Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Fabio Mechetti - Nepomuceno : Symphony in G Minor, O Garatuja Prelude, Série brasileira

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Nepomuceno : Symphony in G Minor, O Garatuja Prelude, Série brasileira

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Certes, la figure tutélaire la plus indéboulonnable de la musique classique brésilienne restera toujours Villa-Lobos. Mais c’est sans compter avec le véritable fondateur de l’école musicale nationale du pays que fut Alberto Nepomuceno – qui fut d’ailleurs un infatigable mentor et ami de l’indéboulonnable en question ! Dès les années 1890, sous l’impulsion de Grieg, il se mit à explorer le monde infini de la musique traditionnelle et populaire de son pays, qu’il intégra ensuite dans son langage – timidement d’abord, puis de manière toujours plus hardie : Villa-Lobos, en quelque sorte, n’eut plus qu’à cueillir les fruits des arbres plantés par son illustre prédécesseur. Considérez également que rien moins que Richard Strauss avait dirigé à l’Opéra de Rio, lors de sa première tournée en Amérique du Sud, l’ouverture d’O Garatuja – présentée sur cet album –, quelques jours avant la disparition prématurée du compositeur. Sa Série Brasileira de 1897 ouvre la voie à bien des brasilianismes que l’on retrouvera par la suite, par exemple chez Milhaud, avec l’utilisation de thématiques directement reprises de la musique des rues d’alors, y compris l’instrumentarium de percussions le plus populaire qui soit. Le tout dans une écriture orchestrale tirée à quatre épingles, évident témoignage de l’excellent enseignement que reçut Nepomuceno lors de son long séjour en Europe – Allemagne où il dirigea même le Philharmonique de Berlin avec deux de ses œuvres, Autriche (une fameuse rencontre avec Mahler !), France (il était ami avec Debussy, Saint-Saëns ou d’Indy), Norvège, Suisse ou Belgique. C’est ici l’Orchestre Philharmonique de l’Etat du Minas Gerais qui officie, un tout à fait excellent orchestre basé à Belo Horizonte. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Nepomuceno : Symphony in G Minor, O Garatuja Prelude, Série brasileira

Fabio Mechetti

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

O Garatuja (Alberto Nepomuceno)

1
Prelude, SN 6.14
00:09:16

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

Serie brasileira (Alberto Nepomuceno)

2
I. Alvorada na serra
00:10:10

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

3
II. Intermédio
00:06:17

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

4
III. Sesta na rede
00:05:00

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

5
IV. Batuque
00:03:44

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

Symphony in G Minor, SN 6.11 (Alberto Nepomuceno)

6
I. Allegro con enthusiasmo
00:10:14

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

7
II. Andante quasi adagio
00:08:31

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

8
III. Scherzo - Intermezzo - Scherzo
00:06:58

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

9
IV. Con fuoco
00:08:12

Minas Gerais Philharmonic Orchestra - Fabio Mechetti, Conductor - Alberto Nepomuceno, Composer

(C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

Descriptif de l'album

Certes, la figure tutélaire la plus indéboulonnable de la musique classique brésilienne restera toujours Villa-Lobos. Mais c’est sans compter avec le véritable fondateur de l’école musicale nationale du pays que fut Alberto Nepomuceno – qui fut d’ailleurs un infatigable mentor et ami de l’indéboulonnable en question ! Dès les années 1890, sous l’impulsion de Grieg, il se mit à explorer le monde infini de la musique traditionnelle et populaire de son pays, qu’il intégra ensuite dans son langage – timidement d’abord, puis de manière toujours plus hardie : Villa-Lobos, en quelque sorte, n’eut plus qu’à cueillir les fruits des arbres plantés par son illustre prédécesseur. Considérez également que rien moins que Richard Strauss avait dirigé à l’Opéra de Rio, lors de sa première tournée en Amérique du Sud, l’ouverture d’O Garatuja – présentée sur cet album –, quelques jours avant la disparition prématurée du compositeur. Sa Série Brasileira de 1897 ouvre la voie à bien des brasilianismes que l’on retrouvera par la suite, par exemple chez Milhaud, avec l’utilisation de thématiques directement reprises de la musique des rues d’alors, y compris l’instrumentarium de percussions le plus populaire qui soit. Le tout dans une écriture orchestrale tirée à quatre épingles, évident témoignage de l’excellent enseignement que reçut Nepomuceno lors de son long séjour en Europe – Allemagne où il dirigea même le Philharmonique de Berlin avec deux de ses œuvres, Autriche (une fameuse rencontre avec Mahler !), France (il était ami avec Debussy, Saint-Saëns ou d’Indy), Norvège, Suisse ou Belgique. C’est ici l’Orchestre Philharmonique de l’Etat du Minas Gerais qui officie, un tout à fait excellent orchestre basé à Belo Horizonte. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Fabio Mechetti
Dans la même thématique...
Tüür : Mythos Paavo Järvi
Beethoven: Symphonies 4 & 7 Philippe Herreweghe
Bach: Ouvertures for Orchestra Rinaldo Alessandrini, Concerto Italiano
Les Grands Angles...
Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Claude Debussy, la fabrique d'un génie

Il y a 100 ans exactement, Claude Debussy s’éteignait à Paris, laissant derrière lui une œuvre pléthorique. Compositeur emblématique de la musique française, cet esprit caustique a touché à peu près tous les styles et les a renouvelés en suivant sans dévier le chemin du plaisir. Pour célébrer le centenaire de sa mort, Qobuz lance une série d’articles détaillés dédiés à sa vie et ses œuvres majeures.

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Dans l'actualité...