Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marc Albrecht - Paul Dukas - Maurice Ravel - Charles Koechlin

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Paul Dukas - Maurice Ravel - Charles Koechlin

Marc Albrecht

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Aux commandes de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg de 2004 à 2011, le chef d’orchestre allemand Marc Albrecht a choisi trois œuvres françaises inspirées par la littérature. En préambule, et clin d’œil aux origines du chef, Goethe et son fameux poème populaire Der Zauberlehrling (« L’Apprenti sorcier ») que la musique de Dukas et le film de Walt Disney ont popularisé pour des milliers d’enfants. Toujours proche et nostalgique de l’enfance, Ravel met en musique les Contes de ma mère l’Oye de Charles Perrault, qui lui permettent de déployer toute la magie de son orchestration et son attirance pour les paradis perdus. Mais l’attrait du présent programme réside davantage dans l’immense fresque symphonique Le Livre de la jungle, d’après le roman de Rudyard Kipling : le grand compositeur alsacien Charles Koechlin constitue une véritable énigme dans l’histoire de la musique, car sa puissance et son originalité restent totalement sous-évaluées alors qu’il se range aisément parmi les plus grands. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Paul Dukas - Maurice Ravel - Charles Koechlin

Marc Albrecht

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

L'apprenti sorcier (The Sorcerer's Apprentice) (Paul Dukas)

1
L'Apprenti sorcier (The Sorcerer's Apprentice)
00:10:55

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra) (Maurice Ravel)

2
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): Prelude - Tres lent
00:03:17

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

3
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): I. Danse du rouet et scene - Allegro
00:03:37

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

4
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): II. Pavane de la Belle au bois dormant
00:02:23

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

5
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): III. Les entretiens de la Belle at de la Bete
00:04:54

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

6
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): IV. Petit Poucet
00:05:03

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

7
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): V. Laideronnette, Imperatrice des Pagodes
00:04:57

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

8
Ma mère l'Oye, M. 60 (Version for Orchestra): VI. La jardin feerique
00:03:47

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

Les bandar-log, Op. 176, "Scherzo des singes" (Charles Koechlin)

9
Les bandar-log, Op. 176, "Scherzo des singes"
00:18:29

Marc Albrecht, Conductor - Marc Albrecht, Conductor

2010 PentaTone

Descriptif de l'album

Aux commandes de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg de 2004 à 2011, le chef d’orchestre allemand Marc Albrecht a choisi trois œuvres françaises inspirées par la littérature. En préambule, et clin d’œil aux origines du chef, Goethe et son fameux poème populaire Der Zauberlehrling (« L’Apprenti sorcier ») que la musique de Dukas et le film de Walt Disney ont popularisé pour des milliers d’enfants. Toujours proche et nostalgique de l’enfance, Ravel met en musique les Contes de ma mère l’Oye de Charles Perrault, qui lui permettent de déployer toute la magie de son orchestration et son attirance pour les paradis perdus. Mais l’attrait du présent programme réside davantage dans l’immense fresque symphonique Le Livre de la jungle, d’après le roman de Rudyard Kipling : le grand compositeur alsacien Charles Koechlin constitue une véritable énigme dans l’histoire de la musique, car sa puissance et son originalité restent totalement sous-évaluées alors qu’il se range aisément parmi les plus grands. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Marc Albrecht
Dans la même thématique...
Tüür : Mythos Paavo Järvi
Beethoven: Symphonies 4 & 7 Philippe Herreweghe
Bach: Ouvertures for Orchestra Rinaldo Alessandrini, Concerto Italiano
Les Grands Angles...
Herbert von Karajan et les grands maîtres du classique

Trente ans après sa mort, l’Autrichien Herbert von Karajan (Salzbourg 1908 - Anif 1989) incarne toujours la figure du chef d’orchestre. À la tête de l’orchestre philharmonique de Berlin, qu’il a élevé au rang de marque mondiale pendant presque trente-cinq ans (1955-1989), il a méthodiquement réenregistré le cœur de son répertoire : Beethoven, Brahms, Bruckner, Verdi, Wagner, Strauss…

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Karajan dirige la Sixième de Sibelius

Herbert von Karajan, l'un des interprètes les plus marquants de la musique de Sibelius, a enregistré en 1967 une version mémorable de la Sixième Symphonie. Sa plus belle version de cette œuvre, et peut-être aussi son enregistrement Sibelius le plus fascinant.

Dans l'actualité...