Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jimi Hendrix|People, Hell & Angels

People, Hell & Angels

Jimi Hendrix

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Avec ce nouvel avatar de l'imposante discographie posthume de Jimi Hendrix, c'est le bout du bout de ce qui aurait dû être son dernier album qui voit le jour en grandes pomptes et très officiellement, comme cela fut déjà le cas pour First Rays of the New Rising Sun en 1997 et le récent Valleys of Neptune de 2010. Le tout orchestré par la demie-soeur du défunt guitariste, Janie Hendrix et son partenaire, le fidèle producteur Eddie Kramer, assisté de John McDermott.

Vrai-faux nouvel album de titres enregistrés entre mars 1968 et août 1970 par un guitariste lancé dans une nouvelle quête musicale avec ce qui deviendra le trio Band of Gypsies avec le bassiste Billy Cox et le batteur Buddy Miles, People, Hells & Angels est un échantillon des nombreuses séances réalisées aux studios Electryc Lady, Record Plant, Hit Factory et Sound Centre de New York. S'il est à regretter que le tracklisting suive un ordre aléatoire plutôt que chronologique, ajoutant à la confusion de la livraison, il ne faut cependant pas bouder son plaisir car la totalité des titres déjà connue des fans et hendrixologues réserve son lot de découvertes et de pépites pour tous les amateurs.

Hardcore ou pas, les fans ne vont pas manquer d'apprécier les deux premiers joyaux de la sélection, « Earth Blues » (déc. 1969) et « Somewhere » (mars 1968, avec Stephen Stills), éruptions foudroyantes, caractéristiques de la maestria en accords épaulés-jetés de l'auteur de « Crosstown Traffic » (les choeurs en plus pour le premier) ou l'étonnante démonstration soul de « Let Me Love You » (mai 1969), daté des mêmes journées que « Villanova Junction Blues », court instrumental issu d'une jam dûment répertoriée et proposée ailleurs et « Hey Gypsy Boy », lente ébauche qui avait échappé aux nombreuses parutions douteuses des années 1970. Au chapitre des connaissances figurent également les blues « Bleeding Heart » d'Elmore James et « Hear My Train Comin' » dans une énième redite ainsi qu'une version préliminaire de « Izabella » (août 1969).

Sans que la présence de ces morceaux ne leur retirent aucun mérite et raviront les néophytes, il est préférable de s'attarder sur l'instrumental « Eeasy Blues » (août 1969) assorti d'un crescendo fulgurant et « Mojo Man » (juin 1969), étonnant groove cuivré sorti des studios Fame où il a été conçu. Enfin, « Crash Landing » (avril 1969) et et « Inside Out » (juin 1968), étalonnés au Record Plant, complètent un kaléidoscope des dernières pistes empruntées par le plus grand météorite du rock.
©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018

Plus d'informations

People, Hell & Angels

Jimi Hendrix

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Earth Blues
00:03:34

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Billy Cox, Background Vocal - Billy Cox, Bass - Buddy Miles, Background Vocal - Buddy Miles, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Bob Cotto, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

2
Somewhere
00:04:06

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Buddy Miles, Drums - Stephen Stills, Bass - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Vincent Gagliano, Engineer - Tom Mucchio, Engineer - Lenny Stea, Engineer - Angel Sandoval, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

3
Hear My Train a Comin'
00:05:43

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Billy Cox, Bass - Buddy Miles, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Dave Rango, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

4
Bleeding Heart
00:03:59

Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Elmore James, Composer - Billy Cox, Bass - Buddy Miles, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Dave Rango, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

5
Let Me Move You
00:06:52

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Lonnie Youngblood, Saxophone - Hank Anderson, Bass - Jimmy Mayes, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Gary Kellgren, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

6
Izabella
00:03:44

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Billy Cox, Bass - Larry Lee, Guitar - Larry Lee, Vocal - Mitch Mitchell, Drums - Jerry Velez, Percussion - Juma Sultan, Percussion - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

7
Easy Blues
00:05:58

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Billy Cox, Bass - Larry Lee, Guitar - Mitch Mitchell, Drums - Jerry Velez, Percussion - Juma Sultan, Percussion - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

8
Crash Landing
00:04:16

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Billy Cox, Bass - Al Marks, Percussion - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Gary Kellgren, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

9
Inside Out
00:05:05

Jimi Hendrix, Bass - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Mitch Mitchell, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Bob Cotto, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

10
Hey Gypsy Boy
00:03:41

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Buddy Miles, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Gary Kellgren, Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

11
Mojo Man
00:04:07

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Albert Allen, Vocal - Arthur Allen, Vocal - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

12
Villanova Junction Blues
00:01:44

Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Guitar - Jimi Hendrix, Performer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Vocal - Billy Cox, Bass - Buddy Miles, Drums - Janie Hendrix, Producer - Eddie Kramer, Engineer - Eddie Kramer, Mixing Engineer - Eddie Kramer, Producer - John McDermott, Producer - Chandler Harrod, Assistant Engineer - Spencer Guerra, Engineer - Bernie Grundman, Mastering Engineer - Dave Rango, Producer

(P) 2013 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Avec ce nouvel avatar de l'imposante discographie posthume de Jimi Hendrix, c'est le bout du bout de ce qui aurait dû être son dernier album qui voit le jour en grandes pomptes et très officiellement, comme cela fut déjà le cas pour First Rays of the New Rising Sun en 1997 et le récent Valleys of Neptune de 2010. Le tout orchestré par la demie-soeur du défunt guitariste, Janie Hendrix et son partenaire, le fidèle producteur Eddie Kramer, assisté de John McDermott.

Vrai-faux nouvel album de titres enregistrés entre mars 1968 et août 1970 par un guitariste lancé dans une nouvelle quête musicale avec ce qui deviendra le trio Band of Gypsies avec le bassiste Billy Cox et le batteur Buddy Miles, People, Hells & Angels est un échantillon des nombreuses séances réalisées aux studios Electryc Lady, Record Plant, Hit Factory et Sound Centre de New York. S'il est à regretter que le tracklisting suive un ordre aléatoire plutôt que chronologique, ajoutant à la confusion de la livraison, il ne faut cependant pas bouder son plaisir car la totalité des titres déjà connue des fans et hendrixologues réserve son lot de découvertes et de pépites pour tous les amateurs.

Hardcore ou pas, les fans ne vont pas manquer d'apprécier les deux premiers joyaux de la sélection, « Earth Blues » (déc. 1969) et « Somewhere » (mars 1968, avec Stephen Stills), éruptions foudroyantes, caractéristiques de la maestria en accords épaulés-jetés de l'auteur de « Crosstown Traffic » (les choeurs en plus pour le premier) ou l'étonnante démonstration soul de « Let Me Love You » (mai 1969), daté des mêmes journées que « Villanova Junction Blues », court instrumental issu d'une jam dûment répertoriée et proposée ailleurs et « Hey Gypsy Boy », lente ébauche qui avait échappé aux nombreuses parutions douteuses des années 1970. Au chapitre des connaissances figurent également les blues « Bleeding Heart » d'Elmore James et « Hear My Train Comin' » dans une énième redite ainsi qu'une version préliminaire de « Izabella » (août 1969).

Sans que la présence de ces morceaux ne leur retirent aucun mérite et raviront les néophytes, il est préférable de s'attarder sur l'instrumental « Eeasy Blues » (août 1969) assorti d'un crescendo fulgurant et « Mojo Man » (juin 1969), étonnant groove cuivré sorti des studios Fame où il a été conçu. Enfin, « Crash Landing » (avril 1969) et et « Inside Out » (juin 1968), étalonnés au Record Plant, complètent un kaléidoscope des dernières pistes empruntées par le plus grand météorite du rock.
©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Remain In Light

Talking Heads

Remain In Light Talking Heads

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Gaucho

Steely Dan

Gaucho Steely Dan

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Jimi Hendrix

Live At The Café Au Go Go

Jimi Hendrix

Electric Ladyland

Jimi Hendrix

Electric Ladyland Jimi Hendrix

Songs For Groovy Children: The Fillmore East Concerts

Jimi Hendrix

Experience Hendrix: The Best Of Jimi Hendrix

Jimi Hendrix

Are You Experienced

Jimi Hendrix

Are You Experienced Jimi Hendrix

Playlists

Dans la même thématique...

Renaissance

Beyoncé

Renaissance Beyoncé

Left and Right (Feat. Jung Kook of BTS)

Charlie Puth

30

Adele

30 Adele

The Bridge

Sting

The Bridge Sting

Random Access Memories

Daft Punk

Les Grands Angles...
Le grunge en 10 albums

Au début des 90’s, Seattle devenait la capitale du rock. La faute au grunge. Cet esprit “sale” et je-m’en-foutiste né sur les cendres du punk, du heavy metal et du rock alternatif passa en un éclair de l’underground au succès mondial. Trop vite récupéré par un système qu’il reniait, le genre s’étouffa dans sa propre caricature à la fin de la décennie. Retour sur dix albums qui ont marqué le mouvement.

1984-1987 : la métamorphose de George Michael

Au milieu des années 1980, alors qu’il est au faîte de sa gloire avec Wham!, George Michael décide de se lancer dans une carrière solo qui fera de lui une star planétaire, avec des tubes comme “Faith” ou “Freedom’ 90”. Au moment où sort le documentaire “George Michael Freedom Uncut”, qui raconte son parcours, Qobuz revient sur la “métamorphose” du chanteur anglais.

J.J. Cale, le blues pépouze

Huit ans après sa mort, impossible de ne pas se ressourcer régulièrement auprès de la musique de J.J. Cale. Avec son alliage atypique de blues, folk, country et jazz, celui que vénérait Clapton et qui passa une partie de sa vie dans un mobil-home reste encore aujourd’hui l’un des ermites les plus influents du rock.

Dans l'actualité...