Martinů Voices, Czech Philharmonic, Jiří Bělohlávek Martinů : What Men Live By - Symphony No. 1

Martinů : What Men Live By - Symphony No. 1

Martinů Voices, Czech Philharmonic, Jiří Bělohlávek

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Paru le 19 octobre 2018 chez Supraphon a.s.

Artiste principal : Jiří Bělohlávek

Genre : Classique > Opéra

Distinctions : Diapason d'or (janvier 2019)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 01:15:51

    What Men Live By, H. 336, opera-pastoral (Bohuslav Martinu)
  1. 1 Předehra

    Czech Philharmonic Orchestra - Jiří Bělohlávek, Conductor Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  2. 2 Scene 1 : Scéna 1

    Josef Špaček, spoken role (Narrator) - Jaroslav Březina, tenor (Narrator) - Ivan Kusnjer, baritone (Martin Avdějič, cobbler) - Martinů Voices (Lukáš Vasilek, choirmaster) - Czech Philharmonic Orchestra - Jiří Bělohlávek, Conductor Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  3. 3 Scene 2 : Scéna 2

    Ivan Kusnjer, baritone (Martin Avdějič, cobbler) - Petr Svoboda, bass (Old peasant) - Jan Martiník, bass (Stěpanič) - Lucie Silkenová, soprano (A woman with child) - Ester Pavlů, alto (Old woman) - Jaroslav Březina, tenor (Narrator) - Josef Špaček, spoken role (Narrator) - Lukáš Mareček, spoken role (A boy) - Martinů Voices (Lukáš Vasilek, choirmaster) - Czech Philharmonic Orchestra - Jiří Bělohlávek, Conductor Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  4. 4 Scene 3 : Scéna 3

    Ivan Kusnjer, baritone (Martin Avdějič, cobbler) - Petr Svoboda, bass (Old peasant) - Jan Martiník, bass (Stěpanič) - Lucie Silkenová, soprano (A woman with child) - Ester Pavlů, alto (Old woman) - Jaroslav Březina, tenor (Narrator) - Josef Špaček, spoken role (Narrator) - Lukáš Mareček, spoken role (A boy) - Martinů Voices (Lukáš Vasilek, choirmaster) - Czech Philharmonic Orchestra - Jiří Bělohlávek, Conductor Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  5. 5 Scene 4 : Scéna 4

    Ivan Kusnjer, baritone (Martin Avdějič, cobbler) - Petr Svoboda, bass (Old peasant) - Jan Martiník, bass (Stěpanič) - Lucie Silkenová, soprano (A woman with child) - Ester Pavlů, alto (Old woman) - Jaroslav Březina, tenor (Narrator) - Josef Špaček, spoken role (Narrator) - Lukáš Mareček, spoken role (A boy) - Martinů Voices (Lukáš Vasilek, choirmaster) - Czech Philharmonic Orchestra - Jiří Bělohlávek, Conductor Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  6. 6 Scene 5 : Scéna 5

    Ivan Kusnjer, baritone (Martin Avdějič, cobbler) - Petr Svoboda, bass (Old peasant) - Jan Martiník, bass (Stěpanič) - Lucie Silkenová, soprano (A woman with child) - Ester Pavlů, alto (Old woman) - Jaroslav Březina, tenor (Narrator) - Josef Špaček, spoken role (Narrator) - Lukáš Mareček, spoken role (A boy) - Martinů Voices (Lukáš Vasilek, choirmaster) - Czech Philharmonic Orchestra - Jiří Bělohlávek, Conductor Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  7. Symphony No. 1, H. 289
  8. 7 I. Moderato

    Czech Philharmonic - Jiří Bělohlávek, Conductor - Bohuslav Martinu, Composer Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  9. 8 II. Scherzo - Allegro

    Czech Philharmonic - Jiří Bělohlávek, Conductor - Bohuslav Martinu, Composer Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  10. 9 III. Largo

    Czech Philharmonic - Jiří Bělohlávek, Conductor - Bohuslav Martinu, Composer Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

  11. 10 IV. Allegro non troppo

    Czech Philharmonic - Jiří Bělohlávek, Conductor - Bohuslav Martinu, Composer Copyright : © 2018 Supraphon A.s. - ℗ 2018 Supraphon A.s.

À propos

"De quoi vivent les hommes ?" Tel est le titre de cet opéra-pastoral qui fut composé en 1951/52 aux Etats-Unis, sur un livret anglais du compositeur d'après la nouvelle de Tolstoi "Là où est l'amour, là est Dieu" (1885), et créé à la télévision de New York en mai 1953. Puis il fut représenté pour la première fois le 31 juillet 1954 à Interlochen dans le Michigan. C'est donc à Belohlavek que l'on doit son premier enregistrement discographique. En voici l'argument : dévasté par la douleur de la perte de sa femme et de ses enfants, Martin Avdeitch, cordonnier de métier, se réconforte dans la lecture de la Bible. Durant un rêve, il voit Jésus qui lui fait la promesse de venir lui rendre visite le lendemain. En attendant cette rencontre, l'homme recueille une pauvre mère avec son enfant, offre un thé à un soldat, prend la défense d'un enfant que sa grand-mère dénonce comme voleur. Le soir, il entend à nouveau la voix de Jésus qui lui dit : "Ne m'as-tu pas reconnu ?".
« [...] le compositeur veut davantage de joie que de prêche : "il faut chanter ça comme une chanson populaire, sans pathos." Jiri Belohlavek ne trahit pas sa volonté. Bien aidé par les lumineuses Martinu Voices de Lukas Vasilek et une Philharmonie tchèque qui, dans la grande salle du Rudolfinum, s'adapte parfaitement aux dimensions de ce théâtre intime, il peint une miniature vivante et superbement imagée. Entièrement tchécophone, le plateau colore l'anglais d'inflexions qui ajoutent au cachet de ce premier enregistrement. Rien à redire à la prestation d'Ivan Kusnjer, toujours à même de trouver le registre expressif qui convient. [...] Belohlavek pare la Symphonie n° 1 (1942) de nouveaux atours, après une première gravure sous un ciel orageux (Chandos) et un remake anglais éclairé de l'intérieur (Onyx). [...] » (Diapason, janvier 2019 / Nicolas Derny). Disparu en 2017, le chef tchèque n'aura pas eu le temps d'enregistrer la nouvelle intégrale programmée des symphonies de Martinu. © Qobuz (GG)

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Détails de l'enregistrement original :

Recorded live December 2014 (What Men Live By) & January 2016 (Symphony) at the Rudolfinum (Dvorak Hall) in Prague (Czech Republic)

À découvrir

Dans la même thématique

L'époque

Musique Moderne dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Opéra dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

  • John Williams par Dudamel John Williams par Dudamel

    A la tête du Los Angeles Philharmonic, le jeune chef d'orchestre Gustavo Dudamel revisite les plus grandes partitions du compositeur fétiche de Steven Spielberg et George Lucas...

    Lire l'article
  • Faust à Londres

    Le London Symphony Orchestra (LSO) offre une superbe version de "La Damnation de Faust" d'Hector Berlioz dont on célèbre les 150 ans de la disparition...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles