Ural Youth Symphony Orchestra, Alexander Rudin Myaskovsky: Symphonies Nos. 1 & 13

Myaskovsky: Symphonies Nos. 1 & 13

Ural Youth Symphony Orchestra, Alexander Rudin

Paru le 12 juillet 2019 chez Naxos

Artiste principal : Ural Youth Symphony Orchestra

Genre : Classique

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 96.00 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

5,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

C’est en entendant à l’âge de quinze ans la Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski dirigée par Arthur Nikisch, que le jeune Nikolaï Miaskovski se détourna de ses études d’ingénieur, alors qu’il faisait partie d’un bataillon de sapeurs à Moscou. Élève, comme son grand ami Prokofiev, de Reinhold Glière, il étudia ensuite la composition avec Rimski-Korsakov et Liadov. Compositeur prolixe, Miaskovski laisse, entre autres, vingt-sept symphonies qui sont peu à peu enregistrées. Il dirigea le Conservatoire de Moscou pendant une grande partie de sa vie. Récipiendaire à cinq reprises du Prix Staline, Miaskovski fut un des compositeurs de premier plan du régime soviétique, réussissant habilement à louvoyer avec les autorités sans devoir s’engager ouvertement dans une confrontation idéologique. Mais, en 1947, il est désigné avec Chostakovitch, Khatchaturian et Prokofiev, comme l'un des principaux auteurs de la création de musique à tendance anti-soviétique, anti-prolétarienne et formaliste. Il ne fut réhabilité qu’après sa mort d’un cancer en 1950.
Sa Première Symphonie, composée pendant ses études en 1908, puis révisée en 1921, est encore toute empreinte des compositeurs russes de sa jeunesse, en particulier Tchaïkovski, Glazounov et Taneïev. Datée de 1933, sa Symphonie n° 13 n’a été créée qu’en 1994 lors d’un concert avec l’Orchestre de la BBC du Pays de Galles. Elle fait partie des années expérimentales de Miaskovski qui abandonnera ensuite les dissonances que l’on peut entendre ici. Moins connu que ses contemporains Prokofiev et Chostakovitch, Miaskovski reste à découvrir. Homme introverti comme sa musique, il ignore le sarcasme ou l’humour grinçant au profit d’une musique austère et sans concession. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 4 pistes Durée totale : 00:58:21

    Symphony No. 1 in C minor, Op. 3 (Nikolai Myaskovsky)
  1. 1 I. Lento, ma non troppo - Allegro

    Nikolai Myaskovsky, Composer - Alexander Rudin, Conductor - Ural Youth Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

  2. 2 II. Larghetto. Quasi andante

    Nikolai Myaskovsky, Composer - Alexander Rudin, Conductor - Ural Youth Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

  3. 3 III. Allegro assai e molto risoluto

    Nikolai Myaskovsky, Composer - Alexander Rudin, Conductor - Ural Youth Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

  4. Symphony No. 13 in B-Flat Minor, Op. 36
  5. 4 Symphony No. 13 in B-Flat Minor, Op. 36

    Nikolai Myaskovsky, Composer - Alexander Rudin, Conductor - Ural Youth Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist Copyright : (C) 2019 Naxos (P) 2019 Naxos

  • Descriptif de l'album
  • C’est en entendant à l’âge de quinze ans la Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski dirigée par Arthur Nikisch, que le jeune Nikolaï Miaskovski se détourna de ses études d’ingénieur, alors qu’il faisait partie d’un bataillon de sapeurs à Moscou. Élève, comme son grand ami Prokofiev, de Reinhold Glière, il étudia ensuite la composition avec Rimski-Korsakov et Liadov. Compositeur prolixe, Miaskovski laisse, entre autres, vingt-sept symphonies qui sont peu à peu enregistrées. Il dirigea le Conservatoire de Moscou pendant une grande partie de sa vie. Récipiendaire à cinq reprises du Prix Staline, Miaskovski fut un des compositeurs de premier plan du régime soviétique, réussissant habilement à louvoyer avec les autorités sans devoir s’engager ouvertement dans une confrontation idéologique. Mais, en 1947, il est désigné avec Chostakovitch, Khatchaturian et Prokofiev, comme l'un des principaux auteurs de la création de musique à tendance anti-soviétique, anti-prolétarienne et formaliste. Il ne fut réhabilité qu’après sa mort d’un cancer en 1950.
    Sa Première Symphonie, composée pendant ses études en 1908, puis révisée en 1921, est encore toute empreinte des compositeurs russes de sa jeunesse, en particulier Tchaïkovski, Glazounov et Taneïev. Datée de 1933, sa Symphonie n° 13 n’a été créée qu’en 1994 lors d’un concert avec l’Orchestre de la BBC du Pays de Galles. Elle fait partie des années expérimentales de Miaskovski qui abandonnera ensuite les dissonances que l’on peut entendre ici. Moins connu que ses contemporains Prokofiev et Chostakovitch, Miaskovski reste à découvrir. Homme introverti comme sa musique, il ignore le sarcasme ou l’humour grinçant au profit d’une musique austère et sans concession. © François Hudry/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos

Créé en 1987, Naxos c'est l'extraordinaire histoire d'un label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économiques, devenu en 30 années de travail acharné et de talent de son fondateur Klaus Heymann, le premier label classique mondial indépendant et le premier distributeur indépendant de musique classique enregistrée au niveau mondial à travers sa filiale Naxos of America. La relation de Naxos au marché discographique français est unique de par la production exceptionnelle de disques dévolus à la musique française. Mais, dans le monde entier, sur chaque marché, Naxos a également développé une politique très active de répertoires...

Voir la page Naxos Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

  • Melbourne Calling ! Melbourne Calling !

    Avec "Sunny Side Up", le label de Gilles Peterson donne un coup de projecteur sur l'excitante et groovy nouvelle scène jazz'n'soul de Melbourne...

    Lire l'article
  • Un petit pas pour l'homme...

    ...un bond de géant pour l'humanité. C'est la phrase culte de Neil Armstrong, premier homme à poser le pied sur la Lune le 21 juillet 1969. Une Lune qui n'a cessé d'inspirer les musiciens...

    Lire l'article
Plus d'articles