Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

John Mayall - Nobody Told Me

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Nobody Told Me

John Mayall

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Un œil rapide à la pochette de Nobody Told Me suffit à vite imaginer ce qui va sortir des enceintes. Le patron, John Mayall, 85 ans tout de même, y a apposé les noms de ses prestigieux invités : Joe Bonamassa, Larry McCray, Todd Rundgren, “Little Steven” Van Zandt du E Street Band de Springsteen, Alex Lifeson de Rush et Carolyn Wonderland. Sans surprise, il est ici question de bon gros blues électrique que le fondateur des Bluesbreakers manie comme personne depuis le début des 60's. Epaulé par un gang en béton armé composé du bassiste Greg Rzab, du batteur Jay Davenport, du guitariste rythmique Billy Watts et de la section cuivre du groupe du Late Show de Conan O’Brien, le père du british blues prouve qu’il sait encore joliment brailler dans le micro et même souffler dans son harmonica. Evidemment, l’âge d’or de Mayall est révolu et Nobody Told Me ne révolutionne aucunement le genre. Mais le niveau musical comme la sincérité des protagonistes sont tels qu’on se laisse vite embarquer par cette embardée de blues classique jouissive comme une bonne soirée entre vieux potes… © Clotilde Maréchal/Qobuz

Plus d'informations

Nobody Told Me

John Mayall

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
What Have I Done Wrong 00:03:55

Joe Bonamassa, FeaturedArtist - John Mayall, Lyricist, MainArtist - Sam Maghett, Composer

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

2
The Moon Is Full 00:04:54

John Mayall, Lyricist, MainArtist - Larry McCray, FeaturedArtist - Gwendolyn Collins, Composer

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

3
Evil and Here to Stay 00:04:48

Alex Lifeson, FeaturedArtist - Jeff Healey, Composer - Tom Stephen, Composer - John Mayall, Lyricist, MainArtist - Joseph Barry Rockman, Composer

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

4
That's What Love Will Make You Do 00:03:54

Todd Rundgren, FeaturedArtist - John Mayall, Lyricist, MainArtist - Milton Campbell, Composer

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

5
Distant Lonesome Train 00:04:33

Joe Bonamassa, Composer - John Mayall, Lyricist, MainArtist - Tom Hambridge, Composer - Carolyn Wonderland, FeaturedArtist

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

6
Delta Hurricane 00:04:58

Arno Hecht, Composer - Bob Funk, Composer - Joe Bonamassa, FeaturedArtist - Crispin Cioe, Composer - John Mayall, Lyricist, MainArtist - Paul S Litteral, Composer

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

7
The Hurt Inside 00:05:36

Gary Moore, Composer - John Mayall, Lyricist, MainArtist - Larry McCray, FeaturedArtist

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

8
It's so Tough 00:04:19

Steven Van Zandt, FeaturedArtist - John Mayall, Composer, Lyricist, MainArtist

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

9
Like It Like You Do 00:03:46

John Mayall, Composer, Lyricist, MainArtist - Carolyn Wonderland, FeaturedArtist

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

10
Nobody Told Me 00:07:22

John Mayall, Composer, Lyricist, MainArtist - Carolyn Wonderland, FeaturedArtist

John Mayall under exclusive license to Forty Below Records John Mayall under exclusive license to Forty Below Records

Descriptif de l'album

Un œil rapide à la pochette de Nobody Told Me suffit à vite imaginer ce qui va sortir des enceintes. Le patron, John Mayall, 85 ans tout de même, y a apposé les noms de ses prestigieux invités : Joe Bonamassa, Larry McCray, Todd Rundgren, “Little Steven” Van Zandt du E Street Band de Springsteen, Alex Lifeson de Rush et Carolyn Wonderland. Sans surprise, il est ici question de bon gros blues électrique que le fondateur des Bluesbreakers manie comme personne depuis le début des 60's. Epaulé par un gang en béton armé composé du bassiste Greg Rzab, du batteur Jay Davenport, du guitariste rythmique Billy Watts et de la section cuivre du groupe du Late Show de Conan O’Brien, le père du british blues prouve qu’il sait encore joliment brailler dans le micro et même souffler dans son harmonica. Evidemment, l’âge d’or de Mayall est révolu et Nobody Told Me ne révolutionne aucunement le genre. Mais le niveau musical comme la sincérité des protagonistes sont tels qu’on se laisse vite embarquer par cette embardée de blues classique jouissive comme une bonne soirée entre vieux potes… © Clotilde Maréchal/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par John Mayall
Dans la même thématique...
War In My Mind Beth Hart
Blood Siren Sarah McCoy
Oklahoma Keb' Mo'
Walking To New Orleans George Benson
Les Grands Angles...
British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Vieux blues et nouvelles technologies, une histoire croisée

Le vieux blues, celui joué dans le Sud des Etats-Unis avant la Deuxième Guerre mondiale, est une musique pleine de mystères et de légendes. Mais c’est aussi une musique qui est devenue populaire grâce aux innovations technologiques et à l’économie de marché. Voici la petite histoire croisée du genre avec le capitalisme, qui donne l’occasion de redécouvrir les chefs-d’œuvre du country blues.

Fleetwood Mac, la période blues

Il y a deux Fleetwood Mac, celui des années 1960 aux couleurs blues porté par l’un des plus grands guitaristes de sa génération, Peter Green, et l’autre, un groupe de pop-rock qui deviendra l’une des formations les plus acclamées de son époque. Leur album de 1977, “Rumours”, reste, quarante ans après, l’une des dix meilleures ventes de tous les temps. Mais la première période du groupe, moins connue, fut tout aussi captivante.

Dans l'actualité...