Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Collegium 1704 - Missa 1724

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Missa 1724

Vaclav Luks, Collegium Vocale 1704, Collegium 1704

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le nom du compositeur Jan Dismas Zelenka (1679-1745) n’était qu’une note en bas de page de certains dictionnaires savants, avant que le grand hautboïste Heinz Holliger ne découvre et enregistre, en 1972 avec Maurice Bourgue, l’ensemble de ses sonates en trio pour deux hautbois et continuo. Ce fut alors la révélation d’un compositeur de grande valeur que le temps avait englouti. À la suite de cette découverte, de nombreux musiciens et musicologues n’ont eu de cesse d’exhumer la musique du plus important compositeur tchèque de la période baroque.
Comme c’était souvent le cas à cette époque, le catalogue de Zelenka est considérable, comportant principalement de la musique religieuse avec 23 messes et trois requiem. Bach connaissait son collègue et l’estimait, bien que leurs musiques soient différentes de par l’origine luthérienne de l’un et le catholicisme fervent de l’autre, qui apporte à la musique du Tchèque une charge passionnelle et une expression plus émotionnelle que l’austérité du maître de Leipzig.
À la tête de son Collegium Vocale 1704, Václav Luks poursuit son travail autour de Zelenka en proposant cette fois une messe imaginaire basée sur différents psaumes composés autour de l’année 1724 permettant de découvrir des œuvres originales, tant par leur puissance expressive (avec des chromatismes audacieux) que par leur instrumentation variée où interviennent les trombones et un riche continuo. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Missa 1724

Collegium 1704

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Kyrie, Sanctus & Agnus Dei, ZWV 26 (Jan Dismas Zelenka)

1
Ia. Kyrie eleison I
00:00:43

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

2
Ib. Christe eleison
00:02:24

Jan Dismas Zelenka, Composer - Aldona Bartnik, Artist, MainArtist - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Václav Čížek, Artist - Tomáš Šelc, Artist - Kamila Mazalová, Artist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

3
Ic. Kyrie eleison II
00:02:49

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Gloria, ZWV 30 (Jan Dismas Zelenka)

4
I. Gloria
00:05:32

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Kamila Mazalová, Artist - Lucía Caihuela, Artist, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

5
II. Laudamus te
00:03:47

Jan Dismas Zelenka, Composer - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Václav Čížek, Artist, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

6
III. Gratias agimus tibi
00:04:41

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Jeanne Mendoche, Artist, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

7
IV. Qui tollis
00:02:46

Jan Dismas Zelenka, Composer - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Aneta Petrasová, Artist - Jeanne Mendoche, Artist, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

8
V. Qui sedes
00:01:18

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

9
VI. Quoniam tu solus Sanctus
00:02:25

Jan Dismas Zelenka, Composer - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Tomáš Šelc, Artist, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

10
VII. Cum Sancto Spiritu
00:03:55

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Credo, ZWV 32 (Jan Dismas Zelenka)

11
I. Credo
00:02:02

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

12
II. Et incarnatus est
00:01:19

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

13
III. Crucifixus
00:01:23

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

14
IV. Et resurrexit
00:02:54

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Kyrie, Sanctus & Agnus Dei, ZWV 26 (Jan Dismas Zelenka)

15
IIa. Sanctus
00:01:57

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

16
IIb. Osanna
00:01:44

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

17
IIc. Benedictus
00:01:24

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

18
IIIa. Agnus Dei
00:01:01

Jan Dismas Zelenka, Composer - Unknown Artist, Artist - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

19
IIIb. Dona nobis pacem
00:02:37

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Salve Regina, ZWV 137 (Jan Dismas Zelenka)

20
Salve Regina, ZWV 137
00:07:20

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium Vocale 1704, Ensemble - Vaclav Luks, Conductor - Collegium 1704, Ensemble - Benjamin Glaubitz, Artist - Tomáš Šelc, Artist - Aneta Petrasová, Artist - Lucía Caihuela, Artist, MainArtist

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Descriptif de l'album

Le nom du compositeur Jan Dismas Zelenka (1679-1745) n’était qu’une note en bas de page de certains dictionnaires savants, avant que le grand hautboïste Heinz Holliger ne découvre et enregistre, en 1972 avec Maurice Bourgue, l’ensemble de ses sonates en trio pour deux hautbois et continuo. Ce fut alors la révélation d’un compositeur de grande valeur que le temps avait englouti. À la suite de cette découverte, de nombreux musiciens et musicologues n’ont eu de cesse d’exhumer la musique du plus important compositeur tchèque de la période baroque.
Comme c’était souvent le cas à cette époque, le catalogue de Zelenka est considérable, comportant principalement de la musique religieuse avec 23 messes et trois requiem. Bach connaissait son collègue et l’estimait, bien que leurs musiques soient différentes de par l’origine luthérienne de l’un et le catholicisme fervent de l’autre, qui apporte à la musique du Tchèque une charge passionnelle et une expression plus émotionnelle que l’austérité du maître de Leipzig.
À la tête de son Collegium Vocale 1704, Václav Luks poursuit son travail autour de Zelenka en proposant cette fois une messe imaginaire basée sur différents psaumes composés autour de l’année 1724 permettant de découvrir des œuvres originales, tant par leur puissance expressive (avec des chromatismes audacieux) que par leur instrumentation variée où interviennent les trombones et un riche continuo. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Collegium 1704
Dans la même thématique...
Ēriks Ešenvalds: The Doors of Heaven Portland State University Chamber Choir
Matthaüs-Passion [Recording 2000] Dorothea Röschmann, Bernarda Fink, Elisabeth von Magnus, Christoph Prégardien, Michael Schade, Oliver Widmer, Nikolaus Harnoncourt & Concentus musicus
Jardin féérique Les Métaboles
Les Grands Angles...
Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...