décennies plus tard, sous contrainte, sans doute, de l’infâme décret Jdanov qui avait accusé le malheureux compositeur de tous les maux anti-soviétiques, mais aussi dans un souci tout personnel d’épuration du geste pianistique. Et de la sorte, cette œuvre semble quasiment « parisienne » tant elle présente des similitudes avec le langage de Poulenc. © SM/Qobuz

« [...] Geniušas, qui multiplie les prises de risques, tire de son clavier une palette dont la variété, la vérité et la beauté envoûtent. [...] Le pianiste paraît savoir tout faire mieux que personne, comme le jeune Prokofiev semble être à lui seul dix compositeurs. [...] Puisse Geniušas, après ce premier coup de maître, construire une intégrale des neuf sonates ! » (Diapason, janvier 2019 / Patrick Szersnovicz)

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 17 pistes Durée totale : 00:59:25

    Piano Sonata No. 2 Op. 14 (Sergei Prokofiev)
  1. 1 I. Allegro ma non troppo

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  2. 2 II. Scherzo. Allegro marcato

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  3. 3 III. Andante

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  4. 4 VI. Vivace

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  5. Piano Sonata No. 5, Op. 38/135
  6. 5 I. Allegro tranquillo

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  7. 6 II. Andantino

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  8. 7 III. Un poco allegretto

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  9. 10 Pieces for Piano, Op. 12
  10. 8 I. March

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  11. 9 II. Gavotte

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  12. 10 III. Rigaudon

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  13. 11 IV. Mazurka

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  14. 12 V. Capriccio

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  15. 13 VI. Legenda

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  16. 14 VII. Prelude

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  17. 15 VIII. Allemande

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  18. 16 IX. Humorous Scherzo

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer

  19. 17 X. Scherzo

    Lukas Geniušas, Piano - Sergei Prokofiev, Composer Copyright : Mirare Mirare

  • Descriptif de l'album
  • Par son « éclat et sa maturité » (The Guardian), le pianiste russo-lituanien Lukas Geniušas s’est imposé sur la scène internationale comme un artiste parmi les plus intéressants de sa génération. On a déjà pu l’entendre au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Salle Verdi à Milan, à la Grande Salle du Conservatoire de Moscou, à la Roque d’Anthéron, ou encore auprès d’orchestres tels que le Philharmonique de Radio France, le National de Lyon, le NHK de Tokyo, le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, le National de Russie, et la liste est encore bien longue. Il a choisi un programme Prokofiev mêlant œuvres de jeunesse – les Dix Pièces Op. 12 qui sont un travail de fin d’études, et pourtant si intimement prokofievien déjà ! –, œuvre de la première maturité avec la Deuxième Sonate de 1912, et œuvre de la pleine maturité avec la Cinquième Sonate. Mieux encore, cette Cinquième Sonate fut écrite « une première fois » en 1923 après son séjour parisien, puis révisée trois décennies plus tard, sous contrainte, sans doute, de l’infâme décret Jdanov qui avait accusé le malheureux compositeur de tous les maux anti-soviétiques, mais aussi dans un souci tout personnel d’épuration du geste pianistique. Et de la sorte, cette œuvre semble quasiment « parisienne » tant elle présente des similitudes avec le langage de Poulenc. © SM/Qobuz

    « [...] Geniušas, qui multiplie les prises de risques, tire de son clavier une palette dont la variété, la vérité et la beauté envoûtent. [...] Le pianiste paraît savoir tout faire mieux que personne, comme le jeune Prokofiev semble être à lui seul dix compositeurs. [...] Puisse Geniušas, après ce premier coup de maître, construire une intégrale des neuf sonates ! » (Diapason, janvier 2019 / Patrick Szersnovicz)

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Lukas Geniušas dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Mirare

Créé en 2001 par René Martin, le label Mirare tire un trait d’union entre la scène classique et l’industrie du disque. Initiateur de festivals renommés (La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron…), René Martin souhaitait conserver une trace phonographique des manifestations musicales qu’il organisait : « Avoir fondé Mirare n’est que la suite et le complément logique de toutes ces activités. Entre les artistes que nous nous efforçons de faire découvrir, ceux qui n’ont pas encore ou plus de maison de disques, ceux avec lesquels nous avons depuis longtemps établi une complicité, le vivier était tout trouvé. » Cette intuition s’est avérée juste. En dépit de la crise...

Voir la page Mirare Lire l'article

L'instrument

Piano dans le magazine

Plus d'articles

L'époque

Musique Moderne dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Piano solo dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Classique dans le magazine

  • Les Arts Flo ont 40 ans ! Les Arts Flo ont 40 ans !

    Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...

    Lire l'article
  • Schiff et Schubert, à la folie...

    Le grand pianiste hongrois András Schiff poursuit son exploration de la musique de Franz Schubert et consacre son nouveau disque aux quatre Impromptus D 899 et aux compositions datant de 1828...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles