Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks - Mahler: Symphony No. 3

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Mahler: Symphony No. 3

Bernard Haitink, Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Enregistrée en public les 15 et 17 juin 2016 à Munich, cette Troisième de Mahler – la plus longue du compositeur, avec quelque cent minutes de durée – bénéficie grandement de la vision architecturale du vénérable Bernard Haitink, alors âgé de quatre-vingt-six printemps, toujours aussi présent dans l’âme et à la fois discret dans la gestuelle. Et l’avantage de l’enregistrement de concert (certes avec quelques éventuelles reprises d’un concert à l’autre, histoire de supprimer toussotements, bruits parasites et éventuels couacs instrumentaux) est, bien évidemment, que le souffle intégral de l’ouvrage est conservé, un aspect indispensable dans cet ouvrage dont l’ampleur fait parfois peur aux auditeurs. Mais « n’ayez pas peur », comme le disait un récent pape, et laissez-vous prendre par la main par Haitink. © SM/Qobuz

Plus d'info

Mahler: Symphony No. 3

Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

DISQUE 1

Symphony No. 3 in D minor (Gustav Mahler)

1
I. Kräftig - Entschieden 00:35:49

Gustav Mahler, Composer - Bernard Haitink, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

DISQUE 2

Symphony No. 3 in D minor (Gustav Mahler)

1
II. Tempo di menuetto. Sehr mäßig 00:10:06

Gustav Mahler, Composer - Bernard Haitink, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

2
III. Comodo. Scherzando. Ohne Hast 00:17:53

Gustav Mahler, Composer - Bernard Haitink, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

3
IV. Sehr langsam. Misterioso 00:09:34

Gustav Mahler, Composer - Bernard Haitink, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Gerhild Romberger, Artist, MainArtist

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

4
V. Lustig im Tempo und keck im Ausdruck 00:04:26

Augsburger Domsingknaben, Choir - Gustav Mahler, Composer - Bernard Haitink, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra - Gerhild Romberger, Artist, MainArtist - Frauenchor des Bayerischen Rundfunks, Choir

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

5
VI. Langsam. Ruhevoll. Empfunden 00:23:40

Gustav Mahler, Composer - Bernard Haitink, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Descriptif de l'album

Enregistrée en public les 15 et 17 juin 2016 à Munich, cette Troisième de Mahler – la plus longue du compositeur, avec quelque cent minutes de durée – bénéficie grandement de la vision architecturale du vénérable Bernard Haitink, alors âgé de quatre-vingt-six printemps, toujours aussi présent dans l’âme et à la fois discret dans la gestuelle. Et l’avantage de l’enregistrement de concert (certes avec quelques éventuelles reprises d’un concert à l’autre, histoire de supprimer toussotements, bruits parasites et éventuels couacs instrumentaux) est, bien évidemment, que le souffle intégral de l’ouvrage est conservé, un aspect indispensable dans cet ouvrage dont l’ampleur fait parfois peur aux auditeurs. Mais « n’ayez pas peur », comme le disait un récent pape, et laissez-vous prendre par la main par Haitink. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...