Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Roberto Prosseda - Mozart: Piano Sonatas Nos. 1-6

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart: Piano Sonatas Nos. 1-6

Roberto Prosseda

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Qui donc est Roberto Prosseda, pour que rien moins que Decca lui offre la possibilité d’enregistrer rien moins que des sonates pour piano de Mozart ? Un disciple de Dmitri Bashkirov, Leon Fleisher et Fou Ts'ong, entre autres ; le lauréat de divers concours internationaux dont le Concours Schubert de Dortmund et le Concours Mozart de Salzbourg, entre autres ; le pianiste qui a déjà enregistré une série de neuf albums Mendelssohn pour Decca, entre autres… On lui doit aussi d’avoir donné la première exécution contemporaine du Concerto pour piano-pédalier de Gounod, un ouvrage tombé dans l’oubli en même temps que l’invraisemblable instrument pour lequel il fut conçu. Pour Mozart, Prosseda a choisi une interprétation d’un grand dépouillement (attention ! dépouillement ne signifie en aucun cas dénuement, bien au contraire !), sans aucun effet de manches ni de pédale à la romantique, la partition dans toute sa transparence originelle. Notez que pour la Sonate K. 284, il propose en bonus une version du premier mouvement que Mozart a finalement écartée et laissée inachevée : un fascinant détour par le laboratoire du divin Wolfgang. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Mozart: Piano Sonatas Nos. 1-6

Roberto Prosseda

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Sonata No.1 in C, K.279 (Wolfgang Amadeus Mozart)

1
1. Allegro 00:06:54

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

2
2. Andante 00:07:27

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

3
3. Allegro 00:04:41

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

Piano Sonata No.2 in F, K.280 (Wolfgang Amadeus Mozart)

4
1. Allegro assai 00:06:16

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

5
2. Adagio 00:08:14

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

6
3. Presto 00:04:17

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

Piano Sonata No.3 in B flat, K.281 (Wolfgang Amadeus Mozart)

7
1. Allegro 00:06:25

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

8
2. Andante amoroso 00:06:56

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

9
3. Rondeau (Allegro) 00:04:43

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

Piano Sonata No.4 in E flat, K.282 (Wolfgang Amadeus Mozart)

10
1. Adagio 00:06:48

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

11
2. Menuetto I-II 00:03:54

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

12
3. Allegro 00:03:05

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

Piano Sonata No.5 in G, K.283 (Wolfgang Amadeus Mozart)

13
1. Allegro 00:05:37

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

14
2. Andante 00:06:48

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

15
3. Presto 00:06:03

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

Piano Sonata No.6 in D, K.284 "Dürnitz" (Wolfgang Amadeus Mozart)

16
1. Allegro 00:06:55

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

17
2. Rondeau en Polonaise (Andante) 00:04:12

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

18
3. Tema con variazione 00:15:07

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

19
Mozart: Abandoned First Movement of Sonata in D Major, zu K284 00:02:10

Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Roberto Prosseda, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Matteo Costa, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Universal Music Italia Srl

Descriptif de l'album

Qui donc est Roberto Prosseda, pour que rien moins que Decca lui offre la possibilité d’enregistrer rien moins que des sonates pour piano de Mozart ? Un disciple de Dmitri Bashkirov, Leon Fleisher et Fou Ts'ong, entre autres ; le lauréat de divers concours internationaux dont le Concours Schubert de Dortmund et le Concours Mozart de Salzbourg, entre autres ; le pianiste qui a déjà enregistré une série de neuf albums Mendelssohn pour Decca, entre autres… On lui doit aussi d’avoir donné la première exécution contemporaine du Concerto pour piano-pédalier de Gounod, un ouvrage tombé dans l’oubli en même temps que l’invraisemblable instrument pour lequel il fut conçu. Pour Mozart, Prosseda a choisi une interprétation d’un grand dépouillement (attention ! dépouillement ne signifie en aucun cas dénuement, bien au contraire !), sans aucun effet de manches ni de pédale à la romantique, la partition dans toute sa transparence originelle. Notez que pour la Sonate K. 284, il propose en bonus une version du premier mouvement que Mozart a finalement écartée et laissée inachevée : un fascinant détour par le laboratoire du divin Wolfgang. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Roberto Prosseda

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Alfred Deller, la renaissance d’une voix disparue

Il est difficile d’imaginer la stupeur ressentie par les mélomanes anglais en découvrant Alfred Deller au sortir de la guerre. A cette époque, la voix de contre-ténor avait disparu depuis plus de deux siècles, engloutissant dans le même oubli tout un répertoire. Surgie soudainement du passé, cette voix magique semblait presque surnaturelle. Retour sur la fascinante trajectoire du chanteur britannique décédé en 1979.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Dans l'actualité...