Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

St. Vincent - Marry Me

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Marry Me

St. Vincent

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Annie Clark, rebaptisée St. Vincent à la scène, a seulement vingt-quatre ans quand elle enregsitre ce disque, et du talent à revendre. Sous ce corps frêle qui orne la pochette, implorant ironiquement une demande en mariage, se cache un des auteurs-compositeurs les plus doués et ambitieux du moment outre-Atlantique.

Les deux titres qui ouvrent ce premier opus entrent de plain pied dans l'univers tortueux de la demoiselle : une comptine digne de Kate Bush qui se transforme en une symphonie pop baroque (« Now, Now ») et une ritournelle lorgnant du côté de Regina Spektor ou Feist doublée d'une ligne rock à la PJ Harvey (« Jesus Saves, I Spend »). Il est encore plus surprenant de découvrir que St. Vincent garde de nombreux autres atouts sous le manche de sa guitare. Un menaçant et sinueux « Your Lips Are Red » servi par le piano destructuré de Mike Garson (accompagnateur de David Bowie), un « Paris Is Burning », manière de valse mutante electro folk, ou « The Apocalypse Song », sombre et contrasté comme les textes et le timbre soprano léger de l'interprète.

Il convient encore de vanter les qualités instrumentales de cet opulent album aux arrangements alambiqués et la maîtrise de la guitariste couvrant ses mélodies d'un déluge de pédales à effets (« Landmines »), afin de préciser qu'il s'agit d'un petit chef d'oeuvre rare et précieux.


© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015

Plus d'informations

Marry Me

St. Vincent

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Now, Now
00:04:25

St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer - Mark Pirro, AssociatedPerformer - Jessica Grant, AssociatedPerformer - Andrea Pascal, AssociatedPerformer - Heather MacIntosh, AssociatedPerformer - Merrilee Challis, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

2
Jesus Saves, I Spend
00:03:56

St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

3
Your Lips Are Red
00:04:41

Mike Garson, AssociatedPerformer - Daniel Farris, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Daniel Hart, Composer, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

4
Marry Me
00:04:41

Daniel Farris, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer - Daniel Hart, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

5
Paris Is Burning
00:04:20

Daniel Farris, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer - Louis Schwadron, AssociatedPerformer - Jessica Grant, AssociatedPerformer - Andrea Pascal, AssociatedPerformer - Merrilee Challis, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

6
All My Stars Aligned
00:03:47

Mike Garson, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer - Heather MacIntosh, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

7
The Apocalypse Song
00:03:47

Daniel Farris, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Rick Nelson, AssociatedPerformer - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

8
We Put a Pearl in the Ground
00:01:10

Mike Garson, Composer, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

9
Landmines
00:05:07

Daniel Farris, AssociatedPerformer - St. Vincent, MainArtist - Rick Nelson, AssociatedPerformer - Aynsley Powell, AssociatedPerformer - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Ricky Rasura, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

10
Human Racing
00:03:48

St. Vincent, MainArtist - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Lester Nuby, AssociatedPerformer - Brian Teasley, AssociatedPerformer - Louis Schwadron, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

11
What Me Worry
00:03:56

St. Vincent, MainArtist - Rick Nelson, AssociatedPerformer - Annie Clark, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Brian Teasley, AssociatedPerformer - Lauren Ross, AssociatedPerformer

2007 Beggars Banquet Records Ltd 2007 Beggars Banquet Records Ltd

Descriptif de l'album

Annie Clark, rebaptisée St. Vincent à la scène, a seulement vingt-quatre ans quand elle enregsitre ce disque, et du talent à revendre. Sous ce corps frêle qui orne la pochette, implorant ironiquement une demande en mariage, se cache un des auteurs-compositeurs les plus doués et ambitieux du moment outre-Atlantique.

Les deux titres qui ouvrent ce premier opus entrent de plain pied dans l'univers tortueux de la demoiselle : une comptine digne de Kate Bush qui se transforme en une symphonie pop baroque (« Now, Now ») et une ritournelle lorgnant du côté de Regina Spektor ou Feist doublée d'une ligne rock à la PJ Harvey (« Jesus Saves, I Spend »). Il est encore plus surprenant de découvrir que St. Vincent garde de nombreux autres atouts sous le manche de sa guitare. Un menaçant et sinueux « Your Lips Are Red » servi par le piano destructuré de Mike Garson (accompagnateur de David Bowie), un « Paris Is Burning », manière de valse mutante electro folk, ou « The Apocalypse Song », sombre et contrasté comme les textes et le timbre soprano léger de l'interprète.

Il convient encore de vanter les qualités instrumentales de cet opulent album aux arrangements alambiqués et la maîtrise de la guitariste couvrant ses mélodies d'un déluge de pédales à effets (« Landmines »), afin de préciser qu'il s'agit d'un petit chef d'oeuvre rare et précieux.


© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
À découvrir également
Par St. Vincent
New York St. Vincent
MASSEDUCTION St. Vincent
Strange Mercy St. Vincent
MassEducation St. Vincent
St. Vincent St. Vincent
Dans la même thématique...
evermore (Explicit) Taylor Swift
Myopia Agnes Obel
What Kinda Music Tom Misch
Folklore (Explicit) Taylor Swift
Les Grands Angles...
40 ans de post-punk en 10 albums

Au crépuscule des 70’s, les éclaboussures punk n’ont pas encore séché que la noirceur du mouvement déteint déjà sur de nouveaux groupes. Dans cette new wave, le courant post-punk offre une approche tourmentée voire radicale. Des précurseurs Joy Division et The Fall aux contemporains Shame et Fontaines D.C., coup de zoom sur les albums phares d’un électrochoc qui n’a jamais cessé de fasciner l’underground rock’n’roll.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

Dans l'actualité...