Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Regula Mühlemann - Mozart Arias

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart Arias

Regula Mühlemann

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Certes, ainsi que l’écrivait Mozart à son père en 1778, « j’aime qu’une aria aille à un chanteur aussi bien qu’un costume bien taillé », ce qui implique que pratiquement tous ses grands airs – de prima donna mais aussi de seconds rôles – étaient conçus pour tel(le) ou tel(le) chanteur(euse) précis(e), de sorte que quiconque veut de nos jours s’attaquer à une grande pluralité de rôles mozartiens doit savoir adapter son costume, puisque Mozart n’est plus là pour retailler au fur et à mesure comme il était souvent de mise en son temps. Ainsi la délicieuse soprano colorature suisse Regula Mühlemann, de sa voix cristalline et précise, a su parfaitement faire siens tous ces airs, y compris dans leur grande diversité de genre, de styles, de personnages. En plus de quelques grands airs, on pourra entendre l’Exultate, Jubilate et aussi un air que Mozart avait écrit pour être inséré dans Le Barbier de Séville de Paisiello, même si la chose ne se fit pas et Mozart laissa le travail inachevé : toute la ligne chantée, toute la basse, et des éléments d’accompagnements – ici complétés dans le plus pur style de Mozart par Franz Beyer. Regula Mühlemann, que l’on a déjà pu entendre à Salzbourg, Berlin, Paris, Zürich et tant d’autres scènes prestigieuse, est ici accompagnée par l’Orchestre de chambre de Bâle dirigé par Umberto Benedetti Michelangeli, le neveu d'Arturo Benedetti Michelangeli. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Mozart Arias

Regula Mühlemann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Schon lacht der holde Frühling, K. 580 00:08:05

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

2
La finta giardiniera, K. 196: Geme la Tortorella 00:04:32

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

3
Der Schauspieldirektor, K. 486: Da schlägt die Abschiedsstunde 00:03:54

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

4
Voi avete un cor fedele, K. 217 00:06:50

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

5
La clemenza di Tito, K. 621: S'altro che lacrime 00:02:26

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

6
Die Entführung aus dem Serail, K. 384: Durch Zärtlichkeit und Schmeicheln 00:04:23

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

7
Lucio Silla, K. 135: Strider sento la procella 00:03:52

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

8
Vorrei spiegarvi, oh Dio... Ah, conte, partite, K. 418 00:06:28

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Exsultate, jubilate, K.165 (158a) (Wolfgang Amadeus Mozart)

9
I. Exsultate, jubilate 00:04:20

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

10
II. Fuget amica dies 00:00:49

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

11
III. Tu virginum corona 00:06:09

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

12
IV. Alleluia 00:02:31

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

Certes, ainsi que l’écrivait Mozart à son père en 1778, « j’aime qu’une aria aille à un chanteur aussi bien qu’un costume bien taillé », ce qui implique que pratiquement tous ses grands airs – de prima donna mais aussi de seconds rôles – étaient conçus pour tel(le) ou tel(le) chanteur(euse) précis(e), de sorte que quiconque veut de nos jours s’attaquer à une grande pluralité de rôles mozartiens doit savoir adapter son costume, puisque Mozart n’est plus là pour retailler au fur et à mesure comme il était souvent de mise en son temps. Ainsi la délicieuse soprano colorature suisse Regula Mühlemann, de sa voix cristalline et précise, a su parfaitement faire siens tous ces airs, y compris dans leur grande diversité de genre, de styles, de personnages. En plus de quelques grands airs, on pourra entendre l’Exultate, Jubilate et aussi un air que Mozart avait écrit pour être inséré dans Le Barbier de Séville de Paisiello, même si la chose ne se fit pas et Mozart laissa le travail inachevé : toute la ligne chantée, toute la basse, et des éléments d’accompagnements – ici complétés dans le plus pur style de Mozart par Franz Beyer. Regula Mühlemann, que l’on a déjà pu entendre à Salzbourg, Berlin, Paris, Zürich et tant d’autres scènes prestigieuse, est ici accompagnée par l’Orchestre de chambre de Bâle dirigé par Umberto Benedetti Michelangeli, le neveu d'Arturo Benedetti Michelangeli. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Regula Mühlemann
Cleopatra - Baroque Arias Regula Mühlemann
Mozart Arias Regula Mühlemann
Cleopatra - Baroque Arias Regula Mühlemann
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...