Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Isabelle Faust - Mozart : Sonatas for Fortepiano and Violin

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart : Sonatas for Fortepiano and Violin

Isabelle Faust - Alexander Melnikov

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

À l’époque où Mozart composa ses premières sonates pour violon et clavier, en 1778, l’usage était plutôt d’écrire des sonates pour piano avec accompagnement de violon, où la partie de violon reste assez modeste, suffisamment pour ne pas rebuter les acheteurs de ces partitions : les amateurs éclairés. Or, Mozart prend le contre-pied de cette habitude et s’aventure dans un monde nouveau, celui des véritables duos dans lesquels les deux instruments sont sollicités d’égale manière. Toutefois, il évite l’excès inverse qui serait de développer des quasi-concertos pour violon dans lesquels le piano n’aurait qu’un rôle accompagnateur. On trouve donc ici l’équilibre parfait entre les deux compères, en l’occurrence Isabelle Faust au violon et Alexander Melnikov au clavier ; ce dernier joue ici une copie d’un forte-piano viennois de 1795 signé Anton Walter. La balance sonore n’en est que plus parfaite, car trop souvent, ces sonates, lorsque jouées au piano, penchent un peu trop en faveur du clavier, ou bien, le violoniste doit forcer. On entendra ici deux sonates écrites à Paris, peu après la mort de la mère de Mozart qui l’avait accompagné pour ce voyage, puis une de 1787 écrite dans le sillage de la mort de Leopold Mozart ; pourtant le compositeur semble toujours garder le sourire, quand bien même un sourire empreint d’une tendre nostalgie dans le cas de la Sonate en mi mineur K. 304. © SM/Qobuz

Plus d'info

Mozart : Sonatas for Fortepiano and Violin

Isabelle Faust

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Violin Sonata in D Major, K. 306 (Wolfgang Amadeus Mozart)

1
I. Allegro con spirito 00:07:12

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

2
II. Andante cantabile 00:07:42

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

3
III. Allegretto 00:07:09

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

Violin Sonata in E Minor, K. 304 (Wolfgang Amadeus Mozart)

4
I. Allegro 00:10:02

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

5
II. Tempo di minuetto 00:07:13

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

Violin Sonata in A Major, K. 526 (Wolfgang Amadeus Mozart)

6
I. Molto allegro 00:09:44

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

7
II. Andante 00:09:40

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

8
III. Presto 00:07:03

Isabelle Faust, Violin - Alexander Melnikov, Piano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

- ℗ 2018 harmonia mundi

Descriptif de l'album

À l’époque où Mozart composa ses premières sonates pour violon et clavier, en 1778, l’usage était plutôt d’écrire des sonates pour piano avec accompagnement de violon, où la partie de violon reste assez modeste, suffisamment pour ne pas rebuter les acheteurs de ces partitions : les amateurs éclairés. Or, Mozart prend le contre-pied de cette habitude et s’aventure dans un monde nouveau, celui des véritables duos dans lesquels les deux instruments sont sollicités d’égale manière. Toutefois, il évite l’excès inverse qui serait de développer des quasi-concertos pour violon dans lesquels le piano n’aurait qu’un rôle accompagnateur. On trouve donc ici l’équilibre parfait entre les deux compères, en l’occurrence Isabelle Faust au violon et Alexander Melnikov au clavier ; ce dernier joue ici une copie d’un forte-piano viennois de 1795 signé Anton Walter. La balance sonore n’en est que plus parfaite, car trop souvent, ces sonates, lorsque jouées au piano, penchent un peu trop en faveur du clavier, ou bien, le violoniste doit forcer. On entendra ici deux sonates écrites à Paris, peu après la mort de la mère de Mozart qui l’avait accompagné pour ce voyage, puis une de 1787 écrite dans le sillage de la mort de Leopold Mozart ; pourtant le compositeur semble toujours garder le sourire, quand bien même un sourire empreint d’une tendre nostalgie dans le cas de la Sonate en mi mineur K. 304. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Isabelle Faust

Playlists

Dans la même thématique...

Dans l'actualité...