Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Diabolus in Musica - Plorer, gemir, crier... Hommage à la "voix d'or" de Johannes Ockeghem

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Plorer, gemir, crier... Hommage à la "voix d'or" de Johannes Ockeghem

Diabolus in Musica / Antoine Guerber

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

L’œuvre de Johannes Ockeghem a influencé, voire directement inspiré un nombre considérable de musiciens, contemporains ou immédiats successeurs du maître tourangeau. Beaucoup de ces compositeurs de talent prirent comme modèle une de ses œuvres, laissant ainsi des témoignages éloquents de l’admiration qu’ils lui portaient. Tous lui ont rendu visite et ont contribué à populariser son image de “père bienveillant” de cette caste étonnante de musiciens-chanteurs compositeurs. La mort d’Ockeghem, en 1497 à un âge bien respectable, a fortement ému cette brillante génération assurant la transition entre Moyen Âge et Renaissance et bien sûr donné lieu à la création de bouleversantes musiques. Quatre motets d’une grande variété stylistique, une messe polyphonique complète et un extraordinaire poème de déploration font revivre l’émouvant hommage des collègues et amis de Johannes Ockeghem. Ces œuvres représentent l’apogée du contrepoint franco-flamand et illustrent le glissement insensible qui s’est effectué entre Moyen Âge et Renaissance, grâce à ces musiques sublimes et sublimées par la disparition du grand maître. Elles sont ici chantées comme la tradition le voulait dans les grandes cathédrales ou collégiales : a cappella, à un ou deux chanteurs par partie selon les œuvres.

Plus d'info

Plorer, gemir, crier... Hommage à la "voix d'or" de Johannes Ockeghem

Diabolus in Musica

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Plorer, gemir, crier - Requiem 00:03:35

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Pierre de la Rue, Composer

Aeon Aeon

2
Missa sicut rosa spinam: Kyrie 00:02:53

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Jacob Obrecht, Composer

Aeon Aeon

3
Missa sicut rosa spinam: Gloria 00:06:52

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Jacob Obrecht, Composer

Aeon Aeon

4
Missa sicut rosa spinam: Credo 00:13:01

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Jacob Obrecht, Composer

Aeon Aeon

5
Missa sicut rosa spinam: Sanctus 00:08:50

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Jacob Obrecht, Composer

Aeon Aeon

6
Missa sicut rosa spinam: Agnus Dei 00:02:56

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Jacob Obrecht, Composer

Aeon Aeon

7
Nymphes des bois - Requiem 00:04:16

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Josquin Desprez, Composer

Aeon Aeon

8
In hydraulis 00:07:47

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Antoine Busnoys, Composer

Aeon Aeon

9
Ergone conticuit 00:07:08

Diabolus in Musica, Performer - Antoine Guerber, Performer - Johannes Lupus, Composer

Aeon Aeon

Descriptif de l'album

L’œuvre de Johannes Ockeghem a influencé, voire directement inspiré un nombre considérable de musiciens, contemporains ou immédiats successeurs du maître tourangeau. Beaucoup de ces compositeurs de talent prirent comme modèle une de ses œuvres, laissant ainsi des témoignages éloquents de l’admiration qu’ils lui portaient. Tous lui ont rendu visite et ont contribué à populariser son image de “père bienveillant” de cette caste étonnante de musiciens-chanteurs compositeurs. La mort d’Ockeghem, en 1497 à un âge bien respectable, a fortement ému cette brillante génération assurant la transition entre Moyen Âge et Renaissance et bien sûr donné lieu à la création de bouleversantes musiques. Quatre motets d’une grande variété stylistique, une messe polyphonique complète et un extraordinaire poème de déploration font revivre l’émouvant hommage des collègues et amis de Johannes Ockeghem. Ces œuvres représentent l’apogée du contrepoint franco-flamand et illustrent le glissement insensible qui s’est effectué entre Moyen Âge et Renaissance, grâce à ces musiques sublimes et sublimées par la disparition du grand maître. Elles sont ici chantées comme la tradition le voulait dans les grandes cathédrales ou collégiales : a cappella, à un ou deux chanteurs par partie selon les œuvres.

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?