Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Víkingur Ólafsson - Philip Glass: Piano Works

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Non, ce ne sont pas toutes les Études de Philip Glass que joue ici le pianiste islandais Víkingur Ólafsson, mais un choix personnel – et pas dans cet ordre – comprenant les No. 2, 3, 5, 6, 9, 13, 14, 15, 18 et 20. Là où la chose s’étoffe, c’est que deux de ces études – 2 et 5 – sont aussi proposées dans une adaptation pour piano et cordes, tandis que l’album se referme sur une réécriture encore plus radicale puisque signée du musicien canadien CFCF – le nom de scène de Michael Silver –, faisant appel exclusivement à des sonorités électroniques. Pour mémoire, les Études datent de la plus récente période de la vie créatrice du compositeur. En guise d’ouverture, Ólafsson propose une version pour piano solo de Opening extrait de Glassworks, puis la même pièce pour piano et cordes. Comme quoi cette musique s’accommode de toutes les sauces, toutes les modifications, toutes les réécritures – le compositeur lui-même en est d’ailleurs un adepte – et que chaque nouvelle conception ouvre d’autres fenêtres sur le contenu musical.

Plus d'informations

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Glassworks (Philip Glass)

1
Opening
00:07:44

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
Opening Reworked By Christian Badzura
00:06:40

Philip Glass, Composer - Una Sveinbjarnardóttir, Violin, AssociatedPerformer - Þórunn Ósk Marinósdóttir, Viola, AssociatedPerformer - Christopher Tarnow, Producer - Christian Badzura, Remixer, StudioPersonnel - Sigurður Bjarki Gunnarsson, Cello, AssociatedPerformer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Siggi String Quartet, String Quartet, MainArtist, AssociatedPerformer - Helga Thóra Björgvinsdóttir, Violin, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Études (Philip Glass)

3
No. 9
00:02:33

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
No. 2
00:06:00

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
No. 6
00:04:26

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
No. 5
00:08:56

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

7
No. 2 Reworked By Christian Badzura
00:06:03

Philip Glass, Composer - Una Sveinbjarnardóttir, Violin, AssociatedPerformer - Þórunn Ósk Marinósdóttir, Viola, AssociatedPerformer - Christopher Tarnow, Producer - Christian Badzura, Remixer, StudioPersonnel - Sigurður Bjarki Gunnarsson, Cello, AssociatedPerformer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Siggi String Quartet, String Quartet, MainArtist, AssociatedPerformer - Helga Thóra Björgvinsdóttir, Violin, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

8
No. 13
00:03:29

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

9
No. 15
00:07:41

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

10
No. 3
00:04:01

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

11
No. 14
00:04:37

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

12
No. 5 Reworked By Christian Badzura
00:04:27

Philip Glass, Composer - Una Sveinbjarnardóttir, Violin, AssociatedPerformer - Þórunn Ósk Marinósdóttir, Viola, AssociatedPerformer - Christopher Tarnow, Producer - Christian Badzura, Remixer, StudioPersonnel - Sigurður Bjarki Gunnarsson, Cello, AssociatedPerformer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Siggi String Quartet, String Quartet, MainArtist, AssociatedPerformer - Helga Thóra Björgvinsdóttir, Violin, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

13
No. 18
00:06:02

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

14
No. 20
00:11:26

Philip Glass, Composer - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

15
No. 9 Reworked By CFCF
00:03:43

Philip Glass, Composer - CFCF, Remixer, StudioPersonnel - Christopher Tarnow, Producer - Víkingur Ólafsson, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2017 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Non, ce ne sont pas toutes les Études de Philip Glass que joue ici le pianiste islandais Víkingur Ólafsson, mais un choix personnel – et pas dans cet ordre – comprenant les No. 2, 3, 5, 6, 9, 13, 14, 15, 18 et 20. Là où la chose s’étoffe, c’est que deux de ces études – 2 et 5 – sont aussi proposées dans une adaptation pour piano et cordes, tandis que l’album se referme sur une réécriture encore plus radicale puisque signée du musicien canadien CFCF – le nom de scène de Michael Silver –, faisant appel exclusivement à des sonorités électroniques. Pour mémoire, les Études datent de la plus récente période de la vie créatrice du compositeur. En guise d’ouverture, Ólafsson propose une version pour piano solo de Opening extrait de Glassworks, puis la même pièce pour piano et cordes. Comme quoi cette musique s’accommode de toutes les sauces, toutes les modifications, toutes les réécritures – le compositeur lui-même en est d’ailleurs un adepte – et que chaque nouvelle conception ouvre d’autres fenêtres sur le contenu musical.

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Víkingur Ólafsson
La damoiselle élue Víkingur Ólafsson
Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Johann Sebastian Bach Víkingur Ólafsson
Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
La damoiselle élue Víkingur Ólafsson

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Dans l'actualité...