Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Masaaki Suzuki - Mozart: Requiem in D Minor, K. 626

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart: Requiem in D Minor, K. 626

Bach Collegium Japan, Masaaki Suzuki

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Encore un Requiem de Mozart dans l’ample discographie du chef-d’œuvre, direz-vous, qu’en avons-nous cure ? Curez, curez, amis qobuzonautes, car ce Requiem made in Japan par le très fin Masaaki Suzuki, chef du Bach Collegium Japan, propose une version incorporant à la fois le travail de Süssmayr, mais aussi certains travaux de Joseph Eybler – le premier à qui la veuve Mozart avait proposé de compléter le Requiem, avant Süssmayr donc, estimait-elle Eybler plus compétent ? Eybler se mit à la tâche mais abandonna après quelques temps. Quelques discrets remaniements effectués par Suzuki lui-même (qui d’ailleurs ne prétend en rien à une « version définitive », furtif horizon à jamais inaccessible) viennent achever cette nouvelle reconstruction. De plus, l’on connaît le magnifique travail de Suzuki dans le domaine baroque ; pour Mozart, le chef a choisi d’utiliser un orchestre de taille modeste, avec des solistes tels qu’aurait pu les utiliser Mozart (on n’est donc plus du tout dans l’émission vocale baroque, par exemple), un chœur adapté aux forces orchestrales, bref, une version d’autant plus poignante qu’elle ne souffre pas de surpoids. Ensuite, chaque auditeur semble avoir développé son propre Requiem de Mozart personnel, au cours des années ou même en fonction du premier disque qu’il entendait chez ses parent lorsqu’il était petit… madeleines proustiennes qu’il est bon, de temps à autres, de remettre à jour. En complément de programme, Suzuki nous propose les confidentielles Vêpres du confesseur, ainsi qu’une piste supplémentaire de Requiem avec une autre suggestion d’orchestration pour le Tuba Mirum. (SM)

Plus d'informations

Mozart: Requiem in D Minor, K. 626

Masaaki Suzuki

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr) (Wolfgang Amadeus Mozart)

1
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Introit: Requiem aeternam (Chorus)
00:04:25

Carolyn Sampson, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

2
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Kyrie eleison (Chorus)
00:02:19

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

3
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 1: Dies irae (Chorus)
00:01:57

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

4
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 2: Tuba mirum (Soprano, Mezzo-soprano, Tenor, Baritone)
00:02:49

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

5
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 3: Rex tremendae majestatis (Chorus)
00:01:59

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

6
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 4: Recordare, Jesu pie (Soprano, Mezzo-soprano, Tenor, Baritone)
00:04:06

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

7
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 5: Confutatis maledictis (Chorus)
00:02:19

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

8
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 6: Lacrimosa dies illa (Chorus)
00:03:06

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

9
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sequence No. 7: Amen (Chorus)
00:01:05

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

10
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Offertory No. 1: Domine Jesu Christe (Chorus)
00:03:12

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

11
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Offertory No. 2: Hostias et preces (Chorus)
00:03:21

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

12
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Sanctus (Chorus)
00:01:24

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

13
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Benedictus (Soprano, Mezzo-soprano, Tenor, Baritone)
00:05:12

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

14
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Agnus Dei (Chorus)
00:03:37

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

15
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Communion: Lux aeterna (Soprano, Chorus)
00:05:20

Carolyn Sampson, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

Vesperae solennes de confessore, K. 339 (Wolfgang Amadeus Mozart)

16
Vesperae solennes de confessore, K. 339: Dixit Dominus
00:04:12

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Bible, Lyricist

2015 BIS

17
Vesperae solennes de confessore, K. 339: Confitebor
00:04:12

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Bible, Lyricist

2015 BIS

18
Vesperae solennes de confessore, K. 339: Beatus vir
00:04:48

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Bible, Lyricist

2015 BIS

19
Vesperae solennes de confessore, K. 339: Laudate Pueri
00:03:10

Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Bible, Lyricist

2015 BIS

20
Vesperae solennes de confessore, K. 339: Laudate Dominum
00:04:10

Carolyn Sampson, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Bible, Lyricist

2015 BIS

21
Vesperae solennes de confessore, K. 339: Magnificat
00:04:24

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Bible, Lyricist

2015 BIS

Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr) (Wolfgang Amadeus Mozart)

22
Requiem in D Minor, K. 626 (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr): Requiem in D Minor, K. 626: Sequence No. 2: Tuba mirum (alternative version) (completed by Masato Suzuki, J. Eybler and F.X. Sussmayr)
00:03:19

Carolyn Sampson, Performer - Marianne Beate Kielland, Performer - Makoto Sakurada, Performer - Christian Immler, Performer - Bach Collegium Japan, Orchestra - Masaaki Suzuki, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Mass Text, Lyricist

2015 BIS

Descriptif de l'album

Encore un Requiem de Mozart dans l’ample discographie du chef-d’œuvre, direz-vous, qu’en avons-nous cure ? Curez, curez, amis qobuzonautes, car ce Requiem made in Japan par le très fin Masaaki Suzuki, chef du Bach Collegium Japan, propose une version incorporant à la fois le travail de Süssmayr, mais aussi certains travaux de Joseph Eybler – le premier à qui la veuve Mozart avait proposé de compléter le Requiem, avant Süssmayr donc, estimait-elle Eybler plus compétent ? Eybler se mit à la tâche mais abandonna après quelques temps. Quelques discrets remaniements effectués par Suzuki lui-même (qui d’ailleurs ne prétend en rien à une « version définitive », furtif horizon à jamais inaccessible) viennent achever cette nouvelle reconstruction. De plus, l’on connaît le magnifique travail de Suzuki dans le domaine baroque ; pour Mozart, le chef a choisi d’utiliser un orchestre de taille modeste, avec des solistes tels qu’aurait pu les utiliser Mozart (on n’est donc plus du tout dans l’émission vocale baroque, par exemple), un chœur adapté aux forces orchestrales, bref, une version d’autant plus poignante qu’elle ne souffre pas de surpoids. Ensuite, chaque auditeur semble avoir développé son propre Requiem de Mozart personnel, au cours des années ou même en fonction du premier disque qu’il entendait chez ses parent lorsqu’il était petit… madeleines proustiennes qu’il est bon, de temps à autres, de remettre à jour. En complément de programme, Suzuki nous propose les confidentielles Vêpres du confesseur, ainsi qu’une piste supplémentaire de Requiem avec une autre suggestion d’orchestration pour le Tuba Mirum. (SM)

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Masaaki Suzuki

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Dans l'actualité...