Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Regula Mühlemann - Mozart Arias

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mozart Arias

Regula Mühlemann & Kammerorchester Basel

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Certes, ainsi que l’écrivait Mozart à son père en 1778, « j’aime qu’une aria aille à un chanteur aussi bien qu’un costume bien taillé », ce qui implique que pratiquement tous ses grands airs – de prima donna mais aussi de seconds rôles – étaient conçus pour tel(le) ou tel(le) chanteur(euse) précis(e), de sorte que quiconque veut de nos jours s’attaquer à une grande pluralité de rôles mozartiens doit savoir adapter son costume, puisque Mozart n’est plus là pour retailler au fur et à mesure comme il était souvent de mise en son temps. Ainsi la délicieuse soprano colorature suisse Regula Mühlemann, de sa voix cristalline et précise, a su parfaitement faire siens tous ces airs, y compris dans leur grande diversité de genre, de styles, de personnages. En plus de quelques grands airs, on pourra entendre l’Exultate, Jubilate et aussi un air que Mozart avait écrit pour être inséré dans Le Barbier de Séville de Paisiello, même si la chose ne se fit pas et Mozart laissa le travail inachevé : toute la ligne chantée, toute la basse, et des éléments d’accompagnements – ici complétés dans le plus pur style de Mozart par Franz Beyer. Regula Mühlemann, que l’on a déjà pu entendre à Salzbourg, Berlin, Paris, Zürich et tant d’autres scènes prestigieuse, est ici accompagnée par l’Orchestre de chambre de Bâle dirigé par Umberto Benedetti Michelangeli, le neveu de Arturo Benedetti Michelangeli. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Mozart Arias

Regula Mühlemann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Schon lacht der holde Frühling, K. 580 00:08:05

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

2
La finta giardiniera, K. 196: Geme la Tortorella 00:04:32

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

3
Der Schauspieldirektor, K. 486: Da schlägt die Abschiedsstunde 00:03:54

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

4
Voi avete un cor fedele, K. 217 00:06:50

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

5
La clemenza di Tito, K. 621: S'altro che lacrime 00:02:26

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

6
Die Entführung aus dem Serail, K. 384: Durch Zärtlichkeit und Schmeicheln 00:04:23

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

7
Lucio Silla, K. 135: Strider sento la procella 00:03:52

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

8
Vorrei spiegarvi, oh Dio... Ah, conte, partite, K. 418 00:06:28

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor - Michaela Wiesbeck, Producer - Jakob Händel, Recording Engineer

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Exsultate, jubilate, K.165 (158a) (Wolfgang Amadeus Mozart)

9
I. Exsultate, jubilate 00:04:20

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

10
II. Fuget amica dies 00:00:49

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

11
III. Tu virginum corona 00:06:09

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

12
IV. Alleluia 00:02:31

Regula Mühlemann, Main Artist, Soprano - Wolfgang Amadeus Mozart, Composer - Kammerorchester Basel, Associated Performer - Umberto Benedetti Michelangeli, Conductor

(P) 2016 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

Certes, ainsi que l’écrivait Mozart à son père en 1778, « j’aime qu’une aria aille à un chanteur aussi bien qu’un costume bien taillé », ce qui implique que pratiquement tous ses grands airs – de prima donna mais aussi de seconds rôles – étaient conçus pour tel(le) ou tel(le) chanteur(euse) précis(e), de sorte que quiconque veut de nos jours s’attaquer à une grande pluralité de rôles mozartiens doit savoir adapter son costume, puisque Mozart n’est plus là pour retailler au fur et à mesure comme il était souvent de mise en son temps. Ainsi la délicieuse soprano colorature suisse Regula Mühlemann, de sa voix cristalline et précise, a su parfaitement faire siens tous ces airs, y compris dans leur grande diversité de genre, de styles, de personnages. En plus de quelques grands airs, on pourra entendre l’Exultate, Jubilate et aussi un air que Mozart avait écrit pour être inséré dans Le Barbier de Séville de Paisiello, même si la chose ne se fit pas et Mozart laissa le travail inachevé : toute la ligne chantée, toute la basse, et des éléments d’accompagnements – ici complétés dans le plus pur style de Mozart par Franz Beyer. Regula Mühlemann, que l’on a déjà pu entendre à Salzbourg, Berlin, Paris, Zürich et tant d’autres scènes prestigieuse, est ici accompagnée par l’Orchestre de chambre de Bâle dirigé par Umberto Benedetti Michelangeli, le neveu de Arturo Benedetti Michelangeli. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Regula Mühlemann
Mozart Arias Regula Mühlemann
Cleopatra - Baroque Arias Regula Mühlemann
Cleopatra - Baroque Arias Regula Mühlemann

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Danny Elfman en dix albums

Entre féerie et humour déjanté, grandiose et douceur bienveillante, Danny Elfman a bâti en près de quarante ans un style très personnel et bigarré, qu’il distille dans des productions hollywoodiennes éclectiques, signées notamment Tim Burton ou Gus Van Sant. À l’occasion d’un week-end qui lui est consacré à la Philharmonie de Paris, retour sur dix albums essentiels de sa discographie.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Dans l'actualité...