Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Florilegium - Music for a King (Chamber Works from the Court of Frederick the Great)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Music for a King (Chamber Works from the Court of Frederick the Great)

Florilegium - Ashley Solomon

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Élevé à la dure, mal aimé et maltraité par un père violent, le futur roi Frédéric II de Prusse s’est très tôt réfugié dans les arts, et plus particulièrement dans la musique qu’il pratiquait au milieu des meilleurs musiciens de son temps. Flûtiste de talent, le roi possédait également une grande collection d’instruments.
Ce nouvel album restitue l’ambiance des concerts à Potsdam en réunissant quelques compositeurs gravitant autour du monarque. On connaît l’histoire de la visite de Johann Sebastian Bach à son fils Carl Philip Emanuel, employé par le roi. Très touché par la présence du « vieux Bach » en son domaine, Frédéric le promène de salon en salon en lui faisant essayer tous les instruments à clavier et en particulier le fortepiano qui est alors une nouveauté. C’est au cours de cette visite que le compositeur reçoit des mains du roi un thème qu’il développera plus tard sous forme d’« Offrande Musicale ». Un thème si étrange et si insolite dans son harmonie que certains musicologues n’hésitent pas à l’attribuer… à Carl Philipp Emanuel.
C’est ce thème « Royal » qui ouvre cet enregistrement, bientôt suivi d’œuvres, soit composées pour le roi, soit jouées à sa cour et signées de Quantz (son professeur de flûte traversière), Graun, Müthel, Benda, Fasch et, bien sûr, du plus génial d’entre tous, l’extravagant Carl Philipp Emanuel dont la musique semble passer directement de la fin du baroque aux débuts d’un romantisme teinté de l’esprit « Sturm und Drang ». Une musique qui allait faire les délices de Haydn, de Mozart et de Beethoven. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Music for a King (Chamber Works from the Court of Frederick the Great)

Florilegium

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

DISQUE 1

Musical Offering, BWV 1079 (Johann Sebastian Bach)

1
Ricercar a 3 00:06:03

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Trio Sonata in E Minor, QV2:20 (Johann Joachim Quantz)

2
I. Allegro ma non tanto 00:03:41

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Joachim Quantz, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

3
II. Affetuoso 00:03:26

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Joachim Quantz, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

4
III. Vivace 00:03:42

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Joachim Quantz, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Sonata in C major for cello and continuo, Graun WV B:XVII:53 (Carl Heinrich Graun)

5
I. Largo 00:03:32

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Heinrich Graun, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

6
II. Poco allegro 00:05:15

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Heinrich Graun, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

7
III. Allegretto 00:05:36

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Heinrich Graun, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Quintetto in A Minor Graun, WV AV:XIV:14 (Carl Heinrich Graun)

8
I. Amabile 00:04:08

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Heinrich Graun, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

9
II. Allegro non tanto 00:05:14

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Heinrich Graun, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

10
III. Allegro alla Siciliano 00:05:50

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Heinrich Graun, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

DISQUE 2

Sonata for Flute and Continuo in D Major (Johann Gottfried Müthel)

1
I. Adagio 00:05:43

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Gottfried Müthel, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

2
II. Allegro ma non troppo 00:04:49

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Gottfried Müthel, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

3
III. Cantabile 00:03:54

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Johann Gottfried Müthel, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Sonata for Violin and Continuo in E Major (Franz Benda)

4
I. Adagio 00:03:07

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Franz Benda, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

5
II. Allegro ma non troppo 00:05:59

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Franz Benda, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

6
III. Untitled 00:05:23

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Franz Benda, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Andantino con VII. Variazioni in G Major, Op. 17 (Carl Friedrich Christian Fasch)

7
Andantino con VII. Variazioni in G Major, Op. 17 00:14:26

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Friedrich Christian Fasch, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Duetto in G Major, Wq.150/H.598 (Carl Philipp Emanuel Bach)

8
I. Andante 00:01:47

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

9
II. Allegro 00:04:04

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

10
III. Allegretto 00:03:04

Florilegium - Ashley Solomon, Conductor - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer - Jared Sacks, Producer

© 2019 Channel Classics Records - ℗ 2019 Channel Classics Records

Descriptif de l'album

Élevé à la dure, mal aimé et maltraité par un père violent, le futur roi Frédéric II de Prusse s’est très tôt réfugié dans les arts, et plus particulièrement dans la musique qu’il pratiquait au milieu des meilleurs musiciens de son temps. Flûtiste de talent, le roi possédait également une grande collection d’instruments.
Ce nouvel album restitue l’ambiance des concerts à Potsdam en réunissant quelques compositeurs gravitant autour du monarque. On connaît l’histoire de la visite de Johann Sebastian Bach à son fils Carl Philip Emanuel, employé par le roi. Très touché par la présence du « vieux Bach » en son domaine, Frédéric le promène de salon en salon en lui faisant essayer tous les instruments à clavier et en particulier le fortepiano qui est alors une nouveauté. C’est au cours de cette visite que le compositeur reçoit des mains du roi un thème qu’il développera plus tard sous forme d’« Offrande Musicale ». Un thème si étrange et si insolite dans son harmonie que certains musicologues n’hésitent pas à l’attribuer… à Carl Philipp Emanuel.
C’est ce thème « Royal » qui ouvre cet enregistrement, bientôt suivi d’œuvres, soit composées pour le roi, soit jouées à sa cour et signées de Quantz (son professeur de flûte traversière), Graun, Müthel, Benda, Fasch et, bien sûr, du plus génial d’entre tous, l’extravagant Carl Philipp Emanuel dont la musique semble passer directement de la fin du baroque aux débuts d’un romantisme teinté de l’esprit « Sturm und Drang ». Une musique qui allait faire les délices de Haydn, de Mozart et de Beethoven. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Florilegium
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Dans l'actualité...