Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sandra Nkaké|Mansaadi

Mansaadi

Sandra Nkaké

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Mansaadi est un premier album, avec toutes les promesses et tous les défauts que celà implique. En allant taquiner une néo soul sophistiquée, telle que celle pratiquée par Erykah Badu ou Macy Gray, Sandra Nkaké ne s'est pas simplifié la tâche.



La voix de l'artiste est effectivement sublime, malgré parfois un maniérisme inutile et quelques tics agaçants. Le choix de l'Anglais sur la majorité des titres de Mansaadi, n'est pas forcément une bonne option. La comparaison avec ses modèles en est facilitée, et là Sandra Nkaké n'est pas encore au niveau.



Ce n'est pas un hasard si un des titres les plus intérressants de l'album est la reprise de « La Mauvaise réputation », de Georges Brassens. Sandra Nkaké s'empare du texte et arrive à le faire sonner à sa façon, chapeau.



L'étrange  « Souffles » renvoie à des croyances africaines, il convient bien mieux à l'artiste que ses excercices de soul maniérée. Mansaadi souffre globalement d'une faiblesse de compositions, d'une orchestration trop ambitieuse qui enlève de la fraîcheur et du tonus à l'album.



« Yayaya »  voit Sandra Nkaké se risquer à des expériences vocales dignes de Grace Jones mais de peu d'intérêt. Le morceau titre « Mansaadi », dédié à sa mère Lucie, souffre aussi d'un manque d'évidence flagrant. Sandra Nkaké habille trop son plaisir et ses émotions pour que l'auditeur puisse les partager.



Mansaadi laisse vraiment sur sa faim, les promesses sont impotrtantes mais les défauts énormes. Sandra Nkaké a besoin de trouver des textes dignes de sa voix et surtout une musique plus simple et plus naturelle.



 



 



 



 



 


© ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015

Plus d'informations

Mansaadi

Sandra Nkaké

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
The Way You Walk
00:04:33

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

2
Happy
00:03:31

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

3
I Miss My Land
00:05:04

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

4
Stay True
00:03:33

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

5
La mauvaise réputation
00:05:38

Sandra Nkaké, interprète - George Brassens, compositeur - George Brassens, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

6
YA YA YA
00:04:23

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

7
Time Healed Me
00:03:43

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

8
Fairy Tales
00:02:54

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

9
Disenchanted Son
00:03:59

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

10
Souffles
00:02:24

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

11
Mansaadi
00:02:50

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

12
I've Been Loving You
00:02:08

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

13
A New Shore
00:04:18

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

14
I Believe
00:09:23

Sandra Nkaké, interprète - Vincent Theard, compositeur - Sandra Nkake, auteur

2008 Cornershop 2008 Cornershop 08

Descriptif de l'album

Mansaadi est un premier album, avec toutes les promesses et tous les défauts que celà implique. En allant taquiner une néo soul sophistiquée, telle que celle pratiquée par Erykah Badu ou Macy Gray, Sandra Nkaké ne s'est pas simplifié la tâche.



La voix de l'artiste est effectivement sublime, malgré parfois un maniérisme inutile et quelques tics agaçants. Le choix de l'Anglais sur la majorité des titres de Mansaadi, n'est pas forcément une bonne option. La comparaison avec ses modèles en est facilitée, et là Sandra Nkaké n'est pas encore au niveau.



Ce n'est pas un hasard si un des titres les plus intérressants de l'album est la reprise de « La Mauvaise réputation », de Georges Brassens. Sandra Nkaké s'empare du texte et arrive à le faire sonner à sa façon, chapeau.



L'étrange  « Souffles » renvoie à des croyances africaines, il convient bien mieux à l'artiste que ses excercices de soul maniérée. Mansaadi souffre globalement d'une faiblesse de compositions, d'une orchestration trop ambitieuse qui enlève de la fraîcheur et du tonus à l'album.



« Yayaya »  voit Sandra Nkaké se risquer à des expériences vocales dignes de Grace Jones mais de peu d'intérêt. Le morceau titre « Mansaadi », dédié à sa mère Lucie, souffre aussi d'un manque d'évidence flagrant. Sandra Nkaké habille trop son plaisir et ses émotions pour que l'auditeur puisse les partager.



Mansaadi laisse vraiment sur sa faim, les promesses sont impotrtantes mais les défauts énormes. Sandra Nkaké a besoin de trouver des textes dignes de sa voix et surtout une musique plus simple et plus naturelle.



 



 



 



 



 


© ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Street Songs

Rick James

Street Songs Rick James

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys

I Dream Of Christmas

Norah Jones

I Dream Of Christmas Norah Jones

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

À découvrir également
Par Sandra Nkaké

Tangerine Moon Wishes

Sandra Nkaké

Tangerine Moon Wishes Sandra Nkaké

Nothing For Granted

Sandra Nkaké

Nothing For Granted Sandra Nkaké

Mansaadi Bonus Tracks - EP

Sandra Nkaké

Dans la même thématique...

Moustache Gracias

Deluxe

Welcome 2 America

Prince

Purple Rain

Prince

Purple Rain Prince

Funk Is My Religion

Nils Landgren Funk Unit

Funk Is My Religion Nils Landgren Funk Unit

Sign O' The Times

Prince

Les Grands Angles...
Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Betty Davis, la panthère funk

Sans elle, point de Macy Gray, Erykah Badu, Amy Winehouse ou Janelle Monáe ! Partie au paradis le 9 février 2022, Betty Davis reste la pionnière des soul sisters félines. La déesse funk par excellence. Egalement celle qui offrit l’électricité à un certain Miles Davis, dont elle sera l’éphémère épouse. Mais qui étais-tu Betty ?

Baile funk, le rythme contagieux des favelas

Né dans les favelas de Rio à la fin des années 80, le baile funk s’est peu à peu imposé comme le style de musique le plus populaire au Brésil, poussant doucement la samba et la bossa-nova vers les musées. Retour sur l’histoire de ce pur produit carioca qui a fini par trouver sa propre voie vers le mainstream.

Dans l'actualité...