Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vilde Frang - Paganini & Schubert: Works for Violin & Piano

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Paganini & Schubert: Works for Violin & Piano

Vilde Frang

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

On a coutume de dire que les contraires s’attirent. Partant de cet adage, Vilde Frang fait le pari décalé de réunir Schubert et Paganini au disque. Loin de chercher à mesurer les compositeurs entre eux à l’aune de la virtuosité, la violoniste suédoise met en lumière leur commun amour du chant. Flanqué de deux Caprices – le premier de Paganini (le Capriccio, Op. 38 d’après l’air Nel cor più non mi sento de La Molinara de Paisiello) ; le dernier d'Ernst (le Grand Caprice, Op. 26, époustouflante transcription pour violon seul du Roi des aulnes) – le récital de Vilde Frang déploie une incroyable armada de moyens au service de la musique. Elle passe d’un mode de jeu à l’autre comme si de rien n’était. Cette aisance confondante fait oublier la technicité redoutable des partitions enregistrées, celles de Paganini bien sûr, mais aussi celles de Schubert. Et elle n’obère pas l’émouvante fragilité, par exemple, du début de la Fantaisie en do majeur, D. 934.
On en profite pour saluer le pianiste Michail Lifits – déjà remarqué ici aux côtés d’Alexandra Conunova dans un programme Prokofiev (Aparté). Bien qu’il ne figure pas en couverture, il ne joue pas les figurants. Dans le deuxième mouvement Allegretto, piano et violon devisent avec une grâce qui n’empêche pas le tempérament bien trempé de ces deux musiciens bardés de récompenses de s’exprimer. L’écriture tout en décalage rappelle celle du Scherzo de la Sonate, Op. 24 dite « Le Printemps » de Beethoven, la mélancolie schubertienne en plus, et souligne encore la complicité de ce duo.
Contrastées à souhait, ces œuvres sont le terrain d’élection de cette incroyable violoniste qu’est Vilde Frang. Elle modèle à l’envi, au gré de ses… caprices, les atmosphères les plus variées. Son interprétation de ce Roi des aulnes sonne comme la claque obstinée des bourrasques au plus froid de l'hiver et vous coupe le souffle. Fini de rigoler, place à l’épouvante. Mais une épouvante délicieusement sublimée ! © Elsa Siffert/Qobuz

Plus d'informations

Paganini & Schubert: Works for Violin & Piano

Vilde Frang

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Capriccio on "Nel cor più non mi sento" in G Major, Op. 38, MS 44 00:13:32

Vilde Frang, Violin, MainArtist - Niccolò Paganini, Composer

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

2
Fantasie in C Major, Op. 159, D. 934: I. Andante molto 00:03:29

Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

3
Fantasie in C Major, Op. 159, D. 934: II. Allegretto 00:05:14

Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

4
Fantasie in C Major, Op. 159, D. 934: III. Andantino 00:11:01

Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

5
Fantasie in C Major, Op. 159, D. 934: IV. Allegro vivace - Allegretto - Presto 00:04:30

Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

6
I palpiti, Op. 13, MS 77 00:09:59

Vilde Frang, Violin, MainArtist - Niccolò Paganini, Composer - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

7
9 Soirées de Vienne (After Schubert), S. 427: VI. Allegro con strepito [Arr. David Oistrakh for Violin & Piano] 00:05:01

David Oistrakh, Arranger - Franz Liszt, Composer - Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

8
Rondo brillant in B Minor, Op. 70, D. 895: I. Andante 00:03:13

Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

9
Rondo brillant in B Minor, Op. 70, D. 895: II. Allegro 00:11:01

Franz Schubert, Composer - Vilde Frang, Violin, MainArtist - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

10
Cantabile in D Major, Op. 17, MS 109 00:03:53

Vilde Frang, Violin, MainArtist - Niccolò Paganini, Composer - Michail Lifits, Piano, FeaturedArtist

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

11
Grand Caprice, Op. 26 (After Schubert's "Der Erlkönig", D. 328) 00:04:22

Vilde Frang, Violin, MainArtist - Heinrich Wilhelm Ernst, Composer

2019 Parlophone Records Limited a Warner Music Group Company 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

On a coutume de dire que les contraires s’attirent. Partant de cet adage, Vilde Frang fait le pari décalé de réunir Schubert et Paganini au disque. Loin de chercher à mesurer les compositeurs entre eux à l’aune de la virtuosité, la violoniste suédoise met en lumière leur commun amour du chant. Flanqué de deux Caprices – le premier de Paganini (le Capriccio, Op. 38 d’après l’air Nel cor più non mi sento de La Molinara de Paisiello) ; le dernier d'Ernst (le Grand Caprice, Op. 26, époustouflante transcription pour violon seul du Roi des aulnes) – le récital de Vilde Frang déploie une incroyable armada de moyens au service de la musique. Elle passe d’un mode de jeu à l’autre comme si de rien n’était. Cette aisance confondante fait oublier la technicité redoutable des partitions enregistrées, celles de Paganini bien sûr, mais aussi celles de Schubert. Et elle n’obère pas l’émouvante fragilité, par exemple, du début de la Fantaisie en do majeur, D. 934.
On en profite pour saluer le pianiste Michail Lifits – déjà remarqué ici aux côtés d’Alexandra Conunova dans un programme Prokofiev (Aparté). Bien qu’il ne figure pas en couverture, il ne joue pas les figurants. Dans le deuxième mouvement Allegretto, piano et violon devisent avec une grâce qui n’empêche pas le tempérament bien trempé de ces deux musiciens bardés de récompenses de s’exprimer. L’écriture tout en décalage rappelle celle du Scherzo de la Sonate, Op. 24 dite « Le Printemps » de Beethoven, la mélancolie schubertienne en plus, et souligne encore la complicité de ce duo.
Contrastées à souhait, ces œuvres sont le terrain d’élection de cette incroyable violoniste qu’est Vilde Frang. Elle modèle à l’envi, au gré de ses… caprices, les atmosphères les plus variées. Son interprétation de ce Roi des aulnes sonne comme la claque obstinée des bourrasques au plus froid de l'hiver et vous coupe le souffle. Fini de rigoler, place à l’épouvante. Mais une épouvante délicieusement sublimée ! © Elsa Siffert/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Vilde Frang

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Alfred Deller, la renaissance d’une voix disparue

Il est difficile d’imaginer la stupeur ressentie par les mélomanes anglais en découvrant Alfred Deller au sortir de la guerre. A cette époque, la voix de contre-ténor avait disparu depuis plus de deux siècles, engloutissant dans le même oubli tout un répertoire. Surgie soudainement du passé, cette voix magique semblait presque surnaturelle. Retour sur la fascinante trajectoire du chanteur britannique décédé en 1979.

Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Charlie Chaplin, compositeur

À l’occasion d’une grande exposition qui lui est consacrée à la Philharmonie de Paris, retour sur les liens étroits qu’entretenait Charlie Chaplin avec la musique. Interprète et réalisateur légendaire, l’homme à la canne et au chapeau melon était également l’auteur de la musique de ses films.

Dans l'actualité...