Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Kristian Bezuidenhout - Mozart : Piano Concertos, K.413, 414, 415

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart : Piano Concertos, K.413, 414, 415

Kristian Bezuidenhout - Freiburger Barockorchester

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Pour l’année mozartienne de 1783 – cela fait deux ans qu’il est à Vienne, enfin délivré de l’emprise paternelle autant que salzbourgeoise et archiépiscopale – le compositeur mit sur le marché trois concertos pour piano, dont il annonça qu’ils pouvaient être joués autant avec accompagnement d’orchestre qu’accompagnement au quatuor à cordes. Cette indication était plus un coup de marketing qu’une réalité musicale, car le contenu musical appelle un vaste public bien plus qu’une simple réunion entre amis amateurs. Et sans les vents, les partitions de ces trois concertos seraient singulièrement appauvries ! Mais bon, les affaires sont les affaires. C’est sur un forte-piano copie d’un instrument de l’époque de Mozart que le fortepianiste sud-africain Kristian Bezuidenhout, accompagné par le très versatile Freiburger Barockorchester, nous propose de redécouvrir ces trois œuvres moins souvent jouées que tant d’autres des concertos de Mozart, hormis le grand Concerto en ut majeur, K. 415, l’un des plus imposants chefs-d’œuvre du compositeur. La tendre sonorité du fortepiano présente un net contraste avec l’orchestre de grande dimension, là où le piano moderne serait peut-être trop sonore. © SM/Qobuz


« Une fête des timbres ! Dans les trois concertos de 1783, l’effervescence du dialogue rebondissant entre Bezuidenhout et les Freiburger ouvre la voie aux Noces de Figaro. [...] Bezuidenhout s’impose par son invention autant que par son charme.» (Diapason, septembre 2016 / Gaëtan Naulleau)

Plus d'info

Mozart : Piano Concertos, K.413, 414, 415

Kristian Bezuidenhout

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Concerto in A major K414 (Wolfgang Amadeus Mozart)

1
I. Allegro 00:10:03

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

2
II. Andante 00:07:43

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

3
III. Rondeau. Allegretto 00:06:08

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

Piano Concerto in F Major K413 (Wolfgang Amadeus Mozart)

4
I. Allegro 00:09:01

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

5
II. Larghetto 00:06:41

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

6
III. Tempo di Menuetto 00:05:07

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

Piano Concerto in F Major K415 (Wolfgang Amadeus Mozart)

7
I. Allegro 00:10:08

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

8
II. Andante 00:06:58

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

9
III. Rondeau. Allegro 00:07:38

Kristian Bezuidenhout, Fortepiano - Freiburger Barockorchester - Gottfried von der Goltz, Conductor - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer

harmonia mundi 2016

Descriptif de l'album

Pour l’année mozartienne de 1783 – cela fait deux ans qu’il est à Vienne, enfin délivré de l’emprise paternelle autant que salzbourgeoise et archiépiscopale – le compositeur mit sur le marché trois concertos pour piano, dont il annonça qu’ils pouvaient être joués autant avec accompagnement d’orchestre qu’accompagnement au quatuor à cordes. Cette indication était plus un coup de marketing qu’une réalité musicale, car le contenu musical appelle un vaste public bien plus qu’une simple réunion entre amis amateurs. Et sans les vents, les partitions de ces trois concertos seraient singulièrement appauvries ! Mais bon, les affaires sont les affaires. C’est sur un forte-piano copie d’un instrument de l’époque de Mozart que le fortepianiste sud-africain Kristian Bezuidenhout, accompagné par le très versatile Freiburger Barockorchester, nous propose de redécouvrir ces trois œuvres moins souvent jouées que tant d’autres des concertos de Mozart, hormis le grand Concerto en ut majeur, K. 415, l’un des plus imposants chefs-d’œuvre du compositeur. La tendre sonorité du fortepiano présente un net contraste avec l’orchestre de grande dimension, là où le piano moderne serait peut-être trop sonore. © SM/Qobuz


« Une fête des timbres ! Dans les trois concertos de 1783, l’effervescence du dialogue rebondissant entre Bezuidenhout et les Freiburger ouvre la voie aux Noces de Figaro. [...] Bezuidenhout s’impose par son invention autant que par son charme.» (Diapason, septembre 2016 / Gaëtan Naulleau)

Détails de l'enregistrement original : Recording : 15-17 novembre 2014, Ensemblehaus Freiburg (Germany)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Kristian Bezuidenhout
Haydn: Piano Sonatas Kristian Bezuidenhout
Mendelssohn: Concertos Kristian Bezuidenhout
Mozart : Keyboard Music Vols. 8 & 9 Kristian Bezuidenhout
Mozart : Keyboard Music, Vol. 7 Kristian Bezuidenhout
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...